Je n’ai plus d’érection depuis plus de 4 mois après une relation avec un travestie…


Bonjour, je n’ai plus d’érection depuis plus de 4 mois après une relation avec un travestie. En effet un soir d’été je me suis laissé avoir un rapport avec un homme simplement par curiosité mais environ deux semaines après j’ai eu une relation avec une femme et la drame, panne sèche!(alors que j’étais totalement a l’aise avec elle) 
Après avoir vu mon médecin et fait des analyses de sang et d’hormones tout est au vert pour lui le problème est évidement psychologique alors la je consulte actuellement un sexologue acupuncteur mais ça ne m’aide en rien. Il m’affirme avoir été choqué par ce rapport sexuel mais que ça va revenir or je n’ai plus d’érection lorsque je fantasme une situation avec une femme ou encore lorsque j’en croise une qui me plait, (seul le porno arrive encore a faire fonctionner ma verge mais je préfère éviter dans consommer). Alors qu’auparavant j’était excité pour un rien avec une facilité impressionnante et des érections parfaites.
J’ai fait un peut le point et je sais que je ne suis pas homo j’ai fait ça par curiosité et puis pour essayer quoi, mais j’ai toujours été excité sans problème par les femmes et je n’ai eu aucune panne ou aucun doute sur mon hétérosexualité (ce qui ma d’ailleurs attiré était le coté très feminin de ce travestie) .
Je cherche en postant mon récit ici une solution car traverser cette période est vraiment difficile pour moi perdre, quelque chose qui marchait bien du jours au lendemain me rend dépressif au plus au point les femmes ne m’excitent plus alors que je me sent toujours attirées par elle.
Merci pour votre aide
Cerunnos
 

Bonjour Cerunnos !
Merci d’écrire à AlterHéros et de vous confier à nous au sujet de cette situation qui vous tourmente. Je ferai de mon mieux pour vous aider à mieux en comprendre les causes et vous proposer des solutions. En débutant, je veux vous rappeler que vous n’êtes pas seul dans cette situation – plusieurs personnes éprouvent des difficultés à obtenir une érection, à être lubrifiées ou à avoir un orgasme. Pour certaines personnes, il ne s’agit pas de situations problématiques, mais pour d’autres, elles sont synonyme de grande détresse.
Vous expliquez que vous n’arrivez pas à obtenir une érection depuis un moment. Cette “panne sèche” que vous mentionnez a débuté après avoir eu une relation sexuelle par curiosité avec un homme qui se travestissait. Une seule exception: la pornographie, qui vous permet encore d’avoir une érection, mais vous préférer éviter d’en consommer. Cette perte de capacité vous fait souffrir au point d’en perdre votre excitation sexuelle face aux femmes qui vous plaisent.
Comme l’explique ma collègue Alexanne dans cette réponse, il y a trois grandes catégories de facteurs qui influencent l’érection: les facteurs physiques, psychologiques et sociaux. Après une visite chez le médecin, il semble qu’un problème physique ne soit pas en cause pour vous. On s’en tient donc aux facteurs psychologiques et sociaux.
Vous expliquez clairement que vos soucis d’érection ont débuté après un rapport sexuel en particulier. Quelle est la signification que vous donnez à cet événement ? Comment vous sentez-vous lorsque vous y repensez ? Êtes-vous satisfait, fier, heureux, ou au contraire, honteux, triste ou en colère et déçu ? Il se peut que ce souvenir vous amène toute une diversité d’émotions, de sensations et de sentiments – à vous de voir si cette expérience, globalement, vous apporte maintenant davantage d’éléments positifs ou négatifs, en rétrospective.
Ma collègue Alexanne mentionne aussi deux types de difficultés érectiles : situationnelles ou générales. Dans votre cas, comme la consommation de pornographie vous permet d’obtenir une érection, nous pouvons en conclure qu’il s’agit d’une difficulté situationnelle (qui émerge dans certaines situations particulières et non présente en tout temps), qui se produit lorsque vous avez un rapport sexuel avec une autre personne. Je crois comprendre aussi que la masturbation (ou du moins, les fantasmes) ne vous permet pas d’obtenir une érection.
Selon vous, quelles sont les conditions qui diffèrent entre les moments où vous réussissez à avoir une érection satisfaisante et les moments où vous n’y arrivez pas ?
De mon côté, je ne peux passer sous silence le fait que la pornographie sert à exciter, parfois à choquer, et qu’elle vous permet de vous concentrer sur autre chose que votre propre corps, tout cela sans devoir entrer en relation ou maintenir un contact avec une autre personne.
Lorsque vous êtes avec une autre personne ou seul avec vous-même sans le support de la pornographie, et que vous pensez à votre érection, peut-être devenez-vous stressé, anxieux. Je vous propose de lire cet article de la sexologue Julie-Édith Gauthier: Surmonter l’anxiété de performance au lit. Lorsqu’on est angoissé.e par ses fonctions sexuelles, il est plus difficile de devenir excité.e et d’obtenir une érection. Il s’agit d’un véritable cercle vicieux : pas d’érection = davantage de stress = encore moins de possibilités d’érection. C’est un peu comme lorsqu’on souhaite vraiment s’endormir et qu’on stresse parce qu’on ne dort pas : cela amoindrit nos chances de trouver le sommeil !
Que faire dans cette situation ? Je vous propose deux choses : d’abord, analyser en quoi cette expérience qui semble avoir marqué un tournant dans votre vie sexuelle a eu un impact sur vous, entre autres ce qu’elle vous a fait ressentir et votre perception de vous-même face à cette expérience (avant, pendant et après). Êtes-vous, face à cette expérience et à vos découvertes, en position d’ouverture ? De honte ? Toujours en réflexion ? Ensuite, il faut voir comment cette expérience peut influencer votre sexualité aujourd’hui, maintenant. Pensez-vous à des éléments en particulier lorsque vous avez une relation sexuelle ou que vous vous masturbez, mis à part votre érection ? S’agit-il de pensées que vous considérez agréables ou désagréables ? Sont-elles liées à cette relation sexuelle que vous avez eue il y a un peu plus de 4 mois ?
Lors de votre prochaine relation sexuelle ou masturbation, que diriez-vous de de vous concentrer sur diverses sensations agréables dans l’ensemble de votre corps et non seulement sur votre pénis ? Vous pourriez en apprendre beaucoup sur votre corps en entier et sur les sensations que celui-ci peut vous procurer, en vous enlevant un peu de pression. Cela peut faire partie d’un jeu sexuel avec une partenaire, par exemple – des caresses sont permises sur tout le corps, sauf sur votre pénis. Qu’en pensez-vous ? Aussi, mon collègue Guillaume propose ici une autre potentielle solution aux difficultés érectiles: l’utilisation de jouets sexuels et plus précisément d’un cockring (anneau pénien). Il s’agit d’un autre élément que vous pourriez expérimenter. Je vous suggère de lire sa réponse en entier pour en savoir plus.
Enfin, je vous propose de consulter un.e sexologue clinicien.ne pour discuter de ces enjeux en personne. Avec ce.tte professionnel.le de la santé sexuelle, vous pourriez mieux comprendre ce qui se cache derrière vos troubles érectiles et potentiellement retrouver cette capacité sans avoir recours à la pornographie.
Prenez soin de vous et n’hésitez pas à nous faire parvenir vos questions à nouveau si vous en ressentez le besoin.
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.


Leave a comment

3 thoughts on “Je n’ai plus d’érection depuis plus de 4 mois après une relation avec un travestie…

  • cerunnos22

    Merci pour votre réponse , j’y voie un peut plus clair et suis en mesure d’apporter quelques éléments de précision.
    Je n’ai jamais eu de performance de l’angoisse , j’ai toujours été serein a ce niveau la et lorsque j’ai eu cette panne j’en ai été le premier surpris,
    je pense que c’est cette relation homo qui m’empêche indirectement d’avoir une érection, je suis dans le trouble et lorsque j y repense je n’arrive pas a savoir ce que j’ai ressentie , j’ai aimé le sexe masculin et me faire pénétrer mais physiquement mais je suis toujours attiré par les femmes (seul imaginer une relation avec un transsexuelle me permet d’avoir des érection normales).
    Alors je ne sais pas quoi faire manifestement j’ai éprouvé du plaisir liée au sexe masculin par contre un physique masculin ne m’attire pas du tout (d’ou l’excitation pour les transsexuelle).
    Pourrai je de nouveau être excité par les femmes comme avant? que faire dans ma situation?
    Merci pour votre aide.