#désir sexuel
#femme
#messages
#obsession
#orientation amoureuse
#relation
#relation amoureuse
12 avril 2024

Je me sens obsédée par une femme et confuse face à ma sexualité

bonjour!;j’ai 37 ans,célibataire;le problème ce que je prouve un ”amour” envers une femme,mais sans désir ”sexuel”,je pense à elle tout le temps,24h/24!elle est de physique sportif;j’ai essayé d’orienter ce sentiment à une amitié avec elle,parce que je ne supporte pas qu’elle va me quitter;mais je l’ai perdue: je lui envoyais trop de messages genre est ce qu’on peut se voir boire un café?;ou;regarde le film sur le canal x;c très intéressant!…etc,je crois c ’est devenu une obsession,lorsque je rêve d’elle,ce sont des rêves normaux,c à dire rien à avoir avec les fantasmes;et sexes; je tiens à préciser que la première fois que j’ai senti de l”amour”c quand j’étais adolescente; envers une fille de mon age.pour les hommes je ne lie pas de relations,comme si quelque chose à l’intérieur me dit non,j’ai peur d’eux,en plus je les trouve moches(pas comme les femmes),sauf un homme marié que j’ai senti aimer,s’il vous plait dites moi,c’est quoi cette maladie?qu’en est il de ma sexualité? et merci
Mélanie

Marie-Édith Vigneau

Bonjour Mélanie!
Merci de nous témoigner votre confiance en nous écrivant.
Vous êtes amoureuse d’une femme, mais n’éprouvez pas de désir sexuel envers elle et vous vous sentez confuse face à votre sexualité en général. La force de vos sentiments pour cette femme semble vous déstabiliser et vous amène à vous poser de nombreuses questions. Je vais tenter de vous aider à y voir plus clair. Avant tout, je tiens à vous rassurer. Votre situation est loin d’être une maladie; c’est une série de questionnements tout à fait légitimes.

Vous expliquez d’abord que vous avez essayé d’orienter vos sentiments envers cette femme vers de l’amitié et que cela n’a pas fonctionné. Pour quelles raisons? Lorsque vous dites que vous l’avez perdue, qu’est-ce que cela signifie? Je comprends que vous lui avez envoyé de nombreux messages. A-t-elle fui à cause de cela? Parfois, dans de telles situations, surtout s’il s’agit d’un « amour impossible », il vaut mieux couper les ponts… mais lorsqu’une personne qui nous est chère est peu présente dans notre quotidien, nous avons parfois tendance à idéaliser cette personne. C’est peut-être votre cas, et c’est peut-être pour cette raison que depuis quelques temps, elle vous « obsède ».

Cherchez-vous reprendre contact avec cette femme? Si vous croyez que c’est la solution, il faudra certainement revoir votre manière de l’aborder et d’entretenir votre relation avec elle, par exemple en lui envoyant moins de messages… Et vous aurez l’option de lui révéler vos sentiments ou non. Cette révélation pourrait vous soulager, mais aussi mettre en péril le lien que vous avez avec elle, selon sa réaction. Ces décisions ne sont pas simples, mais elles vous reviennent.

Il se peut également qu’elle refuse de vous revoir. À ce moment, vous devrez respecter son choix et faire le deuil de cette personne. Quoi qu’il en soit, si vous sentez que la situation vous dépasse, je vous invite à consulter un-e professionnel-le, comme un-e psychologue. Le simple fait d’en discuter avec quelqu’un peut dédramatiser bien des choses et nous aider à y voir plus clair, et c’est parfois encore mieux lorsqu’il s’agit d’un-e professionnel-le.

Selon vous, Mélanie, qu’est-ce qui différencie une amitié forte, l’affection que l’on ressent envers un-e ami-e qui nous est précieux-se, du sentiment amoureux, si l’on exclut le désir sexuel? Est-ce le même type d’attachement? Dans votre cas, décririez-vous le lien que vous entretenez avec cette femme comme une relation d’amitié, à la base? Si oui, qu’est-ce qui fait que vous avez développé, comme vous le dites, une « obsession » ? Est-ce une admiration en raison de son physique, de sa personnalité? Un attachement particulier, un désir de vous rapprocher d’elle, de bâtir un avenir ensemble? Je vous laisse y réfléchir; ce ne sont que des pistes qui pourraient vous aider à démystifier ce que vous ressentez.
Concernant vos rêves, ils expliquent effectivement que cette femme occupe une grande place dans vos pensées. Toutefois, je me permets d’ajouter que même s’il s’agissait de rêves érotiques, on pourrait encore parler de rêves « normaux », puisque nous n’avons pas de pouvoir sur nos rêves. Ils traduisent simplement ce qui nous préoccupe et nous rappellent ce que nous avons vu au cours de la journée. La sexualité peut en faire partie, comme tout autre élément ou sentiment. Si vous vous surpreniez, dans vos rêves, à faire l’amour à cette femme (ou à n’importe qui d’autre!), il n’y aurait pas matière à s’inquiéter!

Au sujet de votre orientation sexuelle, il semble clair que vous avez envie de rapprochements affectifs avec certaines femmes et que vous les trouvez plus attirantes physiquement que les hommes. Cependant, il m’est impossible de vous en dire davantage. Je vous lance toutefois d’autres pistes de réflexion. Avez-vous déjà ressenti le besoin de vous rapprocher de quelqu’un, de mieux connaître un individu, de partager votre intimité avec lui, mis à part cette femme dont vous parlez dans votre message? Si vous avez déjà eu des relations amoureuses, comment vous sentiez-vous au sein de ces relations? Qu’est-ce que vous en retirez? Qu’en est-il de vos fantasmes sexuels? Si vous en avez, avec qui préférez-vous vous imaginer?

À vrai dire, Mélanie, on peut rarement affirmer qu’une personne est 100% attirée exclusivement par les hommes ou par les femmes. Il est possible que vous soyez amoureuse d’un individu, peu importe son genre. Il est également possible que vous n’éprouviez aucun désir sexuel. C’est au fil du temps et des événements que l’on peut déterminer ce qui nous plaît et ce qui ne nous intéresse pas. Je souligne toutefois un élément qui m’interpelle dans votre message. Il s’agit de votre peur des hommes. En quoi consiste cette peur? Savez-vous pourquoi elle s’est installée? Cette crainte influence sans doute vos questionnements. Il serait intéressant de se pencher sur cet élément pour mieux comprendre où vous vous situez. Qu’en dites-vous?

Puisque l’ensemble de la situation vous inquiète particulièrement et semble perturber votre quotidien, je vous invite à nouveau à consulter un.e professionnel.le, comme un.e psychologue ou sexologue, qui pourra vous aider davantage à faire le point tout en vous assurant un suivi. Entretemps, si vous avez d’autres questions pour notre équipe d’intervention, il nous fera plaisir d’y répondre.
Bonne route !
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

Similaire