Je me pose des questions sur mon orientation sexuelle, car je suis attiré par les travestis…


Bonjour Max,

Merci beaucoup de nous avoir écrit. Tu n'as jamais eu de rapports sexuels avec des hommes et, physiquement, ils t'attirent peu. Avec les filles, ça marche généralement bien, mais imaginer une fille nue ne te stimule pas beaucoup lorsque tu te masturbes. Ce qui t'excite le plus, ce sont les travestis. En gros, tu te poses des questions sur ton orientation sexuelle.

À ton « que suis-je ?», je n'ai malheureusement pas de réponse parfaite à te donner. Il n'y a pas de terme technique pour désigner une personne attirée par les travestis, du moins, s'il en existe un, je ne l'ai jamais entendu.

Dans les années 50, aux États-Unis, Alfred Kinsey (l'un des fondateurs des études modernes sur la sexualité) s'est penché sur les questions de l'hétérosexualité et de l'homosexualité. Ses recherches lui ont montré que c'est loin d'être tout le monde qui est 100% homosexuel ou 100% hétérosexuel. Il est en donc venu à construire l'échelle qui porte son nom, qui va de 0 à 6, 0 étant exclusivement hétérosexuel, 6 exclusivement homosexuel, et les chiffres entre pour les différents niveaux d’attirance bisexuelle.

Si tu tiens à te « situer » de manière plus précise, je te dirais de t'interroger sur ce qui fait que les travestis t'excitent. Est-ce le côté différent, l'aspect « exotique » de la chose au son côté transgressif par rapport à la sexualité normative qui t'intéresse? Est-ce l'idée de la « présence » simultanée des deux sexes (l'un de manière biologique et l'autre au niveau du genre) qui te plaît? Est-ce le soin que les travestis accordent à leur apparence? Une femme, pour se sentir « femme » n'a pas besoin d'endosser le costume de la féminité – maquillage-talons-robes-cheveux longs, etc. Un travestis par contre, doit nécessairement utiliser ces accessoires pour se féminiser. Dans tes fantasmes, est-ce l'apparence des travestis qui te branche? Le fait de les déshabiller? D'avoir des rapports sexuels avec eux?

En creusant le pourquoi de ton attirance, tu devrais obtenir beaucoup de réponses. Mais, en bout de ligne, ne perd pas trop de temps à essayer de trouver une étiquette qui décrirait « ce que tu es ». L'important, c'est que tu sois heureux. À moins de vouloir à tout prix l'inscrire sur son CV, les étiquettes sont plutôt inutiles!

Pascale


About Pascale

Pascale détient un baccalauréat en éducation du français et de la morale au secondaire. Elle a aussi une maitrise ès arts en littérature avec un mémoire sur la nouvelle érotique féminine au Québec (2007).

J'aime l'idée que, grâce à Internet, il m'est possible d'aider des gens qu'il me serait difficile, parfois même impossible, de rencontrer en personne. J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup lu sur la sexualité et les relations amoureuses dans le cadre de mes études - mais aussi par intérêt personnel - et je suis heureuse quand je peux aider en partageant ces connaissances.

Leave a comment