Je me demande si mon amoureux est transsexuel…


Bonjour Walterelle

Je voudrais tout d’abord te remercier de t’avoir adressée à nous pour ton questionnement. D’abord, je te comprends de te poser des questions à ce sujet puisque, effectivement, certains indices peuvent laisser croire que ton amoureux ait subi des chirurgies de changement de sexe. Il m’est par contre assez difficile de te répondre avec certitude si tes doutes sont fondés. J’essayerai par ailleurs d’éclaircir certains points sur le processus de changement de sexe.

Premièrement, d’après ce que tu me dis, ton copain semble extrêmement prude, très peu porté sur le sexe et mal à l’aise se faire toucher. Est-ce là une gêne face à son corps due à un changement sexe? Il faut dire que généralement, le processus de changement de sexe ne se fait pas du jour au lendemain. En effet, afin d’être éligible aux chirurgies de changement de sexe soit la mastectomie (ablation des seins) et la phalloplastie (chirurgie de construction d’un pénis), il faut avoir un suivi psychologique pendant au moins un an en plus d’avoir plus de 18 ans. D’après ce que je connais sur ce sujet, les suivis vont même jusqu’à durer plus de deux ans pour plusieurs transsexuels et ce, surtout lorsque le changement se fait en jeune âge comme cela aurait été le cas pour ton amoureux. Les jeunes transsexuels sont donc suivis par des professionnels afin de s’assurer justement que les chirurgies ne causeront pas de malaises ou encore d’inconforts. Si ton amoureux est réellement transsexuel, il se pourrait effectivement qu’il ait été mal préparé à son changement de sexe ce qui causerait son malaise face à son corps. Par contre, il est également probable que ce malaise face à sa sexualité puisse être causé par autre chose (un accident, une agression, une peur de rentrer en relation, etc.). Je crois, selon moi, qu’il ne faut surtout pas écarter cette deuxième possibilité!

Deuxièmement, il est vrai que la mastectomie laisse généralement une cicatrice en dessus de chacun des seins. De plus, il est également vrai que la peau qui est utilisée lors d’une phalloplastie est généralement prise sur les avants bras. Par contre, la cicatrice laissée après une phalloplastie est assez visible et fait généralement le tour de l’avant bras. Si tu veux éclaircir tes doutes à ce sujet, tu pourras trouver des photos sur internet. Tu n’as qu’à taper dans google «phalloplastie » ou encore « mastectomie FTM » afin de trouver des exemples de photos post chirurgies. Par contre, je crois qu’il est important que tu gardes en tête, encore une fois, que ces cicatrices ne sont peut-être pas nécessairement le résultat d’un changement de sexe et qu’elles peuvent avoir été causé par un autre évènement.

Enfin, en ce qui a trait à la grosseur du pénis de ton amoureux, la phalloplastie permet généralement aux hommes transsexuels d’avoir un pénis de grosseur « standard ». Donc, encore une fois, je ne pourrais affirmer avec certitude que le fait que ton amoureux ait un petit pénis soit dû au fait qu’il ait subi une opération de changement de sexe.

En terminant, si tu te sens prête à parler de cette situation avec ton amoureux et si tu sens une ouverture de sa part (si tu sens qu’il est prêt à te parler de cette situation), tu pourrais peut-être essayer de l’inviter prendre un café pour en discuter. Tu auras alors l’occasion de lui parler de tes sentiments, de tes craintes ou encore de tes questionnements à propos de ce sujet. Tu pourrais peut-être commencer par lui exposer ton malaise face à sa distance au niveau sexuel et à la présence de cicatrices que tu as remarquées (mais nécessairement d’emblée soulever la possibilité d’un changement de sexe) et voir ensuite comment il te répond. Il faut cependant te rappeler que ses révélations pourraient être difficiles à entendre pour toi. Ainsi, s’il s’avère que ton amoureux te révèle une situation qui est grave (par exemple une agression ou encore un malaise profond face à sa sexualité), je te conseille fortement d’aller chercher de l’aide d’un professionnel qui pourra vous soutenir tous les deux.

En espérant avoir répondu à ton questionnement. Si tu as besoins de ressources ou d’informations supplémentaires, n’hésites surtout pas à nous réécrire.

Marie-Joelle, pour AlterHéros

Leave a comment