Je me demande si je ne devrais pas être transsexuel ?


Salut Nick,

Je te remercie de la confiance que tu nous portes. La question que tu nous envoie est remplie de questionnements par rapport à ton orientation sexuelle et ton identité de genre (qui sont deux phénomènes indépendants). Tu est un peu confus et tu ne sais pas où te placer. Ces questionnements sont normaux et tout à fait sains, car une bonne connaissance de soi est à la base d’une vie harmonieuse. Voici donc quelques informations qui j’espère pourront t’aider dans tes réflexions.

Tout d’abord, tu t’interroges à savoir si tu es bisexuel ou gai. Or tu me dis que tu ressens une attirance pour les filles et les gars, ce qui pourrait laisser penser que tu es bi. La bisexualité est un terme qui englobe bien des réalités différentes. Être bisexuel(le) ce n’est pas nécessairement d’avoir une attirance égale pour les deux sexes, et ce n’est pas non plus d’avoir eu des relations sexuelles avec les deux sexes. Par exemple, un homme qui vit des relations exclusivement avec d’autres hommes tout en ayant parfois des fantasmes sur des femmes peut se dire bisexuel.

Si tu tiens vraiment à mieux connaître quelle est ton orientation sexuelle, c’est à toi d’y réfléchir et de faire les expériences que tu juges nécessaires afin d’y arriver. Mais au bout du compte, l’important ce n’est pas d’essayer de te conformer à des modèles d’orientation préétablis, mais bien de te sentir bien dans tes relations amoureuses et sexuelles. Peu importe à quels degrés tu est attiré par les gars et les filles, sache que ce que tu ressens est normal et probablement partagé par bien plus de gens que tu ne le crois.

Ta deuxième interrogation porte sur ton identité de genre dont tu es incertain. Tu parle beaucoup de ton désir de t’habiller en femme qui est là depuis ton enfance. Mais au delà du vêtement, comment te sens tu intérieurement? Comme un homme, comme une femme, comme un peu des deux? Sens-tu que ta condition d’homme est un obstacle pour toi, qu’elle t’empêche de vivre la vie que tu aurais voulu? T’arrive-t-il de ressentir de la détresse parce que tu aurais préféré être une fille? Voici le genre de questions qu’il serait important pour toi de répondre. Faire une transition de genre est une grosse commande comme tu le dis, alors il est important de bien cerner quelle est ton identité de genre avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Il est possible que tu aimes le vêtement féminin tout en étant à l’aise de vivre en tant qu’homme. C’est ce qu’on appelle le travestisme. La pratique du travestisme a été et est toujours la cible de préjugés, notamment que c’est une forme de fétichisme. Or bien souvent ce n’est pas le cas. C’est un besoin qu’une personne a de prendre occasionnellement l’apparence du sexe opposé, pour le plaisir, pour s’évader, ou pour réaliser un fantasme sexuel. Toutefois, la personne travestie est généralement heureuse dans son genre de naissance.

Il est également possible ressens tu le besoin d’exprimer ton identité en dehors de toutes catégories. Tu laisses d’ailleurs entendre dans ta lettre que tu aimes ton côté féminin et ton côté masculin. Sache qu’il existe une variété d’identités de genre qui se situent entre les catégories d’homme et de femme. On les désigne par différents termes tels transgenre, bispiritualité, genderqueer, etc. Ce sont des termes relativement récents car ont commence peu à peu à accepter leur légitimité. Probablement bien plus de gens qu’on le croit sont comme ça. C’est un mode de vie qui laisse une grande place à l’expression de qui tu es, sans les contraintes que posent les normes de la société.

Si par contre tu n’est pas heureux en tant que gars, tant à cause de ton corps que de ta vie sociale, et que tu voudrais vivre ta vie à temps plein en tant que femme, alors il se peut que tu soit transsexuelle. Si c’est ton cas, tu aura peut-être à faire une transition de genre, c’est à dire de changer ton corps et ton rôle social afin qu’ils correspondent à qui tu es en dedans. Tu semble effrayé par cette possibilité. Pourtant, avec de bonnes ressources médicales, psychologiques et de soutien, il est possible de faire une transition de façon sereine et harmonieuse. Si l’opération t’effraie, sache que c’est loin d’être une obligation et que bien des transsexuelles choisissent de ne pas la subir! Il existe plusieurs ressources pour t’aider dans ta réflexion par rapport à ton identité de genre, par exemple un(e) psychologue ou un(e) sexologue spécialisé dans le domaine. Si tu as des questionnements plus précis par rapport à la transsexualité, tu peux écrire ou appeler à l’Association des Trans du Québec (www.atq1980.org).

Je t’invite donc à poursuivre ta réflexion et à faire des expériences afin de voir à quel niveau se situe ton besoin d’exprimer ta féminité. Si tu aimes t’habiller en fille, alors ne t’en prive pas et laisse toi aller. Et si jamais tu ressent de la détresse parce que tu te sent femme, alors n’hésite pas à aller chercher l’aide qu’il faut.

Bonnes réflexions!

Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.