Je crois être amoureux d’une fille, mais je ne me sens pas attiré par le sexe…


Bonjour ! Je suis un homme de 23 ans, puceau. J’ai rencontré une fille avec qui je passe beaucoup de temps et on s’est beaucoup rapproché. Même si on ne sort pas ensemble il m’arrive souvent de mettre ma main autour de ses épaules, de la serrer dans mes bras, de lui tenir la main et même de dormir avec. Je n’ai jamais eu autant de points communs avec quelqu’un et je pense être amoureux (je pense à elle souvent, elle me manque très vite, etc..). Le problème c’est que je n’ai toujours aucune idée de mon orientation sexuelle.. Je la trouve magnifique et je fantasme souvent sur elle mais plus sur le fait que l’on soit en couple que sur le sexe (même si ça m’arrive aussi). Je n’ai pas l’impression d’être très intéressé par le sexe.. C’est pourquoi je reste indécis et ne tente rien et je souffre de la situation car je ne veux pas qu’elle se lasse et sorte avec quelqu’un d’autre, mais je ne peux me décider à sortir avec vu les doutes que j’ai vis à vis de mon orientation sexuelle. Que faire ?
LostGuy
Bonjour LostGuy, merci de nous écrire.
Tu as rencontré une fille avec qui tu aimes passer du temps. Tu penses être amoureux d’elle, mais tu es incertain de ton orientation sexuelle. À vrai dire, tu ne fantasmes que rarement à propos de rapports sexuels avec elle et tu n’as pas vraiment l’impression d’être attiré par le sexe.
Cette dernière information me laisse penser que tu te situes peut-être quelque part sur le spectre de l’asexualité. Cela ne signifie pas que tu n’as absolument aucun désir sexuel, mais bien que tu en as peu.
Voici un extrait d’une réponse fort intéressante de ma collègue Sarah:
“Au sein du spectre des orientions asexuelles, il y a plusieurs nuances, notamment les personnes demisexuelles, qui ne sont intéressées à partager une sexualité qu’avec les personnes avec qui elles ont un lien fort. Les grey-A sont des personnes qui sont dans une zone grise, c’est à dire qu’elles peuvent parfois éprouver du désir sexuel, mais rarement assez pour rechercher activement des rapports sexuels.”
Aussi, je te partage ceci: “Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles une personne asexuelle peut avoir des relations sexuelles. Dans le cadre d’une relation avec une personne non-asexuelle, le sexe peut être négocié. On peut aussi apprécier le sentiment de connexion physique ou émotionnelle que le sexe procure parfois. Ou on peut tout simplement en apprécier les sensations.” Est-ce que ça te parle? Est-ce que c’est le genre de négociations que tu aimerais avoir dans le cadre d’une relation de couple?
Que tu t’identifies ou non au spectre de l’asexualité, serais-tu à l’aise de parler de cette situation avec cette fille que tu aimes bien? Puisque tu penses être amoureux d’elle, disons que tu as une orientation hétéroamoureuse (tu es amoureux d’une personne du sexe opposé)… et possiblement asexuelle. Cela n’enlève rien aux sentiments que tu éprouves envers elle. Tu peux lui expliquer tout cela, si le coeur t’en dit. Ainsi, tu pourrais la garder auprès de toi, sans la pression d’avoir des rapports sexuels. Qui sait, peut-être qu’elle n’a pas une folle envie d’avoir des rapports sexuels non plus! La communication reste toujours la clé au sein des relations interpersonnelles, que ce soit en amour, en amitié ou ailleurs. Qu’en dis-tu? 😉
J’espère que cela t’éclaire. N’hésite pas à nous écrire à nouveau si tu as d’autres questions, d’accord?
Au plaisir!
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.


Leave a comment

One thought on “Je crois être amoureux d’une fille, mais je ne me sens pas attiré par le sexe…