Je crois avoir des sentiments pour mon amie, on se regarde souvent et on est proches…


Bonjour ou bonsoir

Je pose ma question ici car je ne sais pas à qui en parler et je me dis qu’on pourrait peut être m’aider. J’ai depuis peu réalisé que j’étais pansexuel/panromantic et ça m’a fait un bien fou. Mais je n’avais encore jamais recentie de sentiments amoureux pour une personne de mon sexe ou d’un autre genre. Depuis peu, je commence à recentire des sentiments pour une amie, mais voilà le soucis : je ne sais pas si elle est attirée par moi et c’est mon ami. Mais depuis quelques jours, elle n’arrête pas de poser des questions à notre groupe d’amis sur si c’est possible d’aimer une amie, comme s’appelle la sexualité lorsqu’on aime n’importe qui sans prêter attention au genre (pansexuel en somme) et elle se questionne sur son genre. De plus, j’ai l’impression qu’on se regarde beaucoup et qu’on est proche, mais peut être que c’est moi, j’ai pas vraiment confiance en moi donc j’ai peur. C’est la première fois que j’ai des sentiments pour une personne différente de mon genre, et je ne veux pas que ça soit une déception. Et je ne veux pas mettre en perile notre amitié, mais que je ne peux pas m’éloigner d’elle, ça me fait plus de mal que de bien.

J’espère que vous pourrez répondre à mon message et m’aider.

Bonjour à toi!

 

Merci de faire confiance à notre équipe pour répondre à ta question 🙂

 

Alors, pour résumer ta situation, tu commences à ressentir des sentiments  pour une amie, mais tu ne sais pas si ceux-ci sont réciproques. Toutefois, ton amie semble se questionner récemment sur ses intérêts romantiques et sur son genre. Tu as l’impression que vous êtes proches, qu’il pourrait donc y avoir un intérêt, mais tu ne veux pas vivre de déception et perdre votre amitié.

 

Premièrement, je dois te dire que je ne peux pas répondre à la place de ton amie pour te dire si elle est intéressée par toi ou non. Elle est la seule personne qui possède cette information! Alors, c’est certain que si tu souhaites avoir une réponse claire, ça se fera au travers de la communication avec ton amie. Ça peut être une chose vraiment stressante, mais il y a peut-être quelques moyens d’ouvrir la discussion sans lui partager tes sentiments directement.

 

Par exemple, tu mentionnes que ton amie questionne votre groupe d’ami·e·s sur des sujets tels que l’orientation sexuelle, l’amour entre ami·e·s et l’identité de genre. Tu pourrais possiblement lui offrir ton soutien et ton aide en l’aidant à répondre à ses questions? De cette manière, c’est possible que tu découvres la raison pour laquelle elle demande si c’est possible d’aimer une amie. Cette ouverture à la conversation pourrait aussi lui démontrer que tu es là pour elle. Si jamais ce truc ne t’offre pas une réponse assez claire, tu peux bien évidemment lui partager tes sentiments pour elle plus directement, si tu te sens assez confortable de le faire. Pour cela, je t’invite à faire une réflexion. Pourquoi penses-tu que le fait de lui partager tes sentiments pourrait mettre votre amitié en péril? Connaissant bien ton amie, quelle serait sa réaction selon toi? Si ses sentiments sont réciproques aux tiens, souhaites-tu être en couple avec elle? Si ses sentiments ne sont pas réciproques, comment réagirais-tu? Et finalement, penses-tu que tu te sentirais mieux si tu lui en parlais?

 

Voilà, donc, si après cette réflexion, tu décides de partager tes sentiments avec ton amie, je t’invite d’y aller en douceur, lorsque tu seras prête et de choisir un moment où vous serez les deux confortables.

 

J’espère avoir pu te donner quelques pistes pour t’aider. N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions!

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment