J’aimerais dire à mon entourage que je suis bisexuelle…


Je suis bisexuel j’ai 13 ans je suis une fille ( je n’ai pas changé de sexe ) j’aime plus les filles et j’ai très peur de le dire à mes parents et à mes amies car j’ai peur qu’ils réagissent mal et j’en ai marre de garder ça pour moi . Est ce que vous pouvez m,aider s’il vous plaît ?
Lala
 
Salut Lala!
Merci de faire confiance à AlterHéros pour ta question. Dévoiler des informations personnelles concernant nos attirances sexuelles et romantiques peut parfois être très stressant, je te félicite donc d’avoir pensé à AlterHéros pour nous partager ta situation. Si je comprends bien, tu es une fille bisexuelle cisgenre (c’est-à-dire que tu t’es toujours identifiée au genre que ta famille et les médecins t’ont assigné à la naissance). Tu aimerais partager le fait que tu es bisexuelle à ta famille et à tes amies, mais tu as peur de leur réaction. Tu nommes que garder cette partie importante de toi pèse présentement lourd sur toi. C’est bien cela?
Le fait de dévoiler ou non son orientation sexuelle est d’abord et avant tout un choix très personnel. Personne ne peut t’obliger à faire un coming-out et chaque personne a ses propres motivations pour dévoiler ou non le fait de ne pas être à 100% hétéro. Certaines personnes dévoilent très tôt cette partie importante d’elles-mêmes, d’autres le font plus tard, d’autres ne ressentiront pas le besoin de faire un coming out -pour plein de raisons différentes-. Toutes ces décisions, que ce soit pas choix ou par nécessité, sont valides! Tu nommes le fait que tu en as marre de garder cette information pour toi. Il peut effectivement être libérateur pour plusieurs d’entre nous de pouvoir être soi-même en compagnie de nos proches. Tes sentiments -et tes craintes qui y sont liées- sont entièrement valides et il y a beaucoup de points positifs à vouloir faire un coming out!
Maintenant, comment aborder le sujet avec ta famille et tes amies. Ma recommandation personnelle serait de débuter par un.e ami.e de confiance, simplement parce qu’il est souvent plus facile de parler de sexualité et d’attirances avec un.e ami.e qu’avec notre famille. Tu en penses quoi? Est-ce qu’il y a une personne dans ton entourage que tu crois qui pourrait bien t’appuyer? Une fois que cette personne sera informée, tu trouveras possiblement le reste un peu plus simple et cette personne pourra t’être d’une aide précieuse pour en parler avec ta famille.
Avant d’entamer une discussion avec tes parents au sujet de ta bisexualité, voici quelques éléments dont je t’invite à te faire une petite idée. Pour y répondre, je vais m’inspirer de cet article de nos collègues d’Interligne

  • Est-ce que tu es confortable avec ta bisexualité?
  • Pour quelles raisons souhaites-tu partager cette information à ta famille?
  • Est-ce que tu es généralement à l’aise pour parler de trucs personnels avec tes parents?
  • Est-ce que tu as des ami.e.s ou frère/soeur qui pourrait t’aider dans cette démarche?
  • Est-ce que tu as quelqu’un de ta famille ou un.e bon.ne ami.e chez qui tu pourrais te réfugier si la discussion avec tes parents tourne mal?
  • Comment est-ce que tu anticipes la réaction de tes parents? Est-ce que tu as déjà entendu certains commentaires de leur part à l’égard des personnes LGBTQ+? Est-ce que c’était des commentaires positifs, neutres ou négatifs? As-tu déjà partagé une nouvelle de l’actualité LGBTQ+ ou une information sur une vedette LGBTQ+ pour analyser la réaction de tes parents?
  • Est-ce que tu te sens confortable de répondre à leurs questions concernant la bisexualité et, le cas échéant, de défaire les fausses conceptions de leur part?

Il n’y a pas de recettes miracles sur la façon de faire un coming out. Certaines personnes choisissent d’écrire une lettre, d’autres de le dévoiler de façon humoristique, d’autres vont aborder le sujet pendant un repas de famille. Le coming out, c’est quelque chose qui t’appartient à toi. Tu peux prendre tout le temps dont tu as besoin pour réfléchir sur la façon dont tu souhaites le faire, le moment et, bien sûr, si tu souhaites le faire ou non. Il est important d’écouter notre rythme. 🙂
Je te propose de lire ces autres réponses au sujet du coming out bisexuel! Je suis certain que mes collègues t’apporteront des mots complémentaires qui te seront utiles, notamment sur des trucs concernant le dévoilement auprès de notre famille.

Je crois être bisexuelle mais je ne suis pas certaine. Comment l’annoncer à mes parents ?
Je te recommande aussi cette page sur le coming out rédigé par l’association C’est Comme Ça qui aide directement les jeunes LGBTQ+ partout en France.
Finalement, est-ce que tu connais Le Refuge? Il s’agit de refuges pour jeunes LGBTQ+ qui ont vécu différents enjeux avec leur famille et ont besoin d’un endroit sécuritaire où demeurer temporairement. Il existe plusieurs refuges de ce type dans plusieurs villes en France. N’hésite pas à garder leur numéro de téléphone avec toi si tu en ressens la nécessité.
Bonne chance pour la suite des choses, je t’encourage à nous écrire à nouveau si tu en ressens le besoin.
Bien à toi,
Guillaume, pour AlterHéros

About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment