J’aime boire mon urine, est-ce dangereux pour la santé?


Bonsoir ! J’ai un fantasme, enfin je sais pas si s’en est un étant donné que je l’ai déjà fait.

En gros, souvent par semaine, 2 à 3 fois je dirais je bois mon urine. Je trouve ça excitant et très bon. Mais je me demande comment ça se fait que j’ai cette envie et que j’aime ça ? C’est normal ou pas ? Et j’aimerais savoir si c’est dangeureux pour la santé de boire sur urine. J’aime aussi, quand je suis sous la douche, m’uriner dessus. Souvent, dans mon cas, quand je vais sous la douche, j’ai instinctivement envier d’uriner. Je sais pas si c’est pareil pour vous. Et du coup, je m’urine soit sur les jambes ou bien sur le ventre si je suis en érection.

 

Alexis.

Bonjour Alexis,

 

Merci de nous faire confiance! Un fantasme est quelque chose qui t’attire, t’excite ou te stimule d’une façon d’une autre, que tu veuilles le réaliser, que tu l’ai déjà essayé, ou non 🙂

 

Premièrement, à savoir d’où proviennent les jeux érotiques qui impliquent l’urine ou l’urophilie sont “normaux”. Je ne pourrais pas te décrire en détail l’ensemble processus bio-psyhco-socio-culturels complexes et fluides qui ont un impact sur nos goûts, nos préférences et ce qui nous excite mais je peux te dire ceci : c’est bien plus commun que tu ne pourrais le croire! Selon le chercheur Christian Joyal, près de la moitié des Québécois·e·s ont déjà eu des fantasmes en lien avec la domination/la soumission, ou des rpatqiues dites plus “marginales” comme le voyeurisme/l’exhibitionisme, le sexe à plusisuers et les fétishes comme le cuire ou l’urine. Seulement, la plupart n’ont pas la chance, ou l’intérêt, de mettre ces scénarios en pratique. Bref, c’est seulement pour te dire que ton intérêt sexuel pour l’urine est légitime, qu’il ne nuit pas à personne et que tu n’es vraiment pas le seul là-dedans!

 

L’urine est généralement stérile et composée à 95% d’eau et à 5% d’autres composantes chimiques et organiques. La peau est une peau barrière naturelle contre les virus et les bactéries. Les pratiques et jeux d’urine ont peu de risques, le principal risque étant la transmission d’infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS) comme le VIH ou les hépatites, surtout lors du contact avec des muqueuses (yeux, anus). Puisque tu utilises ta propre urine, tu ne peux évidemment pas te transmettre d’infection à toi-même 🙂 Le fait de boire sa propre urine de temps en temps ne pose pas non plus de danger important. Certaines personnes avancent même que cela aurait des propriétés thérapeutiques (bien que la validité et la généralisation de ces théories soit discutable). Sinon, il est conseillé de faire attention à son alimentation et de bien s’hydrater, l’inverse pouvant avoir un impact sur le goût.

 

Enfin, le fait de pratiquer cet érotisme sous la souche fait en sorte qu’il n’y pas de préparation ou de nettoyage particulier à faire, tant mieux!

 

En terminant, je t’inviterais à continuer de t’informer sur les pratiques qui t’excitent. Je peux te proposer quelques lectures, mais il y a en d’autres :

 

Tu as le droit de vouloir expérimenter avec toi-même, mais je crois que c’est toujours une bonne idée de parler avec des gens. Tu pourrais rejoindre une communauté de personnes qui partagent ton intérêt, sur des forums en ligne, sur Fetlife ou dans des donjons BDSM. Si un jour tu aimerais  incorporer les jeux de pissplay avec un·e partenaire, voici une question qui pourrait t’intéresser :

 

J’espère que ma réponse te sera utile!

 

Amuse-toi bien,

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment