J’ai une angoisse terrible d’être trans…


Bonjour, depuis quelques jours j’ai une angoisse terrible d’être trans. J’ai eu énormément d’angoisse avant ça a commencé il y’a 4-5mois au début c’était des cancers.Mais là c’est la peur d’être transgenre.Quand je vois des vêtements ou des femmes ça m’angoisse. Depuis ce midi quand j’ai été dans ma voiture je me suis mis une idée dans ma tête comme si ma voix et mon prénom n’allait pas . Je n’ai pas envie d’etre transgenre. Mais j’angoisse. 

Mathis

Bonjour,

 

J’entends que tu ressens beaucoup d’angoisse et de détresse en ce moment. Je suis désolé·e que tu passes un moment si difficile et je ferai de mon mieux pour t’aider tes craintes.

 

Juste pour s’assurer de parler des mêmes choses, être trans signifie de ne pas s’identifier dans le genre qui nous a été assigné à la naissance, donc dans ton cas de ne pas s’identifier uniquement ou totalement en tant qu’homme. C’est tout. Ça ne veut pas automatiquement dire que tu aurais besoin de faire de coming out, de changer ton apparence, tes vêtements, ta voix ou ton prénom. Certaines personnes trans et non-binaires effectuent des transitions, vont effectuer différents changements selon leurs besoins et leurs préférences, mais il n’y a pas d’obligations. Un autre point très important à clarifier est qu’être trans n’est pas la fin du monde, il est possible d’être trans et de vivre une vie heureuse et confortable dans le genre qui nous convient. Après tout, la société est bien plus ouverte qu’elle ne l’a déjà été. Alors juste une dernière fois : il n’y a rien de mal ou de dangereux en soi à être trans.

 

Je crois donc qu’une première étape pour aller mieux serait de travailler à réduire la gravité perçue du fait d’être trans, en d’autres mots de relativiser et de dédramatiser. Indépendamment de ton identité, trans ou cis, il est utile et même agréable de questionner et d’explorer son genre. Tu n’as rien à perdre et tu ne risques rien à te poser des questions à propos de ton genre, tu ne finiras que par mieux te connaître et par mieux comprendre tes goûts et tes préférences. Pour l’instant je crois donc que le plus important pour toi serait de réaliser que l’identité de genre est un attribut comme un autre, simplement un morceau d’un plus grand tout.

 

Je remarque tout de même que tu ressens beaucoup d’inquiétudes, et que cela touche une variété de sujets, tu nommes la transidentité, les vêtements, les femmes et les cancers, il y a peut-être d’autres points également? Il est possible que cette angoisse soit un symptôme d’un trouble d’anxiété plus généralisée. Je t’assure que si c’est le cas c’est quelque chose qui se traite et qui peut être contrôlé. Si tu es confortable et que c’est possible pour toi, il pourrait être utile de consulter un·e professionnel·le en santé mentale, tel un·e psychologue.

 

L’équipe d’AlterHéros demeure à tes côtés si tu aimerais parler davantage de tes questionnements, de tes craintes ou si tu as d’autres questions.

 

Prends soin de toi,

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment