#Attirances
#en questionnement
#hétérnormativité
#orientation romantique
#orientation sexuelle
12 avril 2024

J'ai un petit doute sur mon attirance sexuelle et romantique. J'ai un sentiment d'angoisse d'aimer le même sexe que moi, alors que je trouve ça complètement normal...

Bonjour, j’ai un petit doute sur mon attirance sexuelle et romantique.

Dans ma vie de tout les jours, je serais quelques fois attirer physiquement envers les femmes, mais je ressens de moins en moins d’attirance physiquement masculine. Je peux toujours montrer une attirance sentimentale envers les hommes, mais quelques fois celà diminue. Avec les femmes bien que je sois attirée physiquement par elles, sentimentalement, je peux éprouver quelque chose de romantique. Et quelques fois je ressens un vide, comme si, je ne pouvais plus être attirer sentimentalement par les deux sexes, mais finalement je ressens toujours de l’affection au corps féminin.En ce moment, je me sens si confuse…

Même encore maintenant, au moment même où je suis entrain d’écrire, j’ai un sentiment d’angoisse d’aimer le même sexe que moi c’est à dire les filles, alors que je trouve ça complètement normale. Et puis il y a des moments quand je pense aux femmes j’ai une profonde envie de les embrassées passionnément, mais cela me semble faire comme si c’était des montagnes russes.

Merci de m’aider Angèle

Émilie Grandmont

Bonjour Angèle!

 

Merci de faire confiance à notre équipe pour répondre à ta question. 🙂

Tu es donc en questionnement par rapport à ton orientation sexuelle et romantique, ressentant de l’attirance physique et romantique envers les femmes, ayant une attirance physique et romantique envers les hommes qui diminue parfois. Tes attirances diminuent parfois jusqu’à ne plus rien ressentir et tu  ressens aussi de l’angoisse face à l’idée d’aimer des femmes, malgré le fait que tu sais que c’est une chose très normale. C’est bien ça?

Commençons par parler de l’attirance en général, qu’elle soit sexuelle, romantique, ou autre. En fait, ce n’est pas nécessairement un phénomène constant. Nous ne sommes pas attiré·e·s par toutes les personnes que l’on croise et il est normal de ne pas toujours y penser. Donc, c’est en effet fort possible qu’il y ait des moments où tu ne ressens pas ou pas beaucoup de capacité d’être attiré·e par d’autres personnes. Ça peut dépendre de ton état d’esprit, du fait que tu sois occupé·e par autre chose, du fait qu’il n’y a personne qui t’intéresse en ce moment, etc. Sinon, il existe bien évidemment le spectre de l’asexualité, parmi lequel se trouve le terme aceflux, représentant des personnes dont l’attirance sexuelle fluctue, mais qui reste généralement dans le spectre asexuel. Il serait donc plus rare pour les personnes aceflux de se sentir allosexuelles (donc de ressentir régulièrement de l’attirance sexuelle), mais pas impossible. Il t’appartient donc à toi de savoir si tu te reconnais là-dedans, ou pas!

Passons maintenant à la question de l’orientation sexuelle et l’orientation romantique. L’orientation sexuelle est la capacité de ressentir de l’attirance sexuelle, physique, envers des personnes d’un genre ou plus, tandis que l’orientation romantique est la capacité de ressentir de l’attirance romantique, amoureuse, envers des personnes d’un genre ou plus. Ces deux types d’orientations ne concordent pas toujours ensemble, signifiant par exemple qu’une personne pourrait être homosexuelle et biromantique. Concernant ta situation, je ne pourrai pas te dire à ta place quelle est ton orientation sexuelle/romantique, puisque c’est toi-même seulement qui peut t’identifier au terme avec lequel tu es à l’aise. Toutefois, en théorie, le fait de ressentir de l’attirance envers deux genres ou plus peut se rapporter à la bisexualité. Être bisexuel·le, ça ne signifie pas automatiquement que nos attirances sont divisées à 50/50. Il est possible de ressentir plus d’attirance sexuelle/romantique envers un genre qu’un autre et cela peut aussi fluctuer. Cependant, je rappelle encore une fois que tu es lea seul·e qui peut définir ton orientation sexuelle/romantique. Si jamais un autre terme, comme « homosexuel·le », « queer », « hétérosexuel·le », etc, te convient mieux, tu as la liberté de t’y identifier, c’est toi qui te connais le mieux!

Finalement, ça peut arriver, en effet, de ressentir des sentiments d’angoisse ou des craintes par rapport à nos attirances lorsqu’elles sont autres qu’hétérosexuelles. C’est généralement causé par l’hétéronormativité, qui considère l’hétérosexualité comme la normale, la seule orientation sexuelle. Cette hétéronormativité peut parfois influencer certaines pensées négatives que nous pouvons avoir face à la diversité sexuelle, qu’elles soient conscientes ou non. Ainsi, tu pourrais essayer de te demander si tu as certains biais face à tes attirances, à ce qui alimente cette angoisse, etc. Ça peut aussi être influencé par le regard de notre entourage, les réactions qu’on pense qu’iels pourraient avoir. En bref, c’est toute une réflexion qui peut prendre un certain temps et des efforts, mais on peut toustes arriver à démystifier certaines idées préconçues! 🙂

 

J’espère que cette réponse pourra t’aider. N’hésite pas à nous recontacter au besoin,

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

Similaire