J’ai parfois des pensées sexuelles pour les femmes et j’ai même penser me faire implanter un pénis… Que suis-je?


Bonjour cela fait 8 ans que je suis avec mon conjoint et j’en suis ravie je l’aime et parfois j’ai des pensées sexuel pour les femmes j’ai même envie d’essayer j’avais pensées à me faire implanté un penis que suis je ? S’ils vous plaît aidez moi à me retrouver merci

Bonjour à toi 🙂

 

Merci de nous écrire. Tu aimerais savoir ce que tu es, mais je crois que la question est plutôt qui tu es! Selon moi, tu es une magnifique personne qui cherche à mieux se connaître et se comprendre. Mais je comprends que tes questionnements sont plus identitaires, en lien avec ton orientation sexuelle et ton identité de genre. Je ne peux pas déterminer le ou les termes qui te conviennent le mieux, ça dépend vraiment de tes préférences, mais je peux te donner quelques informations.

 

Donc dans ton message, tu expliques être dans une relation amoureuse très satisfaisante avec un homme et avoir occasionnellement des désirs ou des fantasmes qui mettent en scène des femmes. Ce que tu décris est une expérience parfaitement valide et plus commune que tu ne pourrais le croire. Savais-tu que selon une étude de 2016 1 femme française sur 4 aurait déjà été attirée par d’autres femmes, alors que seul 10% auraient déjà des relations sexuelles avec une femme? Certaines femmes hétéro vont avoir ce type de fantasme ou d’attirances sans que cela ne change leur orientation, certaines vont s’identifier comme bisexuelles ou lesbiennes et avoir principalement des relations avec des hommes et peu ou pas d’expérience avec d’autres femmes. Tu as le droit d’y aller avec le terme avec lequel tu es confortable, la communauté avec laquelle tu t’associes le plus ou de faire un choix pour toute autre raison.

 

C’est correct aussi de ne pas être sûre, de continuer à te poser des questions et de ne pas avoir toutes les réponses tout de suite. Beaucoup de personnes définissent leur orientation comme en questionnement ou refusent de s’identifier dans les catégories disponibles, que ce soit temporairement ou pendant plus longtemps. Il y a également le mot queer, qui peut être reclammé par toute personne qui ne rentrent pas totalement, pas vraiment ou pas du tout dans le modèle binaire et hétérosexuel.

 

Maintenant, pour tes pensées d’avoir un pénis. À ma connaissance, il n’y a pas d’identité qui se limite uniquement à un pénis. Est-ce qu’il y a une partie de toi qui aimeraient également d’une façon ou d’une autre s’éloigner de la féminité ou se rapprocher de la masculinité dans ta vie de tous les jours? Par exemple dans ton apparence ou la façon dont on s’adresse à toi? Si oui, il est peut-être possible que tu ne t’identifies plus entièrement ou continuellement comme femme. Tu as absolument le droit d’explorer ce côté de ton identité si tu en as envie! Même si cela peut sembler confrontant quand on n’a jamais questionner son genre auparavant, et que certaines personnes peuvent ne pas comprendre, expérimenter sa présentation de genre peut être amusant et agréable.

 

Mais plus spécifiquement en lien avec les pénis, il est possible pour toi de t’en procurer un avoir un sans vivre d’intervention chirurgicale. Il existe ce qu’on appelle les packers, des prothèses de pénis qui peuvent être portés par des sangles ou dans certains sous-vêtements.. Les packers sont disponibles en format “soft” (au repos) et “hard” (en érection), certains doublent également comme STP (Stand-To-Pee, pour uriner debout). Les packers hard, tout comme les strap-on, permettent notamment de pénétrer un.e partenaire. Contrairement à la croyance populaire, tous les hommes cisgenres indépendamment de leur orientation sexuelle ont la possibilité de ressentir du plaisir et de l’excitation en se faisant pénétrer analement, grâce à cet organe appelé la prostate.

 

Tu parles de ta belle relation avec ton conjoint, est-ce que tu crois que tu serais confortable de lui parler de tes questionnements? Est-ce qu’il y a d’autres personnes de confiance dans ton entourage avec qui tu pourrais discuter de ces sujets? Il y a également plusieurs groupes sur Facebook ou tu pourrais si tu aimerais en discuter avec des personnes de la communauté LGBTQ+.

 

J’espère que ces quelques pistes de réflexion pourront t’aider un peu. Je t’invite à nous écrire à nouveau si tu as besoin de plus d’informations ou de soutien.

 

Prends soin de toi,

 

Maxime, intervenant.e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment