J’ai du sang qui sort de mon vagin à la suite d’une sodomie… Que faire?


Bonjour, mon copain m’a fait un sodomie, c’est la 3ème fois qu’on a fait, la 1ere fois ça saigner pas trop, la 2eme fois ca saigner un peu, et juste la 3ème fois ca saigner bcp donc ln a décider d’arrêter, quand jsuis parti au toilette après le rapport, ça avait l’air une couche de sang assez lourd, ensuite je dormais et quand jsuis réveillé le matin j’avais du sang partout sur le lit, et ça m’a fait tellement peur et jai pris un mouchoir pour voir si c’est de l’anus ou vagin et c’était bien de vagin, et ça me fait peur parce que j’ai déjà eu mes regle ça fait qlq semaine seulement, et en voyant je saigne encore du vagin ça m’inquiète deplus le sang ne ressemble pas a celle de règles qui est assez rouge et assez fluid tandis que je saigne comme si on ma coupé qlq cjose de l’intérieur et cest accompagné de douleur dans le dos et le ventre. Merci
Faiza/Haque

Bonjour Faiza/Haque,Merci de faire confiance à AlterHéros pour ta question et sache que je te répondrai au meilleur de mes capacités. À ce que je comprends, tu as eu une relation sexuelle avec pénétration anale avec ton copain. Toutefois, à la suite de ce rapport, tu as noté beaucoup de sang, notamment sur ton corps, mais également sur les draps ainsi qu’à la selle. Tu notes que ce sang semble provenir de ton vagin et que le tout est accompagné de douleur dans le dos et le ventre.

Pour commencer, mes propos ne peuvent point remplacer un avis médical provenant d’un.e professionnel.le de la santé. Si les saignements persistent et/ou si les douleurs persistent, je te recommande fortement de consulter un.e professionnel.le de la santé. Cette personne pourra explorer les différentes causes possibles et te suggérer des solutions adaptées à ta situation. 
Ceci étant précisé, explorons certaine des causes possibles. Pour se faire, je me permettrai de citer quelques extraits de cette réponse de ma collègue Alexanne à la question : J’ai remarqué du sang au niveau du vagin après une relation anale…
Premièrement explorons l’hypothèse que ce sang provienne de ton anus. Pour citer ma collègue Alexanne, « il est peu possible que la pénétration phallo-anale (relation anale) ait provoqué le saignement vaginal, puisque ces deux régions génitales ne sont pas reliées à l’intérieur de ton corps. »

Ainsi, considérant la proximité importante entre le vagin et l’anus, il est possible que du sang se soit écoulé de l’anus vers le vagin et te donne l’impression que ce soit des saignements vaginaux. Si c’est le cas, quelles sont les causes d’un saignement à l’anus? (***Tu trouveras, à la fin du texte, une petite précision concernant cette image, je t’invite à y jeter un coup d’oeil!***)

  • Fissures anales : Pour citer mon collègue Frédéric : «Le saignement rectal immédiatement après une relation sexuelle anale est généralement causé par une fissure anale. La fissure anale est une petite déchirure au niveau du sphincter. Généralement, la personne ressentira une douleur au niveau du rectum, celle-ci sera pire au moment de passer une selle ou la personne ressentira un inconfort dans les heures suivant la défécation. La plupart du temps, la personne notera aussi du sang sur le papier de toilette ou dans l’eau de la cuvette de la toilette. Parfois, une personne reporte de l’irritation, une sensation de grattage ou une douleur intense lors du passage d’une selle volumineuse.Si tu n’as pas eu d’antécédents similaires, il s’agit probablement d’une fissure aiguë.  La plupart des fissures se guérissent d’elles-mêmes après quelques jours, voire quelques semaines.  Assure-toi de manger une diète riche en fibres et en eau pour viser des selles molles.  Il faut effectivement éviter la constipation et le fait de forcer pour déféquer, puisque ceci risque de retarder la guérison de la fissure.  Tu pourras au besoin débuter une ou deux cuillères à soupe de psyllium par jour (ex: Metamucil) ou même du PEG lyte sans électrolyte (LAX-A-DAY ou Restoralax) 17 g par jour pour quelques semaines afin de rendre tes selles plus molles. Tu peux aussi faire des bains de siège (10-20 minutes trois fois par jour et après la défécation si possible) dans une eau tiède pour promouvoir la guérison. »
  • Les hémorroïdes : Les hémorroïdes sont des veines dilatées qui se développent au niveau du rectum et de l’anus. Elles peuvent être internes (intérieur du rectum) ou externes (autour de l’anus). Jugées généralement plutôt inconfortables que douloureuses, elles peuvent en outre causer des symptômes parmi les suivants :
    • des démangeaisons;
    • une sensation de brûlure;
    • une douleur (de légère à sévère);
    • des saignements.

Un rapport sexuel anal peut parfois favoriser une crise d’hémorroïdes. Seul.e un.e professionnel.le de la santé peut valider ceci et offrir un traitement en conséquence.
Deuxièmement, explorons l’hypothèse selon laquelle ces saignements proviendraient de ton vagin.

  • Les menstruations : Pour citer Alexanne, «Dans le cas où tu éprouverais une douleur similaire à des crampes menstruelles, il est possible que tu aies devancé tes menstruations. Chez certaines personnes, la puissance de l’orgasme peut déclencher les menstruations. Pour être certaine que c’est bien cette situation qui t’arrive, observe dans les 7 prochains jours si ton corps réagit de la même manière que lorsque tu as habituellement tes règles. »
  • Infection vaginale à levure : Pour citer ma collègue Marie-Édith : «Est-ce que tu as des démangeaisons ou une sensation de brûlure au niveau de la vulve ou du vagin de temps en temps, ou encore des pertes différentes de celles que tu as d’habitude ? Si c’est le cas, tu as peut-être développé une vaginite à levure. Lorsque celle-ci n’est pas traitée et que l’inflammation s’intensifie, la peau peut devenir très irritée et un toucher un peu plus prononcé peut provoquer des saignements. Tu peux aller lire cette page web pour en savoir plus sur l’infection vaginale à levure.» D’ailleurs, une des causes possibles d’une infection vaginale est les contacts de l’anus vers le vagin pendant un rapport sexuel. Si ton partenaire et toi décidez alterner entre les deux orifices, assurez-vous de changer de condom entre l’anus et le vagin!
  • Les betteraves : Il arrive que certaines personnes confondent le sang dans les selles avec la pigmentation rougeâtre encourue par l’ingestion de betteraves rouges dans l’urine… Bien que l’abondance de sang que tu as noté ne semble pas correspondre avec cette hypothèse, je tenais tout de même à te renseigner à ce sujet!

En conclusion, il m’est difficile de porter un diagnostic par moi-même. C’est pourquoi, si tu notes que ces saignements et douleurs persistent, je t’inviterais à consulter un.e professionnel.le de la santé. Les saignements mineurs à la suite de relations anales sont relativement fréquentes, mais les douleurs persistantes ainsi que les saignements abondants peuvent être inquiétants, c’est pourquoi un avis médical serait intéressant. 
Enfin, durant les rapports sexuels anaux, il est important de prendre un bon lubrifiant, idéalement pas fait à base d’huile, de vaseline ou parfumé, pour éviter les microlésions. La détente, un bon lubrifiant et une bonne communication sont les trois ingrédients de base pour une sodomie!
Et puis, je me permets de te rappeler que le préservatif demeure le meilleur outils de prévention contre des infections transmises sexuellement ou par le sang (ITSS), que ce soit pour des relations sexuelles anales, vaginales ou orales, et un bon moyen de prévenir les grossesses non-désirées en cas de relations vaginales!
J’espère que j’ai pu t’éclairer sur certains points. Si tu as d’autres questions, n’hésites surtout pas à nous recontacter!
Guillaume Perrier, pour AlterHéros
***Pour reprendre les mots de ma collègue Claude : «Sur cette image, il n’y a pas de poil, alors que dans la vraie vie, cela peut être le cas (il en revient à toi de choisir si tu souhaites te raser, et de quelle manière!). De plus, toutes les vulves ne se ressemblent pas! Ce dessin est fait de sorte à présenter les différentes composantes selon des proportions égales. Or, il se peut très bien que ta vulve ne ressemble pas à cela; parfois, les petites lèvres sont plus grandes et dépassent des grandes lèvres, ou alors la pigmentation de peau est différente, tout comme la couleur des muqueuses. » ***


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment