J’ai des boutons blancs autours de l’anus et du vagin, qu’est-ce que cela peut être?


Bonjour

J’ai remarqué en me rassant que j’avais tout autour de mes parties genitales des boutons blanc autour de l’anus et du vagin , en gros sur la zone du périnée , ils ne sont ni douloureux , ni imflamme, mais cela m’inquiète.

A votre avis qu’est ce que cela peut être ?

 

Salut à toi!

 

Merci de faire confiance à notre équipe pour répondre à ta question. 🙂

 

Tu t’inquiètes donc pour la présence de petits boutons blancs qui, comme tu le mentionnes, sont situés autour de ton vagin et de ton anus. Je tiens à préciser que je ne suis pas une professionnelle de la santé, alors si ta situation continue à t’inquiéter ou que tu y vois un certain changement (brûlure, démangeaison, multiplication des boutons, taille, etc), je t’invite à aller consulter un·e médecin pour en avoir le coeur net!

 

Premièrement, lorsque tu mentionnes autour de ton vagin, j’interprète par cela que les boutons se trouvent sur ta vulve, c’est bien ça? Étant donné que ces boutons ne te démangent pas et ne te causent pas de douleur, trois possibilités me viennent en tête. Je me permets d’utiliser l’extrait d’une ancienne réponse de mon collègue pour te les nommer. Cependant, sa réponse concerne des boutons sur un pénis, mais les causes possibles sont les mêmes aussi pour les vulves, alors je remplacerai certaines formulations entre crochets:

 

« Grains de Fordyce

D’abord, abordons la question des grains de Fordyce. Les grains de Fordyce correspondent à la majorité des situations liées à des boutons blancs [au niveau de la vulve, du pénis, des testicules, de la bouche et du visage]. Pour citer cette réponse (J’ai plein de petits boutons sur le pénis et les testicules. Est-ce que c’est des grains de Fordyce?), les grains de Fordyce  «sont des glandes qui produisent du sébum. À l’adolescence, il est fréquent de développer davantage de boutons liés à la quantité plus importante d’hormones et de sébum dans le corps. Or, les grains de Fordyce ne sont pas dangereux ni contagieux. C’est comme un grain de beauté ou une tâche de rousseur : une particularité physique qui, dans le cas des grains de Fordyce, se retrouve chez près d’une personne sur deux.»

Irritation

[…]

Toujours au niveau de l’irritation, je ne sais pas exactement à quoi ressemble ton hygiène personnelle entourant le nettoyage de [ta vulve]. Pour citer cette réponse : «n’oublie pas qu’un excès d’hygiène ou de désinfections trop fréquentes au niveau [de la vulve] en général peut entraîner des irritations avec des petits boutons. La solution? Utiliser [simplement de l’eau chaude pour se nettoyer] pour éviter les irritations et [éviter d’utiliser un produit parfumé et contenant du savon. Si tu souhaites absolument utiliser un produit et pas seulement de l’eau chaude, un nettoyant doux non-parfumé et sans savon pour le visage pourrait être envisagé].

 Kystes sébacées ou poils incarnés 

Au final, cela peut également être de simples kystes sébacées ou même des poils incarnés(particulièrement si tu te rases ou t’épile la région pubienne). En effet, on sous-estime parfois les boutons pouvant être liés au fait de se raser! Certaines crèmes dépilatoires, par exemple, peuvent créer une réaction allergique, irriter ou même brûler la peau. Pour citer cette réponse : «La crème dépilatoire contient généralement de l’acide thioglycolique permettant de dissoudre la kératine (principal constituant des poils) et permettant ainsi d’éliminer les poils. Ce type de crème doit être utilisée avec beaucoup de précaution (temps de réaction, zone où déposer la crème, etc), car les risques de brûlures ou de réactions allergiques sont très fréquentes. […] Il faut noter que l’épilation pubienne irrite et entraîne une inflammation des follicules pileux (la cavité dans laquelle le poil prend naissance) et peut favoriser l’apparition de poils incarnés. Cette irritation peut effectivement prendre la forme de petits boutons. D’ailleurs, le choix de raser, couper, épiler ou non tes poils pubiens est d’abord et avant tout un choix personnel. Il s’agit de ton corps et c’est une décision qui te revient entièrement. Je désirais simplement te nommer qu’il ne s’agit aucunement d’une obligation esthétique. Contrairement à la croyance populaire, il est moins hygiénique de s’épiler le pubis que de conserver ses poils. Pourquoi? Car en s’épilant le pubis (avec un rasoir, une crème épilatoire ou à la cire), on crée des microtraumatismes au niveau de la peau. Mélange cette irritation de la peau à un environnement naturel humide dans nos sous-vêtements… et hop! On crée un environnement propice pour n’importe quelle bactérie [ou boutons!]».

Conséquemment, il est possible que ta peau au niveau de tes organes génitaux a besoin d’une petite pause de rasage ou de crème dépilatoire..! Ce genre de bouton m’est également déjà arrivé et l’idéal est de laisser la peau se reposer le plus possible. Si tu souhaites diminuer la présence des poils, tu peux les couper au ciseau [ou les « trimmer » à l’aide d’un rasoir électrique] pour les garder courts. […]

 

Condylomes

[…] Cela peut possiblement s’agir d’un condylome. Ces derniers sont généralement de couleur chaire plutôt que blancs, mais sont communément appelé verrue génitale, causé par le virus du papillome humain (VPH). Le VPH se transmet par contact sexuel direct, avec ou sans pénétration, ou par contact avec les sécrétions génitales d’une personne infectée. Les condylomes se traitent super facilement en allant chez le médecin à l’aide. Il suffit généralement de les brûler à l’aide d’azote! (ça paraît pire que c’est, mais je te garantie, on ne sent presque rien! Je parle par expérience!). Le VPH est parmi les ITSS les plus répandues et dans la majorité des cas, le corps traitera l’infection par lui-même. Néanmoins, un petit coup de main du médecin pour brûler les condylomes peut être appriécé! Encore une fois, seul‧e un‧e professionnel‧le de la santé pourra confirmer s’il s’agit bel et bien d’un condylome. »

 

Je tiens à spécifier que les grains de fordyce au niveau de la vulve se retrouvent généralement sur les petites lèvres, mais aussi parfois sur le haut de la vulve, juste au dessus du clitoris, ou à l’extrémité des grandes lèvres. Cependant, les grains de fordyce ne se retrouvent généralement pas autour de l’anus.

 

Alors, je serais portée à dire que ce sont des petits boutons causés par le rasage, mais je ne suis pas en position de te le confirmer! 

 

Je te rappelle que si tu as des doutes et que ces boutons t’inquiète, la meilleure solution est d’aller consulter un·e professionnel·le de la santé.

 

J’espère que cette réponse pourra t’aider et n’hésite pas à nous recontacter au besoin!

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.