J’ai consulté plusieurs psychologues qui ne croient pas à ma transsexualité à cause de mon syndrome d’Asperger. Que faire?


Bonjour, je vous ai déjà écrit l’an passé.
Depuis, j’ai consulté plusieurs psys, mais ils n’acceptent pas ma transidentité à cause de mon Asperger. A la place, mon docteur m’a proposé un antidépresseur. Je désire sincerement un traitement hormonal, Si je pouvais au moins faire un essai pendant quelque temps.
Patricia
Chère Patricia,
J’aimerais d’abord te remercier de prendre le temps de nous écrire une deuxième fois. Sache que ta situation me touche.  Malgré les consultations et les multiples spécialistes que tu as rencontrés, il semble que tu te retrouves seule face à ton désir de changement d’identité sexuelle.
Tu aimerais débuter un traitement hormonal.  Malheureusement, je ne peux pas t’aider dans ce domaine.  L’approche pharmacologique est complexe.  Elle nécessite une compréhension de ton pedigree médical détaillé, des examens médicaux et un suivi avec bilans sanguins réguliers.  De débuter un traitement sans s’assurer de ces simples précautions peut mettre ta santé en danger.  Il vaut mieux faire le tout dans les règles de l’art, le résultant n’en sera que meilleur.
Peut-être que le problème relève davantage des intervenants consultés.  Je ne connais pas les détails de votre système de santé français, mais je suis convaincu qu’il existe des cliniques médicales qui ont un intérêt ou une spécialité pour les transgenres.  Je t’invite à consulter les sites web trans français, les forums, les associations reconnues localement chez vous.  Je suis certain que ces ressources pourraient t’aiguiller vers les bonnes cliniques et les médecins avec expertise dans le domaine.  Je t’invite aussi à requestionner les médecins que tu as déjà vus, si c’est plus simple.  Il serait en effet intéressant de vérifier en quoi ton Asperger est une contre-indication au traitement hormonal, selon eux.  J’aimerais aussi comprendre l’indication de l’antidépresseur proposé… souffres-tu d’un trouble de l’humeur associé ? Je ne vois pas de contre-indication évidente sinon. Peut-être que les médecins ont une autre raison pour leur réticence, et de l’aborder avec eux ne peut être que bénéfique.
Je te souhaite bonne chance dans ce long parcours.  Tu es encore jeune, j’ai pleine confiance en ta démarche.  En ayant accès aux bonnes ressources, tu pourras certainement arriver à ton but, ou à voir plus clair dans la raison qui pourrait motiver un refus…
Bon courage,
Dr Frédéric Picotte
Médecin de famille


About Frédéric Picotte

Frédéric est médecin de famille pratiquant dans la région de Shawinigan. Il a complété en mai 2008 mon doctorat en médecine à l’Université McGill et deux ans plus tard sa spécialité en médecine familiale via l’Université de Montréal. C’est l'une de ses amies, étudiante en psychiatrie, qui lui a présenté AlterHéros en 2008. Elle cherchait alors un bénévole qui répondrait de manière plus spécifique aux questions à thème « médical », ce qui a constitué la majeure partie de sa contribution jusqu’à maintenant.

J’aime m'impliquer à AlterHéros car on peut rejoindre et rassurer beaucoup de gens, peu importe l’âge, l’orientation sexuelle ou la culture. Je trouve intéressant que la majorité de nos visiteurs soient de jeunes internautes et qu’on puisse donc leur fournir une information de qualité et un espace pour poser des questions qu’ils auraient du mal à obtenir autrement.

Leave a comment