#aide
#ATQ
#confiance
#difficulté
#école
#FTM
#homme
#intimidation
#Sherbrourne
#Trans
#Transition
#vie
28 December 2008

J'ai 16 ans et je veux être un garçon, me couper les cheveux courts, et que mes seins ne paraissent plus...

bon je suis une fille mon nom est vraiment Anna mais je prefere me faire appeler Alex et parfois Philipe je veux changer mon nom devrais-je attendre après mon secondaire . j’ai 16 ans et je veux commencer les démarches pour changer de sexe. Je suis une femme et je m’habille en gars l’école est très dure. Je viens de plus en plus anxieux de vouloir être heureux dans un corps d’homme et j’ai parfois des idées suicidaires tellement que je suis malheureux. Aidez moi que dois-je faire. J’ai 16ans et je suis en 10eme annee. Et je m’habille en garçon je veux me couper les cheveux courts mais je vais me faire rire de moi . j
ai déja eu les cheveux comme je les aimais , en ce moment j’ai les cheveux un peu plus long que les épaules . lorsque mes cheveux étaient courts je me faisais faire rire de et j’ai peur que sa recommence . Ma dernière question est je suis de taille 36 en brassière et je me demandais comment je pourrais faire pour qu’ils paraissent moins ou comment les serrer plus serrer . merci Alex

Élyse Vander

Bonjour Alex,

Merci beaucoup de nous faire confiance et de nous écrire à propos des difficultés que tu vis. Tu as énormément de courage d’être capable de t’affirmer si tôt dans ta vie. La première chose que j’aimerais que tu saches, c’est que les efforts que tu fais aujourd’hui durant ton adolescence ne seront jamais inutiles, même si tu vis beaucoup de difficultés.

Les gestes que tu pose présentement auront une très grande importance dans la construction de ton identité masculine, et dans quelques années je suis sûre que tu ne regretteras rien. Sois patient et continue de faire des petits pas. Si ce que tu vis devient trop lourd et que tu commence sérieusement à penser au suicide, il faut absolument que tu aille chercher toute l’aide à laquelle tu as droit. Tu dois en parler à un ami ou un membre de ta famille. Si tu as peur d’en parler à quelqu’un que tu connais, tu peux appeler à une ligne d’aide ou une personne spécialiste pourra t’écouter et t’aider en toute confidentialité (je t’en donne quelques-uns plus bas).

L’intimidation que tu subis à l’école est très difficile pour toi et te fait hésiter à t’affirmer en tant que gars. Or, plus tu auras confiance en toi et ta masculinité, plus il sera difficile pour les autres de mettre en question ton identité et tes choix en matière de transition. En te côtoyant à chaque jour et en voyant à quel point tu es heureux et fier d’être un homme, les gens de ton école vont apprendre à respecter qui tu es.

Crois-moi, la plupart des personnes qui rient de toi le font parce qu’ils ignorent ce qu’est que d’être trans et ce que l’on vit en dedans. Tu as un travail à faire de ton côté pour expliquer et éduquer les gens à ta situation. Ce ne sera pas facile, surtout si tu est timide ou réservé, mais la confiance que tu gagnera en devenant toi même t’aidera beaucoup.

Les lois canadiennes obligent la direction de ton école à faire tout dans son possible pour faciliter ta transition. Ils doivent aviser le personnel de l’école de t’adresser la parole avec ton nom choisi et ils doivent intervenir si tu subis de l’intimidation et de la violence de la part des élèves.

Tu ne donnes pas de détails par rapport à ta situation familiale. Tes parents sont-ils au courant de ton désir d’être reconnu en tant qu’homme? Si tu te sens prêt, il n’y a pas d’âge pour commencer une transition de genre. Si tu as le soutien de ta famille, tu pourras commencer ta transition même si tu n’as pas 18 ans. Tu pourras commencer la prise de testostérone. De plus, tes parents pourraient t’aider dans tes démarches auprès de ton école en allant eux-mêmes rencontrer la direction pour établir un plan pour t’aider. Si tes parents ne savent pas encore, alors c’est à toi de déterminer si tu es prêt à faire ton coming-out. Les ressources que je donne plus bas pourraient t’aider à te préparer à ce moment.

Pour ce qui est de ta dernière question, oui il existe des trucs pour camoufler l’apparence de ta poitrine en attendant le jour où tu pourras, si tu le veux, avoir une mastectomie (chirurgie de réduction mammaire complète), si tu le désires. Le terme courant pour ces méthodes est le « binding », je t’encourage à faire quelques recherches sur ce mot. En général, cela consiste à porter une camisole spéciale très serrée. Porter des chandails plus amples aide également.

J’aimerais te référer à des ressources plus près de chez-toi mais je ne sais pas dans quelle province tu vis. Alors en voici quelques-unes parmi les plus importantes.

ATQ: 514-254-9038 www.atq1980.org

Jeunesse, J’écoute: https://jeunessejecoute.ca/

Sherbourne Health Center (Toronto) (http://www.sherbourne.on.ca/).

Tel-Jeunes: 1-800-263-2266

Jeunes Identités Créatives: https://jeunesidentitescreatives.com/

Crisis Services Canada: https://www.crisisservicescanada.ca/fr/

Pour conclure, je tiens à te féliciter encore pour tout le courage que tu démontre. Ne te décourage pas et continue de t’affirmer!

Équipe AlterHéros

Similaire