#douance
#femme alpha
#haut potentiel intellectuel
#relations
#Stereotypes
21 février 2024

Est-ce qu'une femme alpha serait compatible avec un homme surdoué qui manque de confiance en lui?

Est ce qu’une femme alpha (confiante, leader ,…) est compatible avec un homme surdoué, qui manque de confiance en lui,… ?
Roxxa.ne

Rose Dorian

Est ce qu’une femme alpha (confiante, leader ,…) est compatible avec un homme surdoué, qui manque de confiance en lui,… ?
Roxxa.ne
 

Bonjour Roxxa.ne,

Merci d’écrire à AlterHéros!
Tu te demandes si une femme alpha serait compatible avec un homme surdoué qui manque de confiance en lui.
La réponse courte est que oui, c’est tout à fait possible! On peut entrer en relation avec une personne qui a des forces et des difficultés différentes des nôtres. Alors si les deux personnes souhaitent développer cette relation, pourquoi pas?
En même temps, comme toutes les relations interpersonnelles, il peut y avoir des défis particuliers liés aux intérêts, aux forces et aux défis de chaque personne. Je te propose donc qu’on regarde ensemble les principales caractéristiques associées aux femmes alpha et aux personnes surdouées.
D’un côté, Moncrief (2015) décrit les femmes alpha comme des leaders qui défient les rôles traditionnels associés aux femmes comme le fait de prendre soin des autres et d’être douce. Ce sont des femmes performantes qui ont confiance en elles-mêmes, qui assument pleinement leur rôle de leader et qui inspirent les autres à les suivre.Est-ce que tu partages cette définition des femmes alpha? Si tu as ta propre définition, en quoi est-elle différente ?
D’un autre côté, selon l’Association québécoise pour la douance (AQD), «la douance est un mode de fonctionnement différent de la norme. Elle est caractérisée par un haut potentiel intellectuel, une intensité importante et une grande créativité. La douance peut se manifester dans un ou plusieurs domaines tels qu’artistique, intellectuel, académique, leadership et autres».
N’hésite pas à jeter un coup d’oeil au site de l’AQD pour voir les ressources disponibles et les évènements organisés. Ça fait souvent beaucoup de bien de rencontre des gens qui vivent une réalité proche de la nôtre, dans ce cas-ci d’autres personnes surdouées ou en couple avec des personnes surdouées.
Je t’invite aussi à consulter une réponse récente écrite par un.e collègue bénévole qui traite aussi de la douance. Iel dit notamment : «Il y a beaucoup de mythes concernant les personnes à haut potentiel intellectuel, malheureusement assez répandus dans la société. Si cela t’intéresse de creuser davantage au sujet des spécificités des personnes à haut potentiel intellectuel, je te conseille ce livre passionnant et très bien fait de Nicolas Gauvrit qui s’intitule Les surdoués ordinaires».
Plus encore, certaines personnes peuvent se reconnaître dans les deux catégories : il y a des femmes surdouées qui se démarquent par leur leadership, leur intelligence, leur passion et leur créativité. Un n’exclut pas l’autre! C’est un des sujets du livre Trop intelligent pour être heureux? de Jeanne Siaud-Facchin. L’extrait suivant est justement le témoignage d’une femme extravertie en couple avec un homme introverti :
« [Si je forme un couple stable avec mon mari depuis vingt ans], c’est parce que j’ai trouvé un extraterrestre comme moi. J’ai appris, bien plus tard, qu’il était lui aussi surdoué. Pourtant, il ne fonctionne pas du tout comme moi, moi je suis hyperextravertie, lui est posé et réfléchi. Parfois ça m’énerve, ça m’insupporte car j’ai l’impression que c’est toujours moi le moteur de notre couple, qui dois initier les décisions. Mais si je suis honnête, c’est grâce à lui que les choses peuvent se poser et se mettre en place» (Siaud-Facchin, 2008, pp. 228-229).
Qu’en penses-tu? Est-ce que c’est quelque chose qui ressemble à ta propre situation?

Une difficulté courante est que la personne plus extrovertie peut rapidement sentir qu’elle a toutes les responsabilités dans le couple parce qu’elle prend plus d’initiatives et a plus confiance en elle. C’est alors d’autant plus important d’échanger ensemble sur ses besoins, ses désirs et de ses valeurs. C’est vrai pour toutes les relations, qu’elles soient amicales, amoureuses, sexuelles ou autres. Concrètement, cela peut prendre plusieurs formes : discuter des activités à faire ensemble, parler de ses préférences sexuelles, répartir les tâches ménagères, etc.
Au-delà des diagnostics et des étiquettes, c’est aussi une opportunité de réfléchir aux rôles traditionnels associés aux hommes et aux femmes dans notre société. On s’attend traditionnellement à ce que les femmes soient douces, patientes et compréhensives; on s’attend ensuite à ce que les hommes soient confiants, performants et compétitifs. Dans les médias, on voit souvent des modèles d’hommes d’affaires confiants épaulés par leur conjointe souriante et discrète. Pourtant, ce n’est pas du tout le seul modèle qui existe! Des personnes de tout genre, de toute orientation sexuelle et de toute expression de genre peuvent développer des relations saines et positives.
L’expression de genre, ce n’est pas seulement l’apparence physique d’une personne ou ses vêtements, mais aussi son attitude, ses comportements et sa gestuelle. On peut donc être, par exemple, une femme hétérosexuelle, hétéroromantique et cisgenre (qui s’identifie à son genre assigné à la naissance) et avoir des traits de caractère et des intérêts traditionnellement vus comme masculins. De la même façon, un homme hétérosexuel, hétéroromantique et cisgenre peut avoir un expression de genre considérée par la société comme plus féminine et afficher plus de réserve, de calme et de douceur. C’est tout à normal puisque les traits de caractère et la personnalité ne sont pas «féminins» ou «masculins» en soi, la plupart des gens ont ces traits à différente intensité peu importe leur genre. Où cela peut malheureusement poser problème, c’est parfois dans le regard des autres, de sa famille, de ses proches et de la société en général. Alors ne l’oubliez pas, vous avez tout à fait le droit d’être vous-mêmes et de vous écarter des stéréotypes sur les rôles des hommes et des femmes!
J’espère que cela pourra t’aider à formuler ta propre réponse. N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions ou si tu souhaites partager ton expérience.
Rose Dorian Ramirez, technicienne en travail social pour AlterHéros

Similaire