Dois-je me forcer à coucher avec une fille si ça ne m’attire pas pour être sûr que je suis gay?


Bonjour j’ai 18 ans et je me rends compte que je ne me suis jamais senti attiré par les filles.
Je n’ai jamais été excité par elle alors que les mecs c’est toute une autre histoire.
Depuis le début de ma puberté j’ai toujours fantasmé sur les garçons. C’est venu naturellement quand j’ai commencé à me masturber.
Je voulais savoir si j’étais normal car je lis très souvent dans les magazines qu’au début on est sensé être attiré par les 2 sexes avant de développer une attirance pour l’un des sexes et qu’il faut coucher avec les 2 sexes avant de se décider. Pour moi c’est venu naturellement sans me poser de questions au début.
Dois je me forcer à coucher avec une fille si ça ne m’attire pas pour être sûr de mon orientation ?
Je n’ai jamais fait l’amour pour le moment car j’ai encore très peur de ça (ce que je vois parfois en porno gay me fait peur), je n’ai pas envie de précipiter les choses j’ai envie que ma première fois avec un garçon se passe bien en me sentant prêt en me sentant amoureux.
Est ce normal car je lis souvent que les mecs homo ont une vie sexuelle extravertie alors que je suis très introverti. Par exemple Personne ne sait que je suis attiré par les garçons et je n’ai pas envie de le dire car je ne saurais pas assumer ce côté

Garfield
Salut Garfield!
Merci de nous écrire et pardonne-nous du léger délai! Tu nous dis que tu as toujours été attiré par les garçons, alors que pas du tout par les filles. Tu indiques aussi ne pas avoir eu de relation sexuelle jusqu’à maintenant, d’une part parce que tu ne t’y sens pas encore prêt et d’autre part parce que tu te demandes si tu ne devrais pas “te forcer à coucher avec une fille” pour t’assurer de ton orientation sexuelle. Enfin, tu as l’impression que les hommes gais ont une vie sexuelle plutôt intense, alors que tu ne t’identifie pas à ce type de vie et que tu n’as pas fait de coming out pour le moment. Ça résume?
Tout d’abord, je tiens à te dire qu’il n’y a pas qu’une façon de réaliser notre orientation sexuelle. Certaines personnes le savent depuis qu’elles sont enfants, d’autres passent par une phase d’incertitude ou d’exploration, d’autres encore le réalisent à l’âge adulte… Il n’y a pas un seul chemin ni une voie plus valide qu’une autre! De toute manière, les désirs peuvent changer (ou pas) dans le temps, alors ne t’inquiète pas : tu es tout à fait normal!
Dans la même ligne d’idée, il n’y a pas qu’une manière de vivre sa sexualité. Si tu as envie d’explorer tes fantasmes, tu peux le faire! Si tu préfères attendre d’être avec une personne de qui tu es amoureux, c’est parfait aussi! Mais le plus important, c’est de faire ce dont TU as envie. La sexualité doit d’abord et avant tout être source de plaisir, alors si tu ne veux pas avoir de relations sexuelles avec des filles parce que ça ne t’excite pas et que tu n’en as simplement pas envie, ne te force pas. Ça ne serait une expérience agréable ni pour toi ni pour l’autre. L’orientation sexuelle, c’est d’abord la manière dont on s’identifie (comme gai, hétéro, bi, etc.), principalement par rapport à nos désirs et nos fantasmes (qui nous attire, avec qui on a envie d’être intimes, etc.), alors il n’y a pas à “confirmer” ou à “prouver” ton homosexualité. Tant que cette orientation te semble juste par rapport à ce que tu ressens, elle est tout à fait valide!
Ensuite, j’aimerais aborder ton inquiétude face au sexe en lien avec ce que tu as vu dans la pornographie. C’est important de savoir que la porno ne représente pas la réalité. En effet, comme pour les autres films, les films pornos relèvent de la fiction. Il y a un scénario (basé sur certains fantasmes précis), des acteur.trices qui jouent un rôle et qui exagèrent leurs réactions et même des effets spéciaux (pas d’explosions et de lasers, mais des rapports qui durent très longtemps et de très grandes quantités de sperme éjaculées, par exemple)! La sexualité qui est représenté dans la porno est souvent assez intense, voire violente et on ne voit que très peu de préparation à la pénétration, quand c’est le cas. Pourtant, dans la vraie vie, la sexualité peut être beaucoup plus douce et ne tourne pas toujours autour de la pénétration anale. On peut prendre notre temps, utiliser des caresses, des baisers, des massages, etc. pour s’exciter. Comme je l’ai dit déjà, la sexualité devrait être source de plaisir, alors l’important c’est de faire ce qui nous plaît, à nous et notre ou nos partenaires, dans le respect des besoins et limites de chacun.
Par ailleurs, bien que l’on puisse avoir l’impression que les hommes gais sont “sexuellement extravertis” ou qu’ils sont du genre à avoir des relations sexuelles peu liées aux sentiments, cela n’est évidemment pas le cas de tout le monde! Chaque personne vit sa sexualité différemment, avec un.e ou plusieurs partenaire(s), dans des relations amoureuses ou non, etc. Si tu t’interroges sur la raison pour laquelle on a cette impression que les hommes gais ont plutôt des relations sans lendemain, je t’invite à lire cette réponse de mon collègue Guillaume. Je crois que ça t’éclairera!
En résumé, tu n’as absolument pas à t’inquiéter : ce que tu vis et ressens est tout à fait normal! Tu n’as pas à te comparer ou à correspondre à un certain “modèle de gai” pour être valide. Les façons de vivre son orientation sexuelle et ses expériences sexuelles ne suivent pas un chemin unique, alors que tu sois certain d’être attiré exclusivement par les garçons ou pas, que tu aies envie d’explorer ta sexualité ou d’attendre de rencontrer une personne qui fait battre ton coeur, c’est bien parfait! L’important, c’est vraiment de s’écouter, de réfléchir à ce que tu souhaites, ce que tu désires, ce qui t’excite et te rend à l’aise. La sexualité c’est beau et c’est agréable, tant et aussi longtemps qu’on ne fait pas des choses contre notre gré et avec lesquelles on ne se sent pas bien. C’est d’ailleurs pourquoi c’est important de se rappeler que la sexualité dans la vraie vie ne ressemble pas nécessairement et surtout n’a aucune obligation de ressembler à ce que l’on peut voir dans la pornographie.
J’espère avoir pu t’aider à apaiser tes inquiétudes et à démêler tout ça! N’hésite surtout pas à nous réécrire si tu as d’autres questions par rapport aux relations amoureuses, à la sexualité, à la pornographie, au sexe entres gars, au coming out ou à propos de tout autre sujet. Ça nous fera toujours plaisir de te répondre. 🙂
Prends soin de toi!
Marion, intervenante pour AlterHéros

About Marion Brodeur-Laperrière

Diplômée du baccalauréat en sexologie de l'UQÀM, Marion s'intéresse particulièrement aux enjeux LGBTQ+ et souhaite apporter son aide à cette communauté qu'est la sienne. Musicienne chevronnée et poète à ses heures, elle est un peu trop accro à Harry Potter.

Leave a comment