Dois-je annoncer à mes parents que je suis gay ?


Bonjour , j’ai 16 ans et je voudrais savoir si je dois continue a vivre dans le mensonge ou dire la verite ? je suis homosexuel je l’ai accepté . Je suis avec un copain cela va faire 1ans 1/2 il a 20 ans sur le plan amour tout ce passe bien . Mais le truc c’est que pour le voir tout les soir je fais le mur .je vais chez lui vers les 00h et je rentre a 4h 5h voir 6 h pour me levee a 6h30 quand j’ai cours .Ce que fait que je suis constamment crevé .Je voudrez l”annoncer a mer parent pour qu’il me laisse les après midi aller cher lui .Mais ils sont homophobes du moins mon pere . et tel que je connais mes parents il ne me laisseront plus sortir et fermeront toute la maison pour plus que je ne sorte . Mais moi j’aime mon copain et je sais que si il me laisse plus le voir sa va finir par me ronger de l’interieur et je vais finir par faire une grosse betise et je voudrais pas en arriver la .
Alors croyez vous que je doit l’annonce a mer parents ou continuer a faire le mur ?
Jeremy

Bonjour Jeremy,

Je tiens tout d’abord à te remercier de ta question, car je suis sure qu’il y a de nombreuses autres personnes qui sont dans des situations similaires à la tienne et qui n’osent pas demander. En effet, le coming-out (qui est l’annonce de son orientation sexuelle) aux parents est souvent une des étapes les plus difficiles pour les jeunes non hétérosexuels.

Tout d’abord, je tiens à t’informer que je ne vais pas te dire si tu dois ou non l’annoncer à tes parents, car il s’agit d’une décision personnelle qui te revient entièrement. Tu dois te sentir à l’aise avec la décision que tu prendras et croire que ce sera dans ton intérêt d’agir ainsi. Lorsque je parle d’être à l’aise avec ta décision, cela ne veut pas dire que tu ne ressentiras aucun stress ou angoisse face à la réaction que tes parents auront, mais plutôt que tu croiras que c’était la bonne chose à faire.

Mon impression lorsque je te lis, c’est que l’annoncer à tes parents est la prochaine étape selon toi. Cependant, à savoir si tu dois franchir cette étape maintenant ou attendre il n’y a que toi qui peut le dire (à noter que certaines personnes ne le diront jamais aux autres et sont totalement à l’aise avec cette décision). Effectivement, tu dois être prêt mentalement aux diverses réactions que pourraient avoir tes parents. Ces réactions peuvent être multiples. En effet, certains parents sont déjà au courant, mais attendent que leur enfant le leur dise lui-même avant d’aborder le sujet avec lui. D’autres peuvent faire comme si de rien était, ignorer ce qui vient de leur être dit pour diverses raisons… D’autres encore auront besoin d’un certain temps pour se faire à l’idée (l’acceptation de ton orientation sexuelle ne s’est peut-être pas faite du jour au lendemain, pour tes parents c’est comme s’ils commencent au tout début de ton parcours). Ce ne sont là que quelques-unes des réactions possibles, car cela va directement avec la personnalité de chacun-e.

Tu dis redouter davantage la réaction de ton père (car tu le crois homophobe), quand est-il de ta mère? Tu peux toujours commencer en l’annonçant à elle en premier et peut-être pourrait-elle se révéler être une alliée lorsque viendra le temps de l’annoncer à ton père. Tu pourrais aussi demander à ton copain (ou à toute autre personne en qui tu as confiance) d’être présent lorsque tu décideras de l’annoncer afin qu’il puisse t’apporter son soutien avant, pendant et après. Si tu crois que leur réaction pourrait être négative (te mettre dehors, t’enfermer, etc.), je te suggère de te trouver avant un endroit où tu pourras rester si les choses tournent mal (quelqu’un dans ta famille en qui tu as confiance, un-e ami-e, ton copain…) juste au cas où. Et saches que qu’importe comment tes parents réagiront, ils sont responsables par la loi de subvenir à tes besoins au moins jusqu’à ta majorité.

Lorsque je te lis, il y a quelque chose qui me préoccupe, c’est lorsque tu dis que tu pourrais faire une grosse bêtise. Tu ne le mentionnes pas clairement, mais s’il s’agit de suicide dont tu parles, je te conseille fortement d’aller chercher l’aide appropriée, car avoir des idées suicidaires n’est pas quelque chose qui se prend à la légère. Comme tu habites en France (et que je ne connais pas la ville exacte où tu vis), je ne suis pas familière avec les ressources qui sont disponibles autour de toi. Je te donne donc cette ressource qui pourra être en mesure de te répondre et de te rediriger au besoin vers le bon endroit pour aller chercher de l’aide au sujet du suicide (pour parler, avoir des informations, etc.). Ça s’appelle Suicide Écoute. Le numéro de téléphone est 01 45 39 40 00 tu peux appeler 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 quand ça ne va pas.

Qu’importe la décision que tu vas prendre cependant, il m’est clair que tu ne pourras pas tenir un rythme de vie comme celui-là bien longtemps, car ne dormir que 2 heures chaque nuit est très nuisible tant pour ta santé psychologique que physique. Tu dois faire des changements même si tu décides de ne pas l’annoncer à tes parents.

J’espère avoir répondu à tes questions et si jamais tu en as d’autres, sens-toi à l’aise de nous réécrire, ça nous fera plaisir de te répondre.

Karine


About Équipe -Pose ta question!-

L'équipe d'intervention de Pose ta question! est composée d'intervenant.e.s bénévoles issu.e.s des domaines d'études de sexologie, travail social, psychologie, toxicomanie, développement social et tout autre domaine connexe ! L'équipe est entièrement composée de personnes LGBTQIA2S+ et d'allié.e.s formidables de nos communautés !

Leave a comment