Comment dire à ma mère musulmane que je suis non-binaire?


Bonjour en fait j’aurais besoin d’aide pour entamer un sujet sensible avec me mère mais je ne saurai pas comment lui expliquer car en effet ma maman et musulmane et je veut lui dire que je suis non binaire et aussi j’ai l’impression ’avoir une dysphorie ou quelque chose du genre car au debut je pensais que j’étais cisgenre mais la je pense peut etre que je suis trans et non binaire si ca existe ou ’un autre genre car je n’en sais pas trop sur la communauté et voila. Je suis un garcon se considèrant comme non binaire mais je fait une dépression depuis quelques temp car je sais pas qui je suis réellement, voila les problèmes sur mon genre. Maintenant je suis pas sur si je suis bi romantique et asexuée ou pansexuel mais j’aimerais savoir si quelqu’un tombe amoureux de moi ca veut dire qu’il une orientation pan( autre chose ) ou bi. Et aussi si je tombe amoureux des femmes trans c’est que je reste bi ou pan. Il y certains momants ou je ne veut plus etre moi mais quelqu’un ’autre . Sinon merci de me répondre ( je m’excuse pour mes fautes d’orthographe) merci
Djenane

Bonjour Djenane,

Merci de continuer de faire confiance à AlterHéros pour tes questions !

Tu aimerais avoir des conseils pour aborder ton identité de genre avec ta mère qui est musulmane. Pour le moment, tu te retrouves principalement dans une identité non binaire bien qu’il soit possible que tu découvres un autre terme qui te correspondes mieux. Pour t’aider à poursuivre ta réflexion, voici un lexique francophone qui présente différents concepts en lien avec la diversité sexuelle et de genre. Je te recommande aussi la lecture de la série de romans Ciel de Sophie Labelle. Il s’agit de l’histoire d’une adolescente trans et non-binaire de 13 ans qui comme toi se pose des questions sur son identité.

Certaines personnes utilisent un ou plusieurs termes pour définir leur identité de genre alors que d’autres n’éprouvent pas le besoin de le faire. Notre identité de genre ou notre compréhension de celle-ci peut évoluer avec le temps, surtout lorsqu’on découvre de nouvelles réalités ou de nouveaux concepts. Bref, c’est correct de prendre son temps pour y réfléchir et de considérer plusieurs possibilités. C’est aussi la même chose pour l’orientation sexuelle et romantique.

Pour ce qui est des interactions entre ton identité de genre et celle d’une autre personne ainsi que vos orientations sexuelles et romantiques respectives, il y a une infinité de possibilités! Ces concepts sont utilisés pour décrire les attirances d’une personne, mais ils ne permettent pas toujours de couvrir les nuances et la complexité de la diversité sexuelle et de genre. De plus, les désirs et les attirances peuvent évoluer dans le temps et au fil des rencontres. Deux personnes trans, non binaires ou à l’expression de genre non conformes pourraient former un couple et se décrire comme hétéro, homo, bi, pan, queers, etc. 

Je comprends aussi que tu traverses une période plus difficile en ce moment, tu dis que tu fais une dépression depuis quelques temps puisque tu ne sais plus qui tu es réellement. C’est vrai que c’est décourageant de se poser des questions sans trouver les réponses. Bien que l’identité de genre soit un aspect important de notre individualité, ce n’est pas le seul. Par exemple, tu pourrais te demander quelles sont tes qualités? Qu’est-ce que tu aimes faire comme activités, sports, loisirs ou passe-temps? Quels sont les sujets qui t’intéressent? Qu’est-ce qui est important pour toi ou quelles sont tes valeurs? Quel est ton propre rapport avec la religion ou la spiritualité? Je suis certaine que tu es une personne intéressante à découvrir!

Pour ce qui est d’aborder le sujet de l’identité de genre avec ta mère, je te propose quelques pistes de réflexion. Tout d’abord, c’est toi qui connaît le mieux ta maman! Tu précises que ta mère est musulmane. Comme pour l’identité de genre, l’appartenance religieuse est aussi un aspect parmi d’autres pour décrire une personne. Comment décrirais-tu ta mère? Qu’est-ce qui est important pour elle, quelles sont ses valeurs et ses priorités dans la vie? Comment réagit-elle lorsqu’il est question de la diversité sexuelle, avez-vous déjà abordé le sujet ensemble? Est-ce que tu la considères comme une personne ouvertes et respectueuses des différences d’autrui? Les réponses à ces questions pourront te guider dans ton choix d’aborder ou non le sujet avec ta mère ainsi que dans la façon de le faire.

Tu pourrais aussi vouloir aborder le sujet avec d’autres personnes de confiance dans ton entourage comme des ami.e.s, d’autres membres de ta famille, des leaders communautaires ou religieux, des enseignant.e.s, des intervenant.e.s, etc. On peut parfois découvrir des allié.e.s alors qu’on ne s’y attendait pas !

Pour avoir des conseils sur la façon d’annoncer son identité non binaire à ses parents, je te recommande fortement de lire cette réponse ou encore celle-ci. Pour ce qui est de l’interaction entre l’islam et la diversité sexuelle, c’est une réalité que je connais moins bien. J’ai donc fait une recherche pour trouver des témoignages de personnes directement concernées. Je t’invite à regarder ce documentaire (sous-titré en français) qui dresse le portrait de plusieurs personnes musulmanes québécoises LGBTQIA2S+. Tu peux aussi consulter ce petit guide (en anglais seulement) réalisé par le Muslim Youth Leadership Council. Comme je ne sais pas si tu lis l’anglais, voici quelques points importants abordés dans le guide :

  • OUI, on peut être trans et musulman.e! C’est le cas de plusieurs personnes.

  • Plusieurs communautés musulmanes (des origines de l’islam à aujourd’hui) ont reconnu l’existence des personnes trans et des personnes d’un troisième genre. Pensons aux Mukhannat/Muhkhannatun, aux Hijra et aux Khwaja sira. Si le sujet t’intéresse, n’hésite pas à faire des recherches de ton côté!

  • L’important, c’est de se rappeler que peu importe nos différences, nous sommes dignes d’amour et que personne n’a le droit de nous juger.

  • Si le fait de dévoiler son identité de genre peut causer des problèmes importants, c’est légitime de faire le choix de ne pas en parler ou d’attendre d’avoir plus d’indépendance (par exemple, atteindre l’âge de la majorité, avoir un revenu, etc.) pour le faire.

  • Tu peux choisir si tu souhaites faire une transition, quand, comment et de quelle façon. Tu peux explorer différentes options comme utiliser de nouveaux pronoms, changer de prénom, changer de style vestimentaire, utiliser des accessoires d’affirmation de genre, changer de mention de genre sur les documents légaux, faire une transition médicale qui peut impliquer la prise d’hormone ou des chirurgies, etc.

Enfin, si tu souhaites rencontrer d’autres personnes qui vivent des réalités similaires, l’organisme Enfants Transgenres Canada organise à Montréal des activités pour les enfants et ados trans, ainsi que leurs parents. Souvent, ça fait aussi du bien aux parents de rencontrer d’autres personnes qui ont des enfants trans. Pour le moment, dans le contexte de la COVID-19, les activités en personne sont suspendues, mais si toi ou ta mère avez besoin de soutien, il est possible d’écrire un courriel à l’organisme (info@enfantstransgenres.ca) afin d’obtenir de l’aide.

J’espère que ces suggestions te seront utiles. N’hésite pas à nous écrire à nouveau si tu as d’autres questions ou si tu veux nous donner des nouvelles.

Prends soin de toi,

Rose Dorian Ramirez, technicienne en travail social pour AlterHéros


About Rose Dorian

Rose Dorian est une personne autiste, queer, trans et non binaire diplômée en techniques de travail social depuis 2016. Iel intervient principalement avec des personnes survivantes/victimes d'agression sexuelle et de violences ainsi que leurs proches et avec des personnes neuroatypiques.

Leave a comment