Comment communiquer à la fille que j’aime que son fétichisme des pieds occupe trop de place dans notre relation…


Bonjour,
Voilà je suis amoureuse d’une fille, que j’ai rencontré sur un forum, nous discutons actuellement sur Snapchat et ça se passe plutôt bien, elle me m’appelle souvent ma belle ou choupie et elle est très attentionnée.
Mais voilà, elle est fétichiste des pieds, ce qui ne me dérange absolument pas, elle me demande souvent des photos de mes pieds, ce que je fais sans problèmes, mais elle m’en demande tout les jours et de plus en plus, ça ne me dérange pas mais nous conversation sont basés sur ça. Je lui ai dit que il m’arrivait d’être mal a l’aise ou que cela me fatigue un peu et elle m’a répondu qu’elle m’en demandera moins et qu’elle fera plus attention. Mais elle m’en demande de plus en plus, et avec des choses plus précises.
Je l’aime beaucoup et je ne veux pas la blessée en disant que cela commence à m’énerver.. Qu’es-ce que je peux faire ?

Merci d’avance

Lou

Bonjour Lou!

Merci grandement pour la confiance que tu accordes à AlterHéros! Tu as bien fait de te tourner vers nous avec ce type de questions. 🙂

Si je comprends bien ta situation, tu es amoureuse d’une fille rencontrée sur un forum de discussion et vous discuté présentement via la plateforme Snapchat. Tout se passe bien, à l’exception du fait qu’elle exprime fréquemment ses désirs associés à son fétichisme des pieds et te demande régulièrement des photos de tes pieds. Tu commences à trouver que son fétichisme des pieds prend de plus en plus de place dans vos discussions et votre dynamique et tu aimerais savoir ce que tu peux faire dans ce genre de situation.

 

En premier lieu, j’aimerais t’inviter à réfléchir sur la nature de votre relation. Tu dis avoir rencontré cette fille sur un forum. Est-ce que tu l’as déjà rencontré en personne? Est-ce que vous avez déjà fait un appel vidéo ensemble où il t’était possible de voir son visage? Est-ce que tu connais l’identité de cette personne? Je sais, je sais, ces questions peuvent sembler un peu infantilisantes, mais ce n’est vraiment pas mon objectif! En fait, quand j’étais adolescent, je discutais fréquemment avec d’autres garçons rencontrés sur des forums. C’était ma façon d’explorer et d’exprimer mon homosexualité alors que j’étais encore dans le placard auprès de ma famille et de mon entourage. Ça m’a fait énormément de bien de recevoir ce genre d’attention de garçons rencontrés sur internet, de me sentir attirant pour eux, de sentir qu’il y avait une connexion et même des sentiments qui naissaient! Or, il arrive que les personnes avec qui nous discutons ne soient pas les personnes que l’on s’imagine. Cela m’est également arrivé! Et il est assez fréquent que des personnes se fassent passer pour d’autres personnes. Les motivations sont diverses… excitation sexuelle, escroquerie financière, retirer certaines faveurs (comme des photos de pieds), etc. C’est pourquoi je me permets de te poser ces questions :

-As-tu déjà rencontré cette personne?

-As-tu déjà conversé par vidéo avec cette personne? (À garder en tête qu’il est facile de trouver des photos d’une même actrice ou personne sur internet sans que ce soit la même personne qui les partage.)

-Est-ce que cette personne tente de trouver toutes les excuses imaginables pour éviter une discussion vidéo avec toi? Pourquoi selon toi?

 

En deuxième lieu, dans l’éventualité que l’identité de cette personne soit vraie, quelles sont les options envisageables dans cette situation pour toi? Le fétichisme en soi n’est pas un problème, puisque que nous avons probablement tou.te.s parfois tendance à érotiser un objet ou une partie du corps à divers degrés. Cependant, ce qui peut être problématique, c’est lorsque cette attirance précise devient obligatoire à la relation amoureuse. Il est donc important d’écouter notre partenaire afin de respecter ses limites : notre partenaire n’a peut-être pas envie que chaque discussion ou échanges de photos intimes ne tourne autour de l’érotisation de pieds. Et c’est primordial de respecter cela. Hélas, cette fille dont tu es amoureuse ne semble pas avoir cette sensibilité et ne semble pas avoir compris ta demande de réduire les demandes concernant son fétichisme de pieds à ton égard. C’est une question de consentement, tout simplement! Je t’invite donc à recommuniquer à cette fille que tu n’es plus ou pas à l’aise de lui partager davantage de photos de tes pieds et que, à la suite de ta première demande, tu n’as pas observé de changements de comportements de son côté. N’hésite pas à adresser tes réflexions et tes malaises en parlant au «Je». Par exemple : «J’aimerais que tu cesses de me demander des photos de mes pieds alors que je t’ai déjà nommé que je n’étais pas toujours confortable de répondre à tes demandes. Je ne me sens pas écoutée en ce moment et cela me rend inconfortable». Il n’y a absolument rien qui ne t’oblige à lui partager des photos de tes pieds si c’est quelque chose que tu ne désires pas. Il s’agit de ton consentement et de tes limites. 

 

En troisième lieu, j’aimerais te partager ce guide de Sexting créé par l’un de nos organismes partenaires. Il s’agit d’un guide à l’attention des jeunes qui désirent entretenir des discussions érotiques par applications de téléphone ou par internet. Il y a plusieurs astuces sur comment préserver ta sécurité et sur comment assurer ton consentement ainsi que celui de tes partenaires.

 

Je te partage ces deux différentes réponses concernant le fétichisme de pieds. Cela peut possiblement t’être utile pour mieux comprendre son fétichisme et pour aborder le sujet avec calme et respect. N’oublie pas t’écouter tes limites et ton consentement dans cette situation.

Pourquoi est-ce que je refuse d’assumer mon fétichisme des pieds?

Je suis fétichiste des pieds. Comment en parler à ma copine?

 

J’espère que le tout te sera utile! N’hésite pas à nous contacter si tu en ressens le besoin! Nous serons là pour toi! 🙂

Bonne continuation,

 

Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment