Comment aider un élève dans l’école ou je travaille ?


Salut Alexandre.

Merci de nous avoir contactés.

Dans ton message, tu nous dis que tu es étudiant en TES et que tu travailles présentement dans une école secondaire. Or, un élève est venu te voir pour se plaindre et tu voudrais des pistes de solution afin de lui venir en aide.

Règle générale, la situation des jeunes gays en milieu scolaire n'est pas rose. Et, malheureusement, il n'y a pas toujours de politiques clairement établies par les directeurs afin de contrer l'homophobie. En premier lieu, tu devrais peut-être vérifier auprès de la direction de ton établissement scolaire s'il y a une politique de lutte à l'homophobie et – si tel est le cas – t'assurer qu'elle soit bien appliquée par tous les membres du personnel. Ensuite, avec l'accord de l'élève victime de discrimination, tu pourrais rencontrer les professeurs afin de les sensibiliser à la situation qu'il vit et de les inciter à sévir contre toutes les formes d'homophobie – même les plus innocentes (en apparence!). En effet, il n'est pas rare d'entendre des gars se traiter mutuellement de « fif » ou de « tapette » par simple taquinerie ou, encore, utiliser l'expression « C'est tellement gay! » pour définir quelque chose comme étant ridicule. Il faut bien être conscient qu'il s'agit là d'une forme pernicieuse d'homophobie, car, sans viser directement un gay, un tel langage ne peut que renforcer le sentiment de honte ou de culpabilité qu'éprouvent trop souvent les jeunes gays à leur propre égard.

Par ailleurs, il existe des ressources pour aider les jeunes gays à mieux vivre avec leur orientation sexuelle. Sais-tu si ton élève connaît AlterHéros? S'il se pose des questions sur son orientation ou s'il a besoin de réconfort, il peut nous écrire en tout temps. Il peu aussi visiter la « Zone des AlterHéros » qui se trouve sur notre site. En s'y créant un profil, il pourra entrer en contact avec des jeunes qui vivent une réalité similaire à la sienne, ce qui ne pourrait que lui remonter le moral. Tu pourrais aussi lui mentionner « Gai Écoute » (tél : 1-888-505-1010) s'il vit des moments difficiles. C'est un service gratuit, anonyme et confidentiel. Enfin, une bonne façon de sensibiliser tous les jeunes de l'école aux méfaits de l'homophobie serait de faire appel aux services de « Gris Québec » (info@grisquebec.org). Il s'agit d'un organisme qui envoie des intervenants gays et lesbiens dans les écoles de la grande région de Québec afin d'échanger avec les élèves sur le vécu homosexuel et les problèmes liés à l'homophobie. En général, les élèves adorent ce genre de rencontres!

En espérant que mes commentaires t'aideront à travers tes futures interventions, je t'invite à nous réécrire si jamais tu veux des précisions ou, encore, si tu as d'autres questions.

Bonne chance!

Benoît

Leave a comment