Cette très bonne amie refoule-t-elle son attirance envers moi?


Bonjour,
Je me permets de vous écrire étant complètement perdu… je vais essayer de faire court !
Voilà, je suis lesbienne (et en couple) et je viens de réaliser que j’avais de l’attirance pour une très bonne amie, hétéro et en couple depuis 10ans… (elle est aussi une amie de ma copine, mais un peu plus éloignée…)
Pour tout vous dire en 5ans d’amitié je ne m’étais jamais posée la question, mais on est partie toutes les 2 pendant 4jours durant lesquels l’on s’est beaucoup rapprochées (sans aucune ambiguïté, pour le moment). Puis 2 jours après nous sortons avec des amies en boite, nous étions très bourrées, et j’ai senti son regard changer quand nous nous regardions, on était très proche à tel point qu’un moment on se fixé et je me suis demandée si je n’allais pas l’embrasser, mais non… (d’ailleurs soit disant elle ne se souvient pas de ce moment mais les autres moments de la soirée si…)
Les 2 jours qui ont suivi, il n’y avait pas de malaise mais son attitude avait changé vis a vis de moi, son regard, même sa manière de me faire la bise était très sensuelle. Puis le 3e jour, on s’est refait une soirée et là son attitude avait de nouveau changée, elle était redevenue amicale (je ne sais pas si ça un lien mais, j’ai appris qu’elle s’était fortement engueulée avec son mec parcequ’elle sortait trop). Bref au retour de cette soirée j’ai voulu briser la glace (du coup maladroitement) puisque que dans le taxi je lui demande si il y a de l’ambiguïté entre nous et elle me répond que non et me demande a qu’elle moment elle a pu me faire penser ça… je n’ai pas répondu, je lui ai juste demandé de me jurer droit dans les yeux qu’il n’y a pas d’ambiguïté entre nous! Chose qu’elle a faite…
Puis le lendemain je l’ai vu, elle a fait comme ci de rien était “hey ça va t’as bien dormi,…?” “bah non en fait…!!” je lui ai donc fait comprendre que j’étais énervée (pour m’avoir juré qu’il n’y a pas d’ambiguïté alors que je sais ce que j’ai vu…), et là elle s’est mise à rougir, elle était très gênée et n’a pas parlé elle m’a juste regardé partir sans bougé (c’était très étrange comme scène). Quelques minutes plus tard elle m’envoie un texto paniquée, pour savoir si il y a un malaise, si je veut qu’on en parle. Ce a quoi j’ai répondu qu’il fallait que je prenne mes distances et que je crois avoir des sentiments pour elle, que je ne sais pas ce qu’ils font là et que je n’en suis pas très fiere. De là j’ai eu le droit a un très long message en disant qu’entre nous ce n’est que de l’amitié et que jamais elle n’aurait pensé que je lui dise ça un jour, et qu’elle voulait qu’on en parle.
Dons le lendemain, je retourne la voir pour en discuter et maintenant c’est elle qui m’en voulait…!? Elle m’en voulait d’avoir cru qu’il puisse avoir de l’ambiguïté entre nous, que ses amies c’est ses amies et que c’est peut être parce que j’aime les femmes que j’ai peut être perçue autre chose…
Bref pour le moment elle prend ses distances elle a besoin de réfléchir…
Bon voilà, je ne sais pas trop quoi penser de tout ça, elle me fait passer pour la lesbienne qui s’est fait des films… et en plus elle m’en veut d’avoir pu imaginer quoi que ce soit…!
Pensez-vous qu’elle puisse refouler son attirance ?? Du coup je ne sais pas comment être avec elle… Dédramatiser la situation et peut être qu’avec le temps elle s’ouvrira à nouveau ou prendre mes distances…
Merci encore une fois d’avoir pris le temps de me lire jusqu’au bout !!!
Mélissa
Bonjour Mélissa,
merci beaucoup pour la confiance que vous nous témoignez en nous écrivant!
Vous venez de constater votre attirance envers une très bonne amie. Vous avez cru lire des signes d’un potentiel intérêt de sa part, mais elle a nié toute potentielle ambiguité entre vous.
Malgré tous ces gestes et événements que vous avez vus comme des signes et ce que vous nous décrivez, la seule personne qui peut vraiment vous diriger quant à ses intentions est votre amie elle-même. Vous pourrez la questionner davantage à propos de ses réactions et propos lorsqu’elle reviendra vers vous, si vous jugez que le moment est opportun et qu’elle est ouverte à la discussion. A-t-elle réagi fortement parce qu’elle n’est pas intéressée, simplement? Est-elle mal à l’aise parce qu’elle est en couple? Parce que vous êtes en couple? Parce qu’elle est particulièrement sensible à la ligne qu’on trace entre l’amitié et l’amour? Parce qu’elle sent que vous avez trop insisté? Parce qu’elle n’est pas à l’aise d’être désirée par une femme? Ce sont des questions que vous pourriez lui poser pour essayer d’y voir plus clair… Quoi qu’il en soit, elle semble avoir établi des limites rigides et il est important que vous les respectiez.
De son côté, le temps lui permettra peut-être de réaliser qu’on ne contrôle pas vraiment son imagination ni ses sentiments. Vous avez eu du courage de lui parler de votre attirance envers elle et de vos questionnements. Vous pourrez lui glisser un mot au sujet de cette absence de contrôle. Toutefois, on choisit les actions que l’on pose et c’est une bonne piste de discussion pour rétablir la confiance qu’elle a envers vous.
Reste à voir si, suite à sa réflexion, une amitié est toujours possible. Quelle que soit l’issue de la situation, nous vous souhaitons bon courage.
N’hésitez pas à nous réécrire si vous en ressentez le besoin.
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour l’équipe AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment