Après plusieurs déceptions, je me suis mise à rejeter tous les hommes. Suis-je asexuelle ?


Bonjour,
Je viens vous poser mon problème qui ai un enorme boulet dans ma vie
Tout d’abord je ne suis pas attiré par les femmes dans la vie de tout les jours mais je suis en plein questionnement sur mon heterosexualité et je me demande si je suis pas asexuel ou quelque chose du genre.. J’ai 17 ans, mon histoire avec les garçons commence a 14 ans à peu près et tout se passer bien papillon dans le ventre envie de pratiquer le seeeeexe tout ça
Déception après déception j’ai commencé à me renfermer et à ne laisser passer aucun garçon dans ma vie je les rejette tous sans exception et c’est pire avec ceux qui me plaisent
Quand un mec a un geste d’affection j’ai un sentiment immense de rejet et plus du tout de papillon..
Je ne me comprend plus j’arrive pas a être comme avant et je me demande si c’est pas une question d’attirance bien que j’ai une attirance pour les filles quasi inexistante
Mes rapports avec les garçons s’arrêtent à de cours dialogue internet et à force je trouve ça malsain
Merci pour votre aide
En attente d’une réponse bienveillante et sans jugement

Laura
Bonjour Laura,
Les questionnements que tu ressens semblent déroutants pour toi et cela prend beaucoup de courage de te confier à nous. Merci de faire confiance à AlterHéros! Si je comprends bien, tu as vécu des expériences décevantes avec les garçons et cela génère chez toi un sentiment de renfermement dans les relations que tu entreprends avec ceux-ci. Cela remet en question l’attirance que tu éprouves envers les garçons et tu te demandes ce que cela implique pour ton orientation sexuelle. Bien sûr, tu es la meilleure personne pour déterminer ton orientation sexuelle. Celle-ci sera celle avec laquelle tu te sens le plus profondément à l’aise. Je ferai alors de mon mieux pour te donner des informations utiles afin de guider ta réflexion.
Tout d’abord, il est bien normal de te poser des questions sur l’asexualité. C’est un concept encore assez méconnu, ce qui limite l’accès à l’information. C’est alors tout à fait normal d’être désorienté lorsque nous n’avons pas les mots pour bien décrire notre réalité. Commençons alors par définir quelques concepts.
Il faut dire que l’orientation est un concept plus large que l’attirance sexuelle seulement (désir d’avoir des relations sexuelles avec des personnes d’un genre en particulier ou plusieurs genres). L’orientation comprend différentes formes d’attirances : sexuelle, romantique, esthétique, intellectuelle, sensuelle, etc. L’attirance romantique est le désir d’une relation romantique (émotionnelle) avec des personnes d’un genre en particulier ou de plusieurs genres. On peut s’identifier comme hétéroromantique, homoromantique, biromantique, panromantique, aromantique, etc.
Par exemple, une personne asexuelle qui ne ressent pas d’attirance sexuelle pour autrui (qui ne ressent pas (ou très peu) le besoin ou l’envie d’avoir des relations sexuelles avec les autres) pourrait tout de même ressentir une attirance romantique (émotionnelle) envers d’autres personnes. Cette personne serait alors asexuelle et romantique. Si cette même personne n’éprouve pas d’attirance romantique, elle est asexuelle et aromantique. De plus, notre attitude envers la sexualité est quelque chose de fluide. Qu’une personne soit sexuelle ou asexuelle, son attitude peut être favorable, neutre ou défavorable envers la sexualité. Je t’invite à te questionner sur ces nuances dans ta réflexion.

Il est aussi vrai que l’accumulation des déceptions peut parfois devenir lourde et nous faire remettre en question notre perspective. Il est alors bien normal de te poser des questions quant aux sentiments que tu éprouves envers les garçons si les expériences que tu as vécues en leur compagnie n’ont pas été aussi gratifiantes que tu l’aurais souhaité, que ce soit sur le plan sexuel ou relationnel. Il se peut aussi que cela ait changé ta représentation de ce qu’implique le fait d’être en relation avec quelqu’un. Il peut être difficile et épeurant de s’engager dans une relation si nous sommes inquiets quant à ce que cela implique. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de connaître et de respecter nos attentes et nos limites.
Je t’invite alors à réfléchir à ces différents aspects. À toi de déterminer ce qui te correspond le mieux. Au final, ce avec quoi tu te sens le plus à l’aise sera ce qui sera le plus sain pour toi. L’important est de respecter ton propre rythme, tes envies et tes limites.
Si tu as plus de questions sur l’orientation asexuelle, je t’invite à consulter le site du réseau AVEN (réseau francophone d’entraide pour personnes asexuelles) sur lequel tu peux consulter des informations intéressantes sur l’asexualité et l’attirance sexuelle et où tu peux échanger sur le sujet dans un forum.
Merci pour ta question! J’espère que ma réponse pourra être utile à ta réflexion. N’hésite pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin!
Ophélie, Intervenante pour AlterHéros

About ophliel

Ophélie est présentement étudiante au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle s’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin les dynamiques relationnelles, le féminisme et la diversité sexuelle. Elle raffole des cafés trop chers et adore écouter des séries télévisées dans le confort de son pyjama.

Leave a comment