Je déteste mon corps, j’ai envie d’avoir le corps des filles et des garçons qui m’attirent, puis-je être transgenre?


Bonjour à vous

Voilà je suis sûr à peu près que je suis gay.

Mais je suis très complexé par mon corps d’homme, je me sens honteux et très maladroit je ne suis pas à l’aise.

Si 2 filles m’ont dit récemment qu’elles me trouvent très mignon je me sens moche.

Le truc j’ai parfois envie d’avoir le corps d’une de ses filles que je trouve très jolie, je voudrais parfois tellement être elles, être une fille.

J’ai parfois envie d’avoir le corps des garçons qui m’attirent sexuellement, j’aimerais tellement être eux par moment, être ce type de mecs que je trouve trop beau et attirants. Avoir exactement leur corps fin et imberbe.

j’ai trop de poils à mon goût sur mon corps et mon torse je voudrais m’em débarrasser pour avoir le corps imberbe d’une femme ou de ces hommes qui m’attirent sexuellement.

En fair je déteste mon corps physiquement.

De quoi je peux souffrir ? Puis je être transgenre ?

Bonjour,

 

Merci de nous avoir écrit et de ta patience en l’attente de notre réponse

 

Vouloir avoir le corps d’une fille est parfois un premier signe que l’on veut vouloir être une fille. L’un ne mène pas toujours automatiquement à l’autre, mais je tiens à dire que si tu souhaite être une fille cela est possible et atteignable. Pour avoir une meilleure idée de ce que tu veux ou non, il serait possible de continuer de réfléchir et faire un peu d’expérimentation. Tu pourrais essayer un nouveau prénom ou des pronoms féminins, de nouveaux vêtements ou accessoires et voir comment tu te sens à travers ces tentatives.

 

Tu nommes un inconfort avec ta pilosité corporelle, il serait tout à fait possible d’essayer le rasage, l’épilation, les salons d’esthétiques ou toute autre stratégie pour le retrait des poils. C’est quelque chose de plutôt accessible et sans risques. Tu exprimes aussi vouloir un corps plus fin, la perte de poids est également une possibilité réaliste, tant que tu fais attention à ta santé et que tu ne vise pas des standards impossibles au péril de ton bien-être.

Enfin, je dirais qu’avoir envie d’un type de corps n’est pas la même chose que d’être prêt.e à vivre avec au quotidien, à faire des efforts et des sacrifices pour atteindre ses objectifs. Cela peut par exemple adopter une alimentation différente, faire de l’exercice physique régulièrement, ou encore acheter de nouveaux vêtements, attendre un long moment et subir quelques effets secondaires pour l’hormonothérapie.

 

Par contre, au final, que tu sois trans ou non, j’aurais tendance à croire que le véritable problème dans ton cas est une faible estime de soi. ll est possible que ton estime reste basse même si ton corps change. Améliorer son estime de soi requiert un travail conscient pour aller mieux. Le bût serait de se débarrasser de la voix négative faisant des critiques sévères sur ton corps, et cela demande de comprendre d’où elle vient et à quoi elle sert. L’accompagnement d’un.e professionel.le en santé mentale peut être très utile à travers ce processus.

 

J’espère que ma réponse arrivera à te donner quelques pistes de solution. Je t’encourage à faire preuve de bienveillance à ton égard et à te laisser le droit de ne pas être parfait.e.

 

Prend soin de toi,

 

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.