Suis-je amoureuse de mon professeur?


Bonjour,
Je viens sur ce forum pour vider mon sac et attendre en retour des conseils et des avis positifs ou négatifs constructifs.
Je me présente brièvement, je suis une fille âgée de 17 ans et je suis en première littéraire au lycée. L’année dernière, j’ai fait ma rentrée en seconde et tout s’était bien passer. Et plus le temps passait, plus je me plaisais dans l’établissement. Étrangement l’admiration que j’éprouvais envers mon professeur d’histoire s’était transformé en un sentiment extrêmement puissant qui est l’attirance. J’aimais ses cours et sa personnalité, j’aimais le prof qu’il était mais également la personne, il renvoyait une image positive. Je me suis rendu compte de cela au bout de 7 mois (mars). Évidemment, je savais que c’était un professeur et que relation professeur/élève était interdite mais mon attirance ne s’estompait aucunement. J’avais un besoin constant de le voir et de l’entendre.
Les grandes vacances arrivèrent, et je lui ai demandé son adresse mail (il m’a donné celle de son boulot plutôt que son adresse personnelle, ce qui était dérangeant). Je lui ai écrit un mail en lui disant que c’était un professeur particulièrement motivant et que j’adorais. Il m’a répondu quelques heures après, ça m’avait surpris, il m’a remercier et était heureux de mes “sympathiques mots”. Dans le mail que je lui avais écrit, je le lui avais demandé si c’était possible qu’il soit mon prof pour l’année de première et il m’a répondu que malheureusement il prenait seulement les secondes et les terminales. J’étais déçue.
L’année de première commence, je découvre mes nouveaux professeurs sur mon nouvel emploie du temps, j’aperçois le nom d’un nouveau prof d’histoire, de toute façon je m’y attendais. Mais ce qui m’interpelle, c’est que dans la case TPE, il y avait deux noms de profs, celui d’une prof de français et l’autre était celui du prof qui m’attire. Je ne pouvais plus tenir en place. Je faisais partie de la seule classe de première qui possédait ce prof.
L’année de première avance, les TPE se passe plutôt bien, j’avais 2 heures avec lui par semaine.
Mais maintenant, si j’écris ici, c’est parce que les sentiments que j’éprouvais en seconde ont évolués. Je me sens encore plus étrange à son égard. C’est à dire, un stress terrible à l’idée de le voir, le coeur qui bat beaucoup trop vite et trop fort, les mains moites, les jambes et les bras en compote et cette sensation peut rester même une heure après l’avoir vu, de l’ecxitation sous n’importe quelle forme et surtout ce qui me gêne le plus c’est que je ressens un mal de ventre insupportable comme si on me broyait l’estomac. Quand je lui parle, je me sens idiote, j’ai peur de faire quelque chose de maladroit… Mais je ne peux m’empêcher de le regarder et de le trouver extrêmement charmant. Serais-je amoureuse ? Seul vous pourrez m’éclairer…Je ne connais pas vraiment le sentiment amoureux alors serait ce celui – ci ?
Je pense trop souvent à lui, cela me torture l’esprit…J’ai dû mal à le voir en présence d’autres femmes, et parfois je rêve de lui et qu’il aime une autre femme ou ne fasse pas attention à moi et ça me tue de l’intérieur. Je m’habille légèrement plus féminin quand je suis sûr que je le verrai et je souris, niaise.
Quand on parle, je me force de soutenir son regard mais j’ai peur qu’il le remarque et lui me jette des regards furtifs, pour ensuite regarder le sol, je ne comprends pas…
Je ne sais pas si il a cerner mes sentiments envers lui mais je ne pense pas qu’il soit dupe, c’est un homme très intelligent et il remarque beaucoup de choses.
En septembre je rentrerai en terminal, et en juillet 2019, je ne serai probablement plus au lycée. Nos chemins se sépareront,je ferai tout pour rester en contact avec lui, et peut être lui avouer mes sentiments mais ce sera tres difficile car c’est une situation délicate et bien évidemment je n’attendrai rien en retour. J’ai déjà mal au coeur à me dire que je serai séparé de lui, je compte limite les jours qu’il me reste.
Comme je l’ai dit tantôt cela fait presque deux ans que je le connais et un an que je ressens cela envers lui. Pour préciser il est âgé d’un peu plus de 40 ans, je sais bien que la différence d’âge est bien trop importante. Il n’a jamais mentionné le fait qu’il ait une femme et il ne porte pas d’alliance, bon je sais que ça ne veut absolument rien dire.
Suis-Je amoureuse de cet homme ?
Lucie

Bonjour Lucie !
Merci pour ta confiance pour les services d’AlterHéros. J’espère être en mesure, à la hauteur de mes connaissances, de répondre adéquatement à tes questionnements.
Si je comprends bien tes propos, tu dis ressentir une attirance envers ton professeur. Cette attirance se manifeste par certaines réactions physiques de ton corps, comme un certain stress à l’idée de le voir; ton cœur qui bat plus vite; des mains moites; etc. Tu dis également adapter certains de tes comportements, comme ton habillement, en prévision de croiser cet homme. Tu dis aussi ressentir une admiration profonde à son égard et te sentir parfois maladroite en sa présence. Ainsi, face à toutes ces émotions, tu te questionnes à savoir si tu es amoureuse de ton professeur.
Je ne peux pas répondre à ta place au sujet de tes sentiments à l’égard de ton professeur. Tu es la seule à pouvoir identifier tes émotions et nommer tes attirances. Néanmoins, il demeure possible que tu sois effectivement amoureuse de celui-ci. Il arrive dans certaines situations que nous tombons amoureux ou amoureuse d’une personne enseignante, psychologue, coach ou d’un.e adulte que nous admirons. Ces personnes en situation d’autorité peuvent parfois être présentes à tes côtés afin de t’aider, t’écouter et te soutenir. Il est donc possible que tu aies développé une attirance envers ton professeur, mais certaines questions persistent. Est-ce qu’une relation avec celui-ci a vraiment une raison d’être ? Est-il possible que mon admiration envers cet homme ne repose que sur le fait qu’il est mon enseignant ? Comme mon collègue Jordan l’exprimait dans sa réponse à des questionnements concernant les relations entre élèves et enseignant.e : «Il existe en psychologie ce qu’on appelle le transfert, qui signifie qu’il peut se produire une forme d’attirance (amicale, sexuelle ou autres) entre deux personnes, surtout lorsque l’une vous apporte du réconfort, vous enseigne quelque chose (un.e professeur.e, un.e psychologue). C’est une réaction tout à fait normale, mais pour laquelle il faut se poser la question de : le développement de la relation a-t-il une raison d’être ?». Est-ce que cet énoncé te rejoint un peu ?
Il est possible que ton enseignant apprécie ta présence dans ses salles de classe. Toutefois, il est également possible que celui-ci demeure prudent face à votre relation professeur/élève. Le fait qu’il communique avec toi avec son courriel professionnel au lieu de son courriel personnel peut être un indice à ce niveau. Je t’invite à demeurer prudente par rapport à tes sentiments et ton attraction par rapport à ton enseignant. En effet, dans le contexte actuel de vos interactions, plus précisément parce que tu es âgée de moins que 18 ans et que celui-ci soit en position d’autorité par rapport à toi (puisqu’il est ton enseignant), toute relation avec votre professeur demeure impossible. En effet, selon le Conseil constitutionnel de la République Française, la majorité sexuelle est « (…) définie comme l’âge à partir duquel un mineur peut valablement consentir à des relations sexuelles (avec ou sans pénétration) avec une personne majeure à condition que cette dernière ne soit pas en position d’autorité à l’égard du mineur. »  Autrement dit, une relation amoureuse ou sexuelle avec lui, par exemple, pourrait être grandement réprimandée par les instances législatives françaises.
Si tu désires communiquer avec des ressources locales en France, je te propose de communiquer avec l’organisation Fil Santé Jeunes au +0800 235 236. Les intervenantes et intervenants de cet organisme sauront t’écouter attentivement et te conseiller davantage sur comment naviguer dans les émotions que tu vies présentement. Je t’invite également à lire ces deux autres réponses à des questions de jeunes qui, comme toi, se questionnaient sur des relations amoureuses entre enseignant.e.s et élèves : Question 1 & Question 2.
J’espère avoir pu répondre adéquatement à tes interrogations. N’hésite surtout pas à nous recontacter pour toute autre question.
Passe une belle journée.
 


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment