23 September 2008

Si je deviens un homme, pourrai-je me masturber et pénétrer une femme ?

si je deviens un homme est-ce que je pourrai me masturber et avoir une érection et est-ce que je pourrai pénétrer une femme? je vais avoir 16 ans dans 2 mois et je me demandais a quel âge je peux commencer les démarches et ou. Merci, Anna

Élyse Vander

Bonjour,

Je veux d’abord te remercier de ta question. Tu n’est pas le seul adolescent qui questionne son identité de genre. Tu n’as pas à être gêné de ce que tu ressens et tu fais bien de t’informer.

L’intervention chirurgicale à laquelle tu fais référence existe bel et bien et se nomme phalloplastie. Elle consiste à prendre de la peau sur le bras ou le côté du torse afin d’en faire un tube qui constituera le nouveau pénis. Il faut toutefois savoir que cette opération, qui coûte cher si elle n’est pas couverte par l’assurance-maladie et comporte certains inconvénients. Premièrement, elle laisse des cicatrices très visibles à l’endroit où la peau a été prélevée. Il y a aussi un risque de perdre une bonne partie de ses sensations érogènes. Finalement, ce pénis est incapable d’être en érection et nécessite l’ajout d’une petite pompe interne pour y arriver. Malgré tout, pour plusieurs la satisfaction de pouvoir avoir un corps correspondant à leur identité vaut bien plus que tous les risques et inconvénients que cela comporte.

Alors, pour répondre plus précisément, oui tu pourrais avoir une érection et oui tu pourrais pénétrer une femme. Pour ce qui est d’avoir du plaisir sexuel ou de te masturber, les résultats varient énormément. Sache par contre que bien des hommes trans vivent une vie sexuelle très satisfaisante sans avoir eu la phalloplastie. La prise de testostérone virilise beaucoup le corps et provoque un grossissement du clitoris, ce qui est suffisant pour bien des hommes pour se sentir bien dans leur corps. C’est du cas au cas, et ce sera à toi de choisir ce que tu veux. Chose sûre, ce ne sont pas les organes génitaux qui décident qui est homme et qui est femme; c’est une question d’identité qui se situe dans la tête!

Si ta conviction d’être un homme est profonde et inchangeable, et si tu te sens prêt, il n’y a pas d’âge pour commencer une transition de genre. En fait, les personnes trans font leur coming-out de plus en plus jeune. La première chose à faire sera d’annoncer tes intentions à tes parents, ce qui est probablement la chose la plus difficile à faire. Il est toujours possible de consulter un.e psychologue, un.e intervenant.e social.e ou un.e spécialiste en questions trans pour t’accompagner en toute confidentialité dans cette démarche.

Ces étapes vont te demander une grande détermination et surtout une grande assurance. Il n’y a pas de « meilleur moment » pour commencer, l’important étant que tu te sentes prêt à affronter tous les défis que cela représente. Ça peut-être maintenant, dans 2 ans, dans 10 ans… Des centaines de Québécois, de tous les âges et de tout les style, ont réussi avec succès leur transition et vivent pleinement leur vie d’homme trans !

Voici deux ressources pour t’aider :

La ligne téléphonique de l’Aide aux Trans du Québec peut t’écouter et répondre à toutes tes questions sur la transition de genre. Ils peuvent également t’aider dans ton coming-out et te référer à des spécialistes.

Head and Hands est une clinique médicale communautaire qui vient en aide aux jeunes trans. Il est possible de rencontrer un médecin qui pourrait répondre à toutes tes questions.

Projet 10 est un organisme qui vient en aide aux jeunes queer et trans et qui organise des groupes de discussions.

Merci de ta confiance et bon succès dans tes projets.
Élyse

Similaire