Je viens d’un milieu homophobe, pourtant, je ne peux plus continuer comme ça !


Bonjour je suis un ado vraiment perdu: j’ai compris depuis l’année dernière que j’étais homosexuel et j’ai cessé de me mentir. Le problème est qu’être homosexuel m’empêchera de fonder une famille et cela m’afflige. Je vis dans une famille et un milieu très conservateur du Sud de la France: mes proches et mes amis sont catégoriquement homophobe, leur propos sont très virulents envers les gays. Ce que je comprends ayant été élevé dans un milieu respectant les traditions et les valeurs morales comme ils disent. J’ai de plus en plus de mal à cacher mon penchant je suis de nature assez nympho même si coucher avec un homme me dégoute après l\’acte…Je suis aussi amoureux de mon meilleur ami hétéro homophobe. Sans vouloir me vanter je suis plutôt mignon et mes amis se demande pourquoi je n’ai pas de copine avec toutes les filles qui m’allume. Je suis aussi très populaire dans mon lycée. Un coming out ruinerait mes relations et ma vie. 2 option: le suicide ou continuer à me refouler jusqu’au pétage de plombs

Bonjour Matt,

Merci d’avoir pris le temps d’écrire à AlterHéros. Selon ton message, je comprends que tu vis présentement une situation difficile car tu ressens le besoin de cacher ton orientation sexuelle à tes proches qui sont homophobes. Selon ce que tu me dis, sortir du placard n’est pas une option en ce moment, car cela te rendrait la vie très difficile. Tu me dis également que tu est une personne très active sexuellement, bien que tu éprouves du dégoût après l’acte. De plus, tu aimerais éventuellement fonder une famille, mais tu ne vois pas comment cela sera possible, considérant que tu es homosexuel.

Tu m’annonces tout de go que tu as deux options, soit le suicide, soit le refoulement. Pourtant, il en existe une troisième.

Le suicide n’est pas une solution, c’est une fuite. Une fuite qui blesse et fait souffrir énormément de gens en plus de détruire une vie.

Le refoulement n’est pas non plus une solution. À long terme, comme tu le mentionnes, tu risques simplement de péter les plombs, de vivre de la colère et de ne plus pouvoir en subir plus.

Je te propose plutôt de t’établir un plan de vie qui te permettra d’évoluer dans ton entourage, tout en voyant un objectif. Par exemple, tu mentionnes que tu aimerais avoir des enfants, fonder une famille. Cela est tout à fait possible de nos jours, même pour les personnes homosexuelles. Cela pourrait t’aider à passer au travers de certains moments plus difficiles et te donner une nouvelle perspective de la situation à long terme.

Si tu as besoin de parler, si tu éprouves de la difficulté, je t’encourage à parler à un.e professionnel.le qui saura te guider par rapport aux ressources Françaises. Un.e intervenant.e social.e ou un.e sexologue saura t’écouter, te référer au besoin et t’aider.

Bon courage.

Inge Rollin


About Inge Rollin

Inge détient un baccalauréat en sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est aussi travailleuse autonome pour Venez tels quels en éducation sexuelle et en traduction. Inge a aussi été bénévole pour Suicide Action Montréal pendant plus d'un an. À AlterHéros, Inge s'implique depuis plus de 5 ans.

Je m'implique à AlterHéros car j'aime aider les gens, tout simplement. Partager mon savoir est un plaisir à chaque jour.

Leave a comment