Quelle est la différence entre identité de genre et identité sexuelle?


C’est quoi la ou les différence(s) entre identité de genre et identité sexuelle ? Ou est-ce que c’est la même chose ?
Anonyme
 
Bonjour à toi!
Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros! Tu as une très bonne question ici. Il est vrai qu’on entend de plus en plus parler d’identité de genre ou d’identité sexuelle, tout autant que la diversité de genre ou diversité sexuelle. Il y a une différence en effet. L’identité de genre est propre au genre. C’est comment la personne s’identifie au niveau de son genre: genre masculin ou féminin, non-binaire, genderfluide, plusieurs genres ou autres. Les limites sont assez vastes depuis qu’on comprend que le genre n’est pas binaire (homme – femme), mais bien fluide et comprenant beaucoup d’autres possibilités d’identification à l’extérieur de cette binarité. Le genre c’est ce que tu ressens être au fond de toi. Certain.e.s peuvent parler du « sexe de leur cerveau ». Les personnes trans et non-binaires font partie de cette diversité de genres.
 
L’identité sexuelle est surtout pour parler de ton sentiment d’appartenance à une communauté basée sur le partage (ou le non-partage!) d’une sexualité commune. Par exemple, une des composantes de l’orientation sexuelle est la façon dont nous nous approprions certains termes pour en faire un vecteur identitaire. Les personnes asexuelles peuvent considérer l’asexualité comme faisant partie de leur identité. Les personnes asexuelles ont en commun le partage d’une expérience semblable concernant la sexualité et les attirances sexuelles (par exemple, les personnes asexuelles partagent une perception similaire des relations humaines). C’est cette expérience commune de l’asexualité qui permet aux personnes asexuelles de bâtir des liens entre elles, de réseauter et de se créer un sentiment de solidarité entre elles. Il est donc possible pour plusieurs de s’identifier aux communautés asexuelles comme une forme d’identité sexuelle, comme le fait la Communauté asexuelle de Montréal.
 
Le même processus est possible pour toutes les formes de sexualités qui peuvent être revendiquées comme une part importante de l’identité d’une personne. L’identité sexuelle peut donc référer au partage d’une même orientation sexuelle (asexualité, homosexualité, pansexualité, lesbianisme, etc). L’identité sexuelle peut aussi référer au partage d’une vision ou d’une configuration relationnelle alternative (comme le polyamour ou la non-monogamie éthique). Il est aussi possible de référer l’identité sexuelle à une façon alternative de vivre sa sexualité, comme les communautés de travailleuses et travailleurs du sexe ou comme les personnes qui s’assemblent selon le partage de certains fétichismes (comme les communautés BDSM). Le besoin de revendiquer une identité sexuelle et, par ricochet, de revendiquer notre appartenance à une communauté (a)sexuelle est nécessaire pour plusieurs personnes lorsque notre façon de vivre notre (a)sexualité est souvent perçue négativement par la société. C’est donc en se rassemblant ensemble selon nos identités précises que l’on peut trouver du soutien et une compréhension mutuelle des réalités que l’on vit. 
 
J’espère que ceci répond à ta question! N’hésite pas à nous écrire à nouveau au besoin.
 
Shinri et Guillaume, pour AlterHéros


About Shinri

Shinri, 32 ans, homme trans polysexuel, panromantique, et polyamoureux. Je suis maintenant étudiant en sexologie à l'UQAM. Je suis le fondateur et administrateur du forum DuAG (d'un autre genre) pour la communauté trans francophone du Québec. (http://dunautregenre.xooit.com)

Leave a comment