Pourrai-je bénéficier de la prise en charge sociale française pour la trithérapie?


Bonjour,
j’ai pour projet de venir travailler au Canada dans les prochains mois. Or je vais bientôt commencer la trithérapie pour le VIH. Je me demande est- ce que je pourrai bénéficier de la prise en charge sociale française des médicaments, si oui comment? si non quelles sont les démarches au Canada?
Enfin, si vous connaissez la personne qui saura mieux me répondre, merci de me mettre en relation avec.
Cordialement
Yas
 
Bonjour Yas,
Merci d’avoir pris le temps d’écrire à AlterHéros. Si je comprends bien, vous vous questionnez sur la possibilité de la prise en charge de vos médicaments lorsque vous serez au Canada. Je vais donc tenter le mieux possible de vous guider à travers ces questions et vous soutenir dans cette démarche.
Le site Internet VIH et immigration offre quelques renseignements concernant les différents niveaux d’admissibilité: http://immigrationvih.ca/. Plus précisément, il comporte les différentes possibilités pour les résidents temporaires. En fonction de votre permis de travail et si vous êtes au Canada pour plus de 6 mois, il vous sera possible de savoir si votre prescription pourra être prise en charge par la province dans laquelle vous résiderez. De plus, il serait pertinent pour vous de vérifier si votre emploi vous offre une assurance médicale canadienne pour couvrir les frais liés à certains médicaments. Puis, le site du Portail sur le VIH (https://pvsq.org/) vous permettra d’en apprendre davantage sur les ressources disponibles dans plusieurs régions.
Merci encore pour votre confiance, et n’hésitez pas à nous réécrire au besoin!
Elizabeth, pour AlterHéros


About Elizabeth Parenteau

Elizabeth Parenteau est une étudiante à la maîtrise en sexologie à l’Université du Québec à Montréal qui s’intéresse aux enjeux vécus par les personnes trans dans leur quotidien. Dans le cadre de son baccalauréat en sexologie, elle a effectué un stage à IRIS Estrie auprès de la communauté trans. Elle a aussi participé au Camp Sexo, organisé par l’Université de Sherbrooke, afin de sensibiliser les étudiants en médecine sur divers sujets en lien avec la sexualité humaine. Elizabeth s’intéresse particulièrement à la santé sexuelle et à la communauté trans et est passionnée de vélo.

Leave a comment