Pourquoi ma copine semble-t-elle mal à l’aise avec moi?


boujour , tout les ami(e) de ma copine sont bi ou gay et souvent quand elle voit deux gars qui s’embrassent elle trouve ça cute , mais elle m’a déja avoué que souvent quand c’est un couple hétéro sexuel qui s’embrassent elle est malhalaise … je trouve ça vraiment bizarre et souvent quand on fait l’amour elle semble etre vraiment malhalaise …. elle n’a aucune confiance en elle et même après quatre ans elle n’ai pas encore à laise à montrer ses seins et j’avoue que ça me fache …. elle est pourtant super amoureuse de moi et c’est juste dans le lit qu’elle est comme ça . et elle aime énormément les asiatiques féminin . je lui ai déja posé des petites questions subtil sur son orientation et elle m’a dit que elle a déja eu un moment ou elle croyait etre bisexuel , mais maintenant elle sais que non . pensez vous que cela pourait etre un tromatise d’enfance ( elle a 18 ans ) ou peut etre qu’elle m’aime mais pas comme elle le prétent ( en amie ) merci bonne journée
Daniel

Salut Daniel!
Merci de la confiance que tu nous portes en nous écrivant.
Dans ta lettre tu te questionnes sur certains comportements de ta copine qui mettent un doute en toi par rapport à l’authenticité de votre relation, principalement par rapport à son attitude froide envers toi lors des rapports sexuels. Tu te demandes quelle serait la cause de tout ça. Évidemment, je ne pourrai pas te donner une réponse à cette question, car je ne peux pas aller voir dans sa tête. Je vais tout de même tenter d’éclaircir quelques points que tu soulèves.

Tout d’abord, je ne pense pas qu’il faille tirer quelque conclusion que ce soit du fait que plusieurs de ses ami(e)s soient gais ou bi. Je sais par expérience qu’il suffit souvent qu’une personne se fasse un seul ami gai particulièrement sociable, et pouf! la voilà rendue avec 30 amis gais! Je peux aussi donner en exemple l’organisme AlterHéros, où plusieurs personnes hétérosexuelles et cis s’impliquent même s’il s’agit d’un site qui vise principalement les gens de la diversité sexuelle.
Un autre élément qui te questionne est le fait que ta copine ait exprimé une certaines curiosité face à la bisexualité où à certain types de femmes. Encore là, il est impossible de tirer des conclusions. Bien des gens, de toutes orientations sexuelles, auront à un moment ou l’autre de leur vie, un questionnement ou une curiosité face à leurs attirances. Aussi, plusieurs personnes hétéro n’ont aucune gêne à exprimer leur appréciation de la beauté de certaines personnes du même genre, sans toutefois désirer des relations avec celles-ci.
Le cœur de ta lettre est à propos d’une série de problèmes et de frustrations que tu ressens face à ta copine, en particulier son manque de désir et de plaisir sexuel. Encore une fois, je dois malheureusement te dire qu’il est impossible de tirer des conclusions sur les causes de tout cela. Le manque de libido est un problème qui atteint toutes les catégories d’individus. Les causes sont multiples: débalancement biologique, manque de communication, réticences à explorer sa sexualité, etc. L’absence d’amour peut être une cause, mais avant de tomber sur cette conclusion, il serait intéressant de trouver de nouvelles façons d’aborder le sujet avec ta conjointe. Après tout , ce que tu décris, ce sont principalement tes impressions personnelles et ne reflètent peut-être pas ce qui se passe dans la tête de ta copine.

Plutôt que d’essayer de lui tirer les vers du nez, peut-être serait-il sage de tout d’abord lui exprimer clairement ce que tu ressens, sans lui demander d’explications, sans mettre en doute son amour pour toi, sans lui faire sentir que tu l’analyses. Plus tu parleras au “je”, moins elle se sentira menacée et peut-être, sera-t-elle finalement à l’aise de parler d’elle. Un classique sur le sujet est “La communication non-violente” de Marshall Rosenberg, où l’auteur donne plein de trucs et d’exemples qui permettent de contourner tous les pièges de la communication entre deux individus. Très recommandé.

Une autre option possible pour vous deux serait d’aller consulter un(e) sexologue. Ces personnes ont une formation solide qui leur permet d’accompagner des couples qui se questionnent et qui vivent des moments difficiles. Parfois, une ou deux rencontres sont suffisantes pour ouvrir un canal ouvert de communication entre les partenaires. Tu peux en trouver un(e) près de chez toi sur le site de leur ordre professionnel.

Je vous souhaites aux deux de trouver réponse à vos inquiétudes!
Élyse, pour AlterHéros


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment