Pourquoi et à quel moment une femme devient lesbienne ?


Salut Sébastien!

Je te remercie de t'être adressé à nous.

Dans ton message, tu nous exprimes tes interrogations au sujet de l'homosexualité féminine. En fait, tu affirmes que, « biologiquement, la femme est hétérosexuelle » et tu voudrais savoir pourquoi et à quel moment elle peut devenir lesbienne.

Tout d'abord, je dois préciser que l'on ne « devient » pas homosexuel. Pas plus que l'on ne « devient » hétérosexuel. C'est un état que l'on porte en soi dès la naissance. Le fait qu'une femme soit biologiquement apte à porter des enfants et à les mettre au monde n'implique pas forcément le fait qu'elle éprouve du désir pour des hommes. Ce sont deux choses différentes et il me paraît hasardeux d'établir un lien de causalité entre elles. Sinon, que penser des couples hétérosexuels qui utilisent la contraception parce qu'ils décident de ne pas avoir d'enfants? De telles relations sexuelles, n'impliquant pas la reproduction, seraient elles, pour reprendre ton expression, « une dysfonction dans le rôle que la nature » leur a donné? Je ne le crois pas. Dès lors, comment peut-on juger anormales des personnes qui vivent une sexualité épanouissante – dans l'amour et le respect?

D'ailleurs, si, comme tu le prétends, l'homosexualité est un phénomène uniquement culturel, et non naturel, comment expliquer le fait que dans les pays où elle est si violemment réprimée et où les gays sont même condamnés à la peine capitale, oui, comment expliquer qu'il existe toujours des personnes homosexuelles? Si l'éducation, les préjugés, les valeurs morales, les interdits religieux, les idéologies politiques – sans oublier les pressions exercées par les parents et les amis! -, si tout cela ne parvient pas à « éradiquer » le phénomène de l'homosexualité dans les sociétés les plus conservatrices de ce monde, ne peut-on pas raisonnablement penser qu'il s'agit d'un phénomène naturel, précisément?

Tu insistes, à la fin de ton message, pour avoir de notre part une réponse argumentée, claire, objective et scientifique. Je n'ai aucun problème avec cette requête. Donc, sur quoi est-ce que je me base pour affirmer que l'homosexualité est naturelle? Outre mon expérience personnelle et celle des gays et des lesbiennes que je fréquente, je me base sur des données scientifiques. En effet, savais-tu que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a retiré l'homosexualité du registre des maladies mentales en 1985? Ce qui signifie que, pour tous les États signataires de la Charte de l’OMS, l’homosexualité n’est plus considérée comme une maladie. Il ne saurait donc plus être question de déviance, de dysfonction ou d'état contre-nature.

Par ailleurs, nous savons qu'il existe malheureusement un grand nombre d'homosexuels qui ont de la difficulté à assumer ce qu'ils sont. Pourquoi? Parce que ce n'est pas un état naturel? Non, tout simplement à cause des pressions exercées par la famille, les amis et les collègues de travail. Certains de ces gays ont même cherché à « guérir » en suivant des thérapies. Ces dernières, prodiguées par des charlatans – et non par des esprits scientifiques dignes de ce nom! – n'ont jamais pu donner de résultats concluants.

En effet, l'Association américaine de psychologie (APA) a compilé les résultats de 83 études réalisées entre 1960 et 2007 sur les différentes approches psychothérapeutiques, et notamment les thérapies dites “réparatrices” qui affirment pouvoir modifier l’orientation sexuelle. « L’étude souligne les effets négatifs de telles thérapies, écrit la journaliste Virginie Montet (AFP), évoquant idées suicidaires, dépressions, problèmes d’impuissance, dysfonctionnements dans la vie relationnelle et surtout un taux d’abandon très fort des participants dès le début de ces séances thérapeutiques. » Aussi, l'APA recommande-t-elle aux thérapeutes d'utiliser des méthodes qui aideront le « patient » à accepter son homosexualité, plutôt qu'à lui faire croire que cet état peut être modifié.

Voilà! J'espère, Sébastien, que ces pistes de réflexion t'aideront à mieux comprendre l'homosexualité. Si jamais tu as d'autres questions, n'hésite surtout pas à nous écrire! Il nous fera toujours plaisir d'échanger avec toi.

Amitiés,

Benoît

Leave a comment