Qu’est-ce qu’un.e allié.e ?


Les impacts de la discrimination, du harcèlement, des moqueries et de la violence concernent tous les individus, quelle que soit leur orientation sexuelle. Nous sommes tous interpellés par le non-respect et l’ignorance qui sont souvent à la source des préjugés. Qu’est-ce qu’une personne alliée ? Comment le devient-on?

FOIRE AUX QUESTIONS SUR LES ALLIÉS

Qu’est-ce qu’une personne alliée ?

Ce terme désigne un individu qui, quelle que soit son orientation sexuelle, agit à titre de personne ressource lorsqu’il est question du respect de la diversité des orientations sexuelles. En plus d’offrir accueil, soutien et référence, l’allié intervient lorsqu’il est témoin de discrimination, de préjugés, de harcèlement, d’insultes, etc. L’allié est sensible à la réalité des jeunes GLB, utilise un vocabulaire inclusif et ne présume pas l’hétérosexualité. Il connaît les ressources offrant du soutien aux jeunes GLB et peut organiser et animer des activités de sensibilisation dans son milieu. L’allié est également soucieux d’aider les jeunes qui éprouvent un malaise avec les personnes d’orientation sexuelle différente en leur permettant de s’exprimer autrement que par la violence.

Pourquoi être un allié ?

L’homophobie est encore trop présente dans différents milieux. Être un allié permet de faire partie activement et concrètement de la solution en s’opposant aux stéréotypes, aux préjugés et à la discrimination autour des différentes orientations sexuelles. Cela permet également d’avoir un impact sur le bien-être des jeunes GLB ou de ceux qui sont identifiés comme tels. Le simple fait de savoir que dans le milieu jeunesse une personne s’affiche en tant qu’allié peut aider les jeunes en questionnement. Enfin, l’allié offre aux jeunes un modèle d’une personne adulte ouverte et acceptant les différences.

Que faut-il faire pour être un allié ?

  • Agir concrètement dans son milieu et intervenir pour lutter contre la discrimination basée sur l’orientation sexuelle ;
  • Connaître les ressources et les organismes offrant du soutien aux jeunes GLB ;
  • Organiser des activités sur le respect de la diversité des orientations sexuelles.

Est-il important d’avoir des alliés dans tous les milieux jeunesse ?

Dans tous les milieux, des jeunes se questionnent sur leur orientation sexuelle. Les interventions des alliés peuvent permettre de créer un climat plus ouvert et respectueux pour tous. L’allié est une personne-ressource qui pourra sensibiliser son milieu à l’importance d’organiser des activités sur le respect de la diversité des orientations sexuelles. Il pourra également encourager la participation et l’implication des différents acteurs de l’école, du centre jeunesse, de la maison de jeunes, etc. Enfin, la présence manifeste des alliés peut avoir un impact positif pour les jeunes en questionnement.

Est-ce que je dois tout savoir sur l’homosexualité et la réalité des gais et lesbiennes pour devenir un allié ?

Non, il suffit d’être accueillant, respectueux des différences et vouloir agir concrètement pour contrer l’homophobie. La formation avec des professionnel.le.s reconnu.e.s est un excellent moyen de mieux comprendre les enjeux reliés à l’orientation sexuelle.

Faut-il être homosexuel pour être un allié ?

Non, toute personne, quelle que soit son orientation sexuelle, peut devenir un allié. Il s’agit simplement de reconnaître la diversité des orientations sexuelles. Le fait d’être allié ne signifie pas que l’on est homosexuel mais simplement que l’on est capable d’aider les jeunes qui se questionnent et que l’on n’accepte pas les comportements homophobes.

Direction de la Santé Publique de Montréal-Centre


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment