Mon problème est-il d’ordre physique ou psychologique ?


Salut Éric,

J'aimerais d'abord te dire merci pour la confiance que tu portes en notre site, en y soumettant ta question.

Je comprends que tu t'inquiètes à savoir si l'absence de plaisir sexuel que tu vis depuis les procédures urologiques est de nature physique ou psychologique.

Certes, il ne s'agit pas d'une réponse aisée. Le paraphimosis est une urgence urologique qui peut aller jusqu'à la gangrène du gland si non-traité à temps. Le gland tombe alors, il s'auto-ampute, par manque de sang. Parfois, par manque d'apport sanguin, les nerfs un peu partout dans le corps peuvent être affectés et cesser de fonctionner complètement. Ce qui me rassure dans tout cas, c'est que tu arrives à ressentir du plaisir avec la masturbation. D'un point de vue physique, le nerf dorsal du pénis semble donc fonctionner correctement. Bien que la sensibilité du gland varie d'un individu à l'autre, aussi après une circoncision, je suis rassuré par le fait que tu arrives à jouir normalement seul.

Pourquoi est-ce que le plaisir dans la fellation et les relations est moindre ? La stimulation est-elle moins forte, moins adaptée à ce que tu aimes ? Serait-il possible que tu te sentes de plus en plus « coincé » dans la peur de « ne pas ressentir encore une fois », ce que t'empêche de te laisser aller au plaisir en premier lieu ? Si tu anticipes le pire avant même de commencer, tu n'établis pas l'environnement psychologique sain qui est nécessaire lors d'une relation avec quelqu'un. Je vois très souvent des gens qui souffrent dans leur vie sexuelle par peur de décevoir l'autre, ce qui se traduit une multitude de problèmes psychologiques et physiques (absence de plaisir, de libido, éjaculation précoce, perte d'érection).

Je t'inviterais donc à consulter quelqu'un, un psychologue, un sexologue, à ton choix, question d'approfondir cette dichotomie entre le plaisir seul et le plaisir à deux. J'ai espoir que tu pourras trouver une façon de retrouver le plaisir que tu connais seul, mais avec l'être aimé.

Mes remerciements pour ta question,

Espérant cette réponse utile,

Frédéric Picotte,

médecin de famille


About Frédéric Picotte

Frédéric est médecin de famille pratiquant dans la région de Shawinigan. Il a complété en mai 2008 mon doctorat en médecine à l’Université McGill et deux ans plus tard sa spécialité en médecine familiale via l’Université de Montréal. C’est l'une de ses amies, étudiante en psychiatrie, qui lui a présenté AlterHéros en 2008. Elle cherchait alors un bénévole qui répondrait de manière plus spécifique aux questions à thème « médical », ce qui a constitué la majeure partie de sa contribution jusqu’à maintenant.

J’aime m'impliquer à AlterHéros car on peut rejoindre et rassurer beaucoup de gens, peu importe l’âge, l’orientation sexuelle ou la culture. Je trouve intéressant que la majorité de nos visiteurs soient de jeunes internautes et qu’on puisse donc leur fournir une information de qualité et un espace pour poser des questions qu’ils auraient du mal à obtenir autrement.

Leave a comment