Mon histoire à moi


J’ai finalement décidé de raconter mon histoire. Je ne sais pas pourquoi. Mais la voici. Donc, comme la plupart, au début, j’étais très confuse et je n’étais pas certaine de ce qui se passait et ce que je voulais. Tout est arrivé tellement vite. Je ne m’étais jamais demandé si j’étais attirée par les filles, mais là, je croyais que j’aimais mon amie. Je savais qu’elle était bi et qu’elle m’aimait peut-être, à cause de la façon qu’elle était avec moi. J’étais un peu confuse.

Tout a commencé chez moi lors d’un party pour le jour de l’an. On était drunk et on a make out. Une amie nous a arrêté. Rien n’est vraiment arrivé après, tout était pareil à l’école. Un mois plus tard une amie a fait un party chez elle. Cette fois, on était dans une chambre ensemble presque toute la soirée.

Je sais que je l’aimais, mais je n’avais jamais avoué que j’étais aux filles et je ne voulais pas l’avouer. Je sentais que c’était juste un petit détail et que ce n’était pas important. Ce n’est pas quelque chose qu’il faut avouer. Puisque je ne voulais pas avouer, pas même à mes meilleures amies que je l’aimais, je ne savais pas quoi faire. Je disais rien, on était devenues plus proches à l’école. Une de nos amis disait toujours des commentaires pour que j’avoue et pour me fâcher, mais ça ne fonctionnait pas.

Après quelques semaines, elle m’a écrit une lettre disant qu’elle m’aimait et une semaine plus tard, je lui ai dit que je l’aimais. Un peu plus tard, on a commencé à sortir ensemble. Mais les choses n’étaient pas toujours faciles. J’ai affronté des obstacles, mais tout ceci m’a aidée à devenir plus forte et m’a appris à ne pas abandonner et à ne pas avoir peur de se qu’on veut.

Un jour, dans l’autobus, une fille m’a demandé si c’était vrai que j’avais make out avec une fille. J’ai paniqué, je ne savais pas quoi dire. J’ai dit non. Je regrette un peu d’avoir dit non, j’aurais dû être honnête et ne pas avoir peur.

On est sorties ensemble pendant deux mois et c’était les meilleurs deux mois de ma vie. Même si je n’aurais jamais pensé avoir une blonde. Mais c’est grâce à elle que maintenant je sais vraiment qui je suis et que je n’ai pas peur de ce que les autres pensent. On pourrait dire qu’elle a changé ma vie.

J’espère juste que les affaires s’arrangent entre nous et qu’on continue de sortir ensemble et à avoir les meilleurs moments de notre vie, même si je ne crois pas que ça va arriver, car ça va très mal entre nous.

Mais je ne me trouve pas si différente des autres, même si mon orientation sexuelle est différente. Je suis moi-même comme tout le monde est soi-même. Je ne suis pas si différente.


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment