Ma mère refuse de me laisser porter un complet cravate pour mon bal des finissants…


Bonjour/ bonsoir,

Je me nomme Sam et je suis déjà venue pour une question et vous m’avez aidé à comprendre mon problème. Alors merci! Aujourd’hui je vous écrit car je me sens anxieuse sur quelques affaires. La première, est que mon bal de finissant est proche (ok j’exagère mais vous comprenez, le temps passe vite!) et je ne sais pas quoi mettre. Cette situation sonne très enfantine et j’en suis d’accord. Pour commencer, je vais vous résumé mon problème. Depuis l’âge de 11 ans, j’avais un comportement de type garçon manqué (jouer aux jeux-vidéo et faire du basket) et j’avait un style typique garçon manquée. Genre, je portais des vêtements féminins qui ne fessaient pas trop girly et TOUJOURS des pantalons. Il n’y a pas une fois que j’ai porté une robe sauf, pour aller à l’église (on me force à y aller malgré que je suis pas croyante) et pour mon bal de finissant de 6ième année. Ce bal était DÉSATREUX. Je vous explique, malgré que je n’aime pas les robes ou jupes, je me rappelais que j’aimais une robe court qui était noir au top en style filet sur le ventre et à fleur rose foncé sur le bas et je l’aimais beaucoup. Cependant, ma mère a refusé que je la porte et m’a demandé de mettre une longue robe (jusqu’aux chevilles) rose pale avec des brettelles blanches très fins et des mini talons hauts blanches. Je me regardais dans le miroir et j’avais envie de pleurer. Mais pour ne décevoir (ou peut-être pour ne pas me manger un coup de ceinture) ma mère, j’ai souris. Rendu à l’école, tout les filles de 6ième et mes ami(e)s (qui étaient très belles) m’ont dit que j’était belle et que j’ai l’air d’une princesse (je confirme que la robe était belle(sur une autre personne), mais je me sentait pas à l’aise). Après, je regardais les gars et, ils étaient si bien habillés dans leurs veston-cravate et si libre de mouvement. Vous ne savez pas à quel point je les enviais.

La seconde problème, quand j’explique à ma mère (et ma tante) que j’ai envie de porté un veston-cravate, on m’a dit que je pouvais le mettre lors de la remise de diplôme, mais au bal c’était une robe. Je les ai répondu que c’était ma dernière année du secondaire et que je voulais me faire plaisir à moi-même en portant un veston-cravate et non à ma famille. Et BOOM la guerre a commencé! On m’a crié dessus sachant, que je parlais doucement, mais ma demi-soeur qui règle les chicanes avec calme m’a dit: “Sam pourquoi tu veux porter un costume et non une robe? C’est pour les homme.” BRUH! Là, c’est moi qui a crié. Je me suis forcé de porté le foulard pour la photo de finissant pour vous faire plaisir au lieu, de la chemise et la cravate mais tu veux pas que je ports ce que j’aime!!! En plus, je me sens en confiance et belle quand je porte une cravate ou un noeud en papillon!

Le troisième problème est que j’ai 16 ans donc, mes goûts ont évolués ce qui est bien :). J’apprécie un peu les jupes contrairement à avant, je me maquille mais très rarement, j’aime bien m’habiller dans des tenus masculines dans le style indie, edgy, grunge, le skater style et dark academia puis, de temps en temps, je m’habiller de façon girly et cute (genre une jupe rouge avec des bas collant et bottine à talon à fleur). Le problème est je n’arrive pas parler de mes styles vestimentaires à ma famille sans qu’on me juge. Après, ma mère va me dire pourquoi je n’ai pas de gout, BEN PARCE QUE TU ME JUGE À CHAQUE FOIS QUE JE TE LE DIS! Désolé pour m’être emporter. C’est juste pour dire, que j’aime le style masculin avec d’autre style et le style girly et cute. C’est vrai que j’ai toujours envie d’essayer le style androgyne, mais bon c’est pour une prochaine fois. De plus, quand j’achète des vêtements, je passe dans la section pour homme pour voir des vêtements que j’aime bien en cachette car j’ai peur que les gens me jugent en plus, ma mère n’arrêt pas de me dire que j’aurai honte de porter des vêtements du sexe opposé. Ce que j’aime chez les vêtements du sexe opposé, est que les veston-cravate et certains vêtement ne sont pas ajustés et serrés contrairement à celui des femmes et les poches de pantalons, notamment les jeans sont plus grandes au point, de mettre une bouteille d’eau.

Maintenant que vous avez lit mon long texte, je me demande comment je fais pour gérer tous ça parce que au cégep je vais porter des vêtements dites civils (car je portes l’uniforme à l’école) et que les vêtements démontrent ta personnalité?

Bonne journée/ soirée

ps.: Désolé pour le long texte incompréhensible et bourrer de fautes (encore)
ps1.: Est-ce que vous sauvriez des sites ou magasins où je pourrais m’acheter des suits pour le bal de finissant pour homme et femme? S’il vous plait ça serait vraiment apprécier ^^

Salut Sam!

 

Merci beaucoup de nous écrire à nouveau! Le bal de finissant·e·s peut être une étape très importante pour certaines personnes, c’est la fin d’une période dans un sens. Je comprends comment ça peut être stressant, surtout le fait que ta famille t’empêche de porter ce que tu aimes.

 

Rapidement, il y a quelques idées auxquelles je peux penser. Il y a encore quelques mois avant ton bal, d’ici là tu arriveras peut-être à convaincre ta mère de porter ce qui te plairait à force d’insister. Ce n’est pas facile, mais je crois qu’il y a moyen de lui exprimer clairement et simplement tes demandes et tes motivations sans faire de menaces ni hausser le ton. Tu peux aussi tenter d’écouter ce qu’elle à dire tout en lui signifiant respectueusement ton désaccord. Tu pourrais lui donner des exemples réels ou dans des films. Tu dis que ta demi-soeur est une très bonne médiatrice de conflits, si elle est confortable son aide pourrait être utile dans les discussions.

 

Sinon, as-tu pensé à combiner différents éléments/styles, une robe avec une cravate, un nœud-papillon, des souliers plats, une chemise ou un veston par exemple? Ça pourrait passer un peu mieux auprès de ta mère qu’un complet au complet. Tu pourrais aussi faire quelque chose de cool et edgy avec des accessoires, du maquillage ou tes cheveux.

 

Une autre option pourrait aussi être de ne pas y aller, ou de faire un petit rassemblement alternatif avec des ami·e·s proches. Le bal est une tradition, mais les traditions existent pour être brisées et reconstruites selon moi.

 

J’avais un ami Facebook qui cherchait son premier complet récemment justement! On lui avait recommandé en général des friperies et des centres d’achat, et des options en ligne comme le Facebook marketplace, Aliexpress et Wildfangs, le dernier a l’air particulièrement nice et fait des trucs sur mesure. Si tu as un·e ami·e que tu peux amener avec toi ça pourrait être plus plaisant aussi! 

 

Ça doit être vraiment fâchant et décevant de subir des jugements et même de la violence uniquement parce que tu parles de tes intérêts ou des vêtements que tu veux porter. Il y a une hypocrisie à te dire que tu ne parles pas assez un moment et te juger à propos de ce que tu aimes le moment suivant. À te lire, il y a une distance importante entre toi et ta famille. Je dois te dire que ça m’inquiète un peu de lire que tu risques des coups de ceintures à parler de complets vestons. N’hésite pas à demander de l’aide si c’est quelque chose dont tu reçois des menaces ou que tu subis, d’accord? Je sais que c’est quelque chose qui pourrait être super affirmatif et validant, mais ta sécurité est importante et je ne voudrais pas que tu te retrouves dans une position difficile non plus. 

 

Lorsque tu sera rendue au Cégep, et surtout lorsque tu n’habiteras plus dans le foyer familial, tu pourras porter ce que tu veux en tout temps, avec toutes les poches et les bouteilles d’eau que ton cœur désire 🙂 C’est encore un peu loin, et un peu proche à la fois. En attendant, je crois que tu peux tout de même trouver un certain équilibre, porter ce qui te plait quand tu es hors de la maison ou dans ta chambre, exprimer d’une multitude de façons et surtout faire attention à toi. Il y a plein de façons d’expliciter ta personnalité/masculinité/féminité/neutralité, tu n’as pas nécessairement besoin d’une énorme garde-robe pour le faire.

 

Je ne sais pas si je t’ai donné des trucs suffisamment précis, mais j’espère que ça t’inspirera quand même un peu et que ça aidera à calmer ton anxiété, qui est tout de même totalement légitime. Donne-nous des nouvelles de ton bal si tu peux, j’espère qu’il se passera comme tu le souhaites, selon ce que tu décides.

 

Au plaisir, et passe un bon temps des fêtes,

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment