Ma copine est enceinte, est-ce qu’on peut faire l’amour ?


Bonjour Cédric

Je voudrais d’abord te remercier de t’avoir adressé à nous pour ton questionnement. Bien que l’activité et le comportement sexuel peuvent changer au cours de la grossesse (l’intérêt sexuel peut diminuer ou, au contraire, augmenter, en fonction de son stade), les études montrent que la peur de nuire à l’enfant ne doit plus être un prétexte pour restreindre les rapports sexuels, à condition de respecter quelques précautions.

Au contraire, poursuivre une activité sexuelle pendant la grossesse (que ce soit par pénétration, par caresses ou de toute autre façon) renforce les liens du couple, prépare un accueil équilibré de l’enfant et diminue le risque de problèmes sexuels dans la période suivant l’accouchement.

Ainsi, on peut donc considérer que, lorsqu’une grossesse se déroule normalement, l’activité sexuelle peut être poursuivie « normalement ». Notons cependant qu’avec la grossesse qui avance, certaines positions risquent de devenir inconfortables. Il faudra alors éviter toutes celles où la femme se sentirait « écrasée » par le poids de l’homme ou celles où la femme est à plat ventre.

Par ailleurs, il est fortement conseillé de consulter un spécialiste en cas de signes anormaux (écoulement vaginal, saignements, brûlures…) et lui poser des questions quant aux risques liés à la poursuite des rapports surtout en deuxième moitié de grossesse. Si pour une raison quelconque (complications de la grossesse, refus ou blocage de l’un des deux partenaires,…) les rapports avec pénétration devaient être interrompus, il serait important de poursuivre une relation sexuelle sans pénétration : Caresses, jeux sexuels, masturbations réciproques,… . Les psychologues considèrent que cette relation sexuelle persistante fait perdurer la complicité amoureuse, maintient une intimité et une relation équilibrée qui seront profitables à l’équilibre familial après l’arrivée du bébé et à la reprise des rapports après l’accouchement.

En espérant avoir répondu à ton questionnement. Si tu as d’autres questions, n’hésite surtout pas à nous réécrire

Marie-Joelle, pour AlterHéros

Leave a comment