La découverte de l’amour


Témoignage

Au début de tout, je croyais que les homosexuels n’étaient que des hommes avec une allure efféminée et des manières. Plus je grandissais et plus je voyais le monde s’ouvrir lentement. En ce temps, je me disais « hétéro »!

Drôle de blague quand, plus tard, j’ai eu un choc. J’étais bien obligée de m’avouer amoureuse de ma meilleur amie! Je cherchais son regard, son contact, son sourire. Je crevais d’envie de la tenir dans mes bras, de la serrer et doucement l’embrasser. En ce moment je me suis affirmée comme « bi ».

Encore un peu plus tard, j’étais toujours folle de ma meilleure amie, quand je remarquai chez celle-ci une attitude différente chez elle. J’étais en secondaire 4, vers la fin de l’année scolaire, alors qu’elle était, quant à elle, en secondaire 3, car elle avait doublé, mais bon revenons à nos moutons.

L’été approchait et son comportement changeait face à moi. Elle devenait plus tendre avec moi! Ses regards étaient plus appuyés et ses touchers plus…  impulsifs!

Exemple: nous rions tous et elle me prend dans ses bras pour me faire un câlin.  Je la sentais respirer dans mon cou à grands souffles.  Tout cela me mettait aux anges, mais le hic, c’était qu’elle avait un chum!

Plus l’été arrivait et plus je me préparais pour les gros examens de fin d’année.  Je fis la formidable rencontre d’une fille a qui je n’avais jamais parlé auparavant. En classe, nous nous entendions toujours très bien, nous parlions de tous et de rien et nous rions sans cesse. Je ressentis pour elle un élan de forte amitié. Je n’avais toujours pas oublié ma meilleure amie, mais tout d’un coup, j’ai arrêté de souffrir à cause d’elle.

J’invitais ma « nouvelle amie » à venir chez moi et plus le temps passait et plus j’ai appris à la connaître. J’ai su qu’elle était lesbienne!

L’année scolaire finie, je la vis pendant les vacances et un soir où, après être revenue avec elle de chez mon ami (meilleur ami maintenant : il est gai!), nous rentions chez moi sans réveiller personne. Nous nous sommes couchées en silence et après que j’eu fermé la lumière, dans le noir j’entendis: « Fany… où est-tu? »  Je sentis ses mains sur mon visage, m’attirer vers elle.  Elle m’embrassa!!!!

C’était la première fois que l’on m’embrassait ainsi.  J’ai cru mourir d’une crise cardiaque tellement mon coeur se débattait.  En cet instant de pur bonheur, j’ai compris sans l’accepter que ce fût définitif, j’étais « lesbienne ».

Malgré cette révélation, je nageais dans une mer d’amour et de passion.   Et c’est en cette nuit du 25 juin que je fis pour la première fois l’amour avec une femme!  Dieu que c’était magnifique!!!!

À peu près trois jours plus tard, je décidais de lui parler après avoir longuement réfléchi seule. Je lui avouais mes sentiments nouveaux et elle m’avoua aussi la même chose, sauf que pour sa part, elle m’aimait depuis déjà quelques temps…

Cela va faire bientôt neuf mois que je suis avec elle! Nous nous aimons encore plus chaque jour. Même si nous avons des difficultés, on s’adore!

Mon ancienne meilleure amie est venue un jour me dire qu’elle m’aimait, elle savait que j’étais en couple et elle me le dit tout de même.  Je vous raconte :

On était toutes les deux seules dans ma chambre, je jouais à un jeu sur le Nintendo 64 (oui c’est vieux!) et elle me parlait de tout et de rien.

Après quelques instants de silence de sa part et un méchant enfin mort, je l’entendis dire vraiment pas fort: je t’aime…! Mais tellement pas fort qu’on aurait pu ne rien entendre. Mais je savais ce qu’elle m’avait dit, mais ne voulant pas briser ce que j’avais si durement bâti (mon couple) je fis l’innocente et lui demanda de répété: «  Quoi?! J’ai rien entendus! »

Elle ne l’a jamais redis…!  Je la vois toujours, mais je conserve un lien d’amitié avec elle!

Voilà, en gros une tranche de ma vie qui a subi du changement en peu de temps. Si vous avez lu jusqu’ ici, je vous félicite. Je crois bien que j’ai trop écrit. Merci pareil de m’avoir laisser m’exprimer ici!

P.S. Mes parents l’ont quand même bien pris, mais j’évite d’inviter mon amour souvent. Ils ne sont pas habitués, mais ils comprennent!  C’est génial!


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.


Leave a comment

4 thoughts on “La découverte de l’amour

  • angel_

    salut moi cest mélanie et puis je suis casiment sur et certain detre lesbienne…. mais sbon se que je voulais dire suite a la lecture de ton témoignage cest que je le trouve super! et je suis contente pour toi que tu ai trouver quelqu’un comme toi aussi vite.. jaimerais prendre contact avec toi alors si sa te dit écrit moi…
    angel_loved_4ever@hotmail.com
    libre a toi de me répondre et si tu veu ajoute moi dans ton msn si tu en a un… je taccepterai..

  • Marilyne

    bonjour , moi aussi je crois etre attirée par les filles , au début , je croyais que les homosexuel(es) s’étaient des personnes vraiment pas normaux et qui avaient vraiment pas le droit de se frequenter pis toute mais la je commence a me dire que ca se peut et que l’amour peut bien exister quand ont est homo moi particulierement j’aime une fille et j’aime un gars donc , mon orientation est pas encore decouverte il faut que je fasses mes propres experiences et je vais voir si je suis bien bi ou je suis lesbienne ou homo voila … J’espere que ca va t’éclairer…

  • @ude

    Salut!
    Ben, je pense que tu as entièrement raison. Moi, ça fait pas vraiment longtemps que j’ai fais mon coming out et moi aussi je pensais (du moins j’essayais de me convaincre dur comme fer que j’étais hétéro, bon.) Mais, dans le fond, je le sais depuis toujours que j’ai une grannnnnde attirance pour les filles. Je me suis dis bi pour atténuer mon propre choc ( et celui de mes proches) Mais, je cherche une fille aussi géniale comme celle que tu as trouvé! Tu as vraiment de la chance et je te souhaite plein de bonheur avec elle 🙂

  • Gathering

    Je suis contente pour toi, ton témoignage m’a redonné le sourire …
    Je ne desespère pas qu’un jour il m’arrive moi aussi le p’tit miracle qui changera ma vie et qui me permettra d’avancer
    Je te souhaite tout le bonheur possible pour la suite et que tu restes le plus longtemps possible avec ton amie