J’éprouve des fantasmes et de l’excitation pour les femmes et pas pour les hommes. Suis-je lesbienne?


Bonjour, je voudrais savoir mon orientation sexuelle.
Depuis plusieurs mois,je m’interrogé sur mon identité sexuelle,j’éprouve des fantasmé et de l’excitations pour les femmes et pas pour les hommes. Je crois aussi que j’éprouve une certaine attirance pour une fille car dès que je la vois je ressens une boule dans la poitrine. Mais,depuis quelques jours,je pense à un homme que je trouve beau mais cela me donne des sensation désagréables puisque je ne le trouver que seulement beau et je n’ai d’excitation pour lui contrairement à la fille,et ne j’ai une envie irrépressible de lui parler ou de le connaître.
À noter que j’ai eu de nombreuses fois de situations comme celles-ci,sauf que les autres passaient plus rapidement que celle-ci.
Je voudrais donc votre avis sur mon orientation sexuelle

Anonyme

 
Bonjour Anonyme,
Merci d’avoir envoyé ta question à AlterHéros ! Je comprends que ce peut être une question qui peut causer du stress et je te remercie donc de ta confiance !
Tu te questionnes sur ton orientation sexuelle. Tu mentionnes que tu fantasmes et ressens de l’excitation pour les femmes, mais pas pour les hommes. Tu parles particulièrement d’une fille par laquelle tu semble attirée. Cependant, depuis quelques jours, tu penses également à un homme que tu trouves beau, mais cela te donne des sensations désagréables puisque tu ne ressens pas d’excitation pour lui, mais tu as tout de même très envie de lui parler ou de le connaître.
Je ne peux pas déterminer pour toi quelle est ton orientation sexuelle, mais je peux tout de même t’aider à trouver des pistes pour alimenter ta réflexion. Tout d’abord, je te suggère de nous pencher sur la façon dont on pourrait définir l’orientation sexuelle : on pourrait dire que c’est le genre pour lequel tu ressens une attirance physique et sexuelle. En gros, avec quel genre souhaiterais-tu avoir des relations sexuelles ? Comme tu mentionnes généralement ressentir de l’excitation pour les femmes, mais pas pour les hommes, ce pourrait être une bonne première piste de réflexion.
Ensuite tu mentionnes également une attirance pour une fille et tu dis avoir une boule dans la poitrine dès que tu la vois. Comment ce que tu ressens pour cette fille se compare à ce que tu ressens pour ce garçon ? Tu dis que tu le trouves beau, mais que tu ne ressens pas d’excitation pour lui. Crois-tu qu’il soit possible de trouver une personne belle sans nécessairement ressentir d’excitation sexuelle pour cette personne ? Je crois que oui et qu’il est possible de trouver une personne physiquement belle, qu’elle soit une fille ou un garçon, et ce, peu importe notre orientation sexuelle ! Par exemple, je me considère hétérosexuelle, mais il m’est tout de même arrivé de trouver des femmes très belles et parfois même de ressentir une certaine attirance pour elles ! Qu’en penses-tu ?
Tu dis que tu ressens une envie irrépressible de lui parler et d’apprendre à le connaître. Tu notes également que ce n’est pas la première fois que ça t’arrive, mais que, d’habitude, ça passe plus vite. Qu’est-il arrivé lors de ces autres occasions ? Es-tu allée leur parler ? Es-tu devenue amie avec ces personnes ? As-tu déjà eu envie de parler et d’apprendre à connaître une personne sans nécessairement la trouver belle ? En quoi était-ce différent ou similaire ?
Finalement, j’aimerais aussi mentionner que l’orientation sexuelle est perçue comme une ligne et non comme des cases. Si tu te réfères à notre superbe licorne du genre, tu peux remarquer que l’attirance sexuelle est composée de trois lignes : pour les femmes, pour les hommes et pour les autres genres. Il serait donc possible, par exemple, de se considérer comme étant lesbienne, mais de parfois ressentir de l’excitation pour des hommes. Dans ce cas, on pourrait voir que la ligne de l’attirance sexuelle pour les femmes serait plus longue que celle pour les hommes, tu comprends ? En bref, s’identifier à l’une ou l’autre des orientations sexuelles possibles ne veut pas dire qu’on devient insensible aux autres personnes qui nous entourent. Je comprends que tout cela peut être déstabilisant, mais ce peut également être une super opportunité de se découvrir ! Également, l’attirance sexuelle n’est pas non plus figée pour toujours dès qu’on décide de s’identifier à une orientation sexuelle ! Chez certaines personnes, elle peut fluctuer et changer au cours du temps ! Par exemple, dans les derniers mois, j’ai envisagé la possibilité d’aller en « date » avec des femmes. Ça ne s’est finalement jamais concrétisé, mais ça illustre bien que nos intérêts et nos attirances peuvent changer au fil du temps, des évènements et des rencontres que l’on fait, puisque je ne l’avais jamais envisagé avant.
J’espère que je t’ai donné des pistes de réflexion qui pourront t’être utiles ! N’hésite pas à nous réécrire si tu le souhaites ! Nous sommes toujours prêtes et prêts à répondre à tes questions !
Merci encore d’avoir écrit à AlterHéros !
 
Mélissa
B.Sc. en psychologie

Leave a comment