Je voudrais tellement tourner la page !


Bonjour Frozen,

Merci de nous avoir écrit. Tu es gaie, mais tu as de la difficulté à l'avouer à tes proches. Tu as rencontré une fille il y a deux ans, vous êtes devenues les meilleures amies et, dernièrement, vous vous êtes avoué votre amour , mais rien ne s'est passé. Tu le vis très mal parce que tu la vois tous les jours et parce que tu n'as personne à qui en parler.

Malheureusement, l'amour, c'est rarement aussi simple qu'on le voudrait. Dans ton cas, je ne suis pas certaine par contre de comprendre exactement ce qui s'est passé. Elle t'a avoué son amour, tu as fait de même et… rien? Est-ce qu'il s'est passé un évènement quelconque qui a refroidi votre relation juste après cette déclaration? Sais-tu toi-même pourquoi tout s'est arrêté là? Si tu ignores les raisons de cette « non suite », je crois que la première chose à faire serait d'essayer de le découvrir. Peut-être que c'est quelque chose de majeur, mais peut-être aussi que non. Si un malentendu ou de la gêne est à l'origine du problème, peut-être qu'après une discussion votre relation pourrait repartir sur des bases neuves. Il n'y a rien de pire que de ne pas savoir. De toute façon, je crois qu'une discussion franche avec elle s'impose, ne serait-ce que pour lui exprimer ton malaise actuel. C'est sûr, ce n'est pas le genre de discussion qu'on rêve d'avoir avec quelqu'un et c'est dur d'amener le sujet, mais, mais est-ce que ça peut être pire qu'en ce moment pour toi? Bien sûr, tu me diras qu'il pourrait toujours y avoir la possibilité qu'elle se fâche ou qu'elle prenne ses distances encore plus, mais je crois tout de même que ça vaut la peine d'essayer.

Pour ce qui est de ton manque de confidents, je te comprends tout à fait : vivre quelque chose d'intense sans pouvoir en parler à quelqu'un rend la chose encore pire. Si tu pouvais te confier à une personne de confiance, près de toi, c'est sûr que ça te ferait du bien. N'oublie pas qu'en étant gaie, tu ne fais absolument rien de mal. Être gaie n'est pas plus normal ou anormal qu'être hétérosexuel. En fait, c'est exactement la même chose. C'est juste aimer. Si tu ne te sens pas prête à t'ouvrir à quelqu'un près de toi ou si tu n'es pas certaine qu'il y ait autour de toi la personne qu'il te faut, je te suggérerais de t'essayer sur les chats gais. Tu pourrais y discuter avec des filles de ton âge qui vivent la même chose que toi. Facebook peut aussi être une bonne façon de créer des liens avec d'autres gaies. Dis-toi qu'il y a un peu partout en France plein de filles qui, comme toi, ne demandent pas mieux que de pouvoir discuter avec quelqu'un qui les comprend.

Je te souhaite bonne chance avec ton amie et je te souhaite que tout ceci ait une fin heureuse. N'hésite pas à nous réécrire,

Pascale


About Pascale

Pascale détient un baccalauréat en éducation du français et de la morale au secondaire. Elle a aussi une maitrise ès arts en littérature avec un mémoire sur la nouvelle érotique féminine au Québec (2007).

J'aime l'idée que, grâce à Internet, il m'est possible d'aider des gens qu'il me serait difficile, parfois même impossible, de rencontrer en personne. J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup lu sur la sexualité et les relations amoureuses dans le cadre de mes études - mais aussi par intérêt personnel - et je suis heureuse quand je peux aider en partageant ces connaissances.

Leave a comment