Je vis de l’homophobie au sein de mon équipe de hockey depuis que j’ai dit à certain des joueurs que j’étais homosexuel…


Je vis de l’homophobie au seins de mon équipe de hockey depuis que j’ai dit à certain des joueurs que j’étais homosexuel. Ça fait vrm pas longtemps que je leurs est dis j’avais pris soins d’attendre que la saison soit terminée pour le faire. Les nouvelles vont vite dans l’équipe apparemment. Déjà certains me passe des commentaires du genre fac tous ce temps là tu jouais juste pour profiter de la vue dans le vestiaire. Je tiens à dire que c’est en fait deux joueurs le problème et que les autres semblent bien correct avec ça. L’un d’eux est aller un peu loins je trouve pcq une fois ont était tous ensemble pour une partie de hockey balle pis lorsqu’il était assis à côté de moi il m’a dit à voix basse que mon père avait bien fait de mourir parce qu’il serait dessus de voir qui je devenais. J’en est pas parler à ma mère encore pcq je veux pas lui faire de peine. J’ai l’intention d’en parler à mon coach bientôt mais ça implique de lui faire mon coming out dans un sens alors ça me stress . Surtout que ce sera encore lui mon coach l’an prochain et les gars seront tjrs dans mon équipe la prochaine saison. Je pense à lâcher le hockey mais en même temps ça fait 10 ans que je joue pis je me vois pas sans le hockey. Sinon j’ai pensé essayer de dire que c’est juste une rumeur que c’est pas vrai sauf que après je vais être pogner à faker que je suis hétéro pour un bout. Je sais pas quoi faire avec la situation. Je ne m’attendais vrm à ce genre de réaction honnêtement. Merci à toute l’équipe de prendre le temps de me répondre.

 

Salut!

 

Merci de nous faire confiance, et sincèrement bravo d’avoir fait ton coming out à une partie de ton équipe de hockey! C’est vraiment pas facile à la base, mais encore plus dans des milieux sportifs et masculins.

 

J’aimerais commencer par dire que ton orientation sexuelle ne fait pas de toi un pervers, tu peux être gay et jouer au hockey sans passer ton temps à checker tes collègues. Être gay n’est pas en aucun cas une déception ou quelque chose de négatif. C’est juste une orientation sexuelle comme une autre. Le type de personne qui t’attire ne fait pas de toi un moins bon joueur ou une moins bonne personne, et n’ont strictement aucun impact sur ta masculinité ou ton athlétisme.

 

De ce que je comprends, il y a surtout 2 tes coéquipiers qui font des commentaires blessants et franchement inacceptables, surtout celui sur ton père. Ces deux gars-là ne font preuve d’absolument aucun esprit sportif. Je crois que tu ferais bien d’en parler à ton coach, c’est son rôle d’intervenir dans ces situations-là. Si tes coéquipiers ne montrent pas d’effort pour te respecter en tant que membre de l’équipe, ils vont certainement devoir subir des conséquences. 

 

Je sais comment ça peut être stressant de parler d’un sujet un peu plus personnel à ton entraîneur, tu dois vouloir qu’il réagisse bien. Je ne sais pas il est comment en général ou si vous vous entendez bien, mais je t’assure qu’il devrait être censé savoir comment réagir et quoi faire dans ces situations-là. En tout cas, j’ose croire qu’une discussion avec ton coach serait peut-être un peu moins effrayante qu’avec ta mère.

 

Sinon, l’option de lâcher le hockey existe, mais c’est vrai que ça serait un gros changement, surtout après 10 ans. De ce que je comprends tu y tiens quand même beaucoup. Si je peux te donner mon opinion personelle, je crois qu’abandonner un sport que tu aime, ou encore cacher ton orientation et faire semblant d’hétéro pour pouvoir continuer, n’est peut-être pas ta meilleure option. Les joueurs homophobes de ton équipe ne méritent pas que tu leur accordes autant d’attention ou de sacrifices.

 

Mais je comprends aussi que le fait de jouer en étant out ne soit pas la plus facile non plus. J’espère vraiment que ton coach interviendra et que tes collègues se la fermeront un peu.

 

Si jamais tu aimerais qu’on réfléchisse à des façons un peu plus concrètes de répliquer à tes commentaires homophobes tu nous dira, on peut y penser ensemble!

 

En attendant, je t’encouragerais à entrer en contact avec d’autres personnes LGBTQ+, rencontrer et discuter avec des gens qui ont vécu des expériences d’exclusion similaires peut beaucoup aider. Dans les Laurentides il y a le groupe ALLO, un peu plus loin il y a des associations sportives LGBT comme Équipe Montréal, et plein de ressources en ligne et à distance à travers la province comme Interligne.

 

Je te souhaites beaucoup de courage et une très bonne saison de hockey,

 

À plus,

 

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment