Je vis avec le “toc homosexuel”, j’ai une peur horrible de devenir gay


bonjour à tous . j’ai un problème qui me gache la vie depuis 2 mois maintenant.
Je vis avec le “toc homosexuel”, j’ai une peur horrible de devenir gay, et cela me pourrit la vie.
tout cela a commencer pendant l’été, en vacances, j’étais entrain de me promener, et je me suis dit “imagine je deviens gay” sur le coup, je l’ai pris à la rigolade, puis je suis passé à autre chose. Je suis le genre de gars qui a plein d’amis, qui est drôle, qui plait plutôt aux filles, mais qui a bcp de mal aussi avec elles. j’adore les filles, je les désire plus qu’autre chose. tout s’est déroulé en septembre, lorsque je suis arrivé dans mon nouveau lycée, je me suis re-posé la question “imagine je deviens gay” puis j’ai commencer à angoisser, pendant plusieurs minutes, à essayer de me prouver le contraire. Cela m’arrivait plusieurs minutes par jour, en plus il y avais un gay dans ma classe, celui-ci accentuait ma peur, mais je l’ignorais. jamais j’ai été attiré par un homme sexuellement ou sentimentalement, mais j’ai l’impression que quelque chose me fais croire des choses fausses sur moi, ce qui est horrible, car au fond de moi je sais très bien que je suis hétéro que j’adore les femmes, mais il y a comme une pression, une voix, qui me dit “attention, tu vas devenir homo !! ” je n’ai pas envie detre homo, cela me dégoute plus qu’autre chose. J’ai honte d’avoir ce genre de peurs, car je suis le genre de mec un peux viril et qui est un peu homophobe, qui fais des vannes sur les pd, avec mes potes ect…. cela me destabilise beaucoup, car depuis plusieurs semaines, cette peur est avec moi 24h/24, parfois je me dis “ça y’est ptn je suis devenu gay” puis après je me dis que c’est impossible car je suis hétéro et je le sais. mais quelque chose me fais croire des choses sur moi, aidez moi je vous en supplie, c’est horrrible, j’ai peur de devenir ce que je ne veux pas être, peur qu’un jour cette pression soit trop intense et que je me dise “bon aller puis tant pis j’essaie de devenir gay je ne veux absolument pas, c’est mon pire cauchemar. Je me vois avec une femme plus tard, et malgré que je me le répète, cela rumine, des crises d’angoisses permanentes, des troubles, des fois j’oublie qui je suis , et je me fais peur à moi même en pensant à ça. cela devient ingérable et est entrain de détruire ma vie. jespere avoir des réponses au plus vite, cordialement
Vegeta

Bonjour Vegeta,
nos salutations à Bulma!
Tu expliques avoir peur de devenir gay, une peur que tu expliques par la présence d’un TOC homosexuel.
Mettons quelque chose au clair en débutant: le TOC homosexuel n’existe pas. Un TOC est un trouble obsessionnel compulsif et tu ne présentes aucune compulsion, seulement des pensées obsessionnelles. Aussi, on ne devient pas homosexuel.le, bisexuel.le, hétérosexuel.le, asexuel.le… on découvre son orientation sexuelle, simplement.
Je te laisse les réponses à plusieurs questions similaires qui nous ont été posées ces derniers temps pour en savoir plus.
Comment chasser mes pulsions homosexuelles de ma tête?
Après un accident de la route et une rupture, j’ai peur de devenir homo!
Je traverse une période difficile et j’ai peur d’être homosexuel
J’ai vu un film qui me trouble énormément. J’ai si peur d’être lesbienne!
Je pense que j’ai un TOC : j’ai une peur bleue de devenir gay
Je me pose beaucoup de questions sur ma sexualité. Aie-je un toc homo?
En terminant, je me permets de mentionner que ce que tu vis actuellement (la peur d’être gay ou le refus de l’être) arrive aussi à certaines personnes homosexuelles qui entendent des commentaires homophobes au quotidien… ou vivent des répressions au niveau politique. Je t’invite donc à repenser ta façon d’exprimer ta masculinité, en mettant de côté les commentaires et blagues homophobes que tu fais avec tes copains, entre autres. La masculinité (“être viril”) et l’homosexualité ne sont pas des éléments contraires et ce genre de blagues et commentaires peut blesser profondément les gens qui t’entourent. Tu peux être un homme fantastique et “masculin” sans avoir besoin de prouver ta supériorité, j’en suis certaine! 😉
N’hésite pas à nous réécrire au besoin.
Bon week-end!
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.


Leave a comment

5 thoughts on “Je vis avec le “toc homosexuel”, j’ai une peur horrible de devenir gay

  • Victor.ia

    Vegeta, le jour où tu considéreras que l’homosexualité est normal et que tu seras tout à fait à l’aise avec l’idée que tu pourrais être gai, tes angoisses disparaitront. Tu te mets trop de pression pour éviter d’être gai en ce moment et ça ne fait qu’augmenter tes angoisses. Tu voudras sans doute faire le contraire et continuer de pester contre l’homosexualité, mais je t’assure, ça ne fera que te rendre plus agressif. Ouvre ton esprit et ne laisse toi pas influencer par les homophobes qui usent d’une attitude macho pas du tout viril.
    Bravo de ton courage pour avoir partagé tes peurs sans filtre, c’est comme ça qu’on avance!

  • toquezen

    Bonjour Vegeta,
    Désolé d’entendre ça, je sais que c’est souffrant.
    Étant moi-même passé par là, je me permets de contredire Marie-Édith, tout en recadrant le discours au sujet des TOC avec phobie d’impulsion (Pure O, en anglais).
    Premièrement, Il est tout à fait possible d’avoir un TOC, sans que les compulsions soient visibles. Deuxièmement, même si la mécanique des phobies d’impulsions est sensiblement la même que pour les TOC “visibles”, le TOC homosexuel est bel et bien réel ( HOCD, en anglais ). D’ailleurs, il s’agit d’un thème plutôt commun chez les gens qui souffrent de ce type de TOC.
    Le simple fait d’accrocher encore et encore sur la pensée initiale qui cause la poussée d’anxiété EST la compulsion : pour moi, il s’agit d’analyser mon passé, mes relations, les “signes que peut-être que … “. De la façon dont tu t’exprimes Vegeta, je suis quasi certain que tu peux reconnaitre certains comportements similaires chez toi !
    Ces comportements d’évitement, d’analyse et de rumination SONT des compulsions !
    Finalement, ce n’est pas aidant de dire que d’autres passent par ces questionnements également. Le niveau d’anxiété généré n’est effectivement aucunement comparable : il y a une grande différence entre un doute “normal” et doute obsessionnel. Ce n’est malheureusement pas aussi simple que de “repenser” la façon d’exprimer sa masculinité, on peut être qui on est, sans avoir à se battre avec la culpabilité par-dessus le marché.
    Bref Vegeta, je t’invite à entrer en contact avec un(e) psychologue spécialisé en TOC avec phobie d’impulsion (Pure O).
    Voici deux liens pertinents :
    http://www.fqtoc.com/
    https://ocdla.com/obsessionalocd
    Je te souhaite le meilleur !