Je veux que mon homme me fiste, comment le faire en préservant mon rectum ?


j’aimerais que mon homme me fasse un fiste anal
mais je voudrais savoir si c’est nécessaire de faire un lavement anale avant de pratiqué cela
et comment faut il pratiqué ce lavement anal
je sais qu’il y a des précautions a prendre pour préservé le rectum
Coquine

Salut Coquine et merci d’écrire à AlterHéros !

Tu voudrais que ton partenaire te fasse un fiste anal et tu te demandes s’il est nécessaire de se faire un lavement anal au préalable et comment préserver ton rectum lors de ces pratiques.

Le lavement anal est une précaution qui n’est pas essentielle d’un point de vue sécuritaire, mais qui aide à diminuer le risque d’abrasions  qui ouvrent la porte aux ITSS (Infections Transmises Sexuellement et par le Sang). Il sert aussi, avant tout, à se sentir propre. Cela dit, un peu de brun sur les gants n’a jamais tué personne. Ce qu’il est important de savoir, c’est que le lavement anal enlève la muqueuse qui est une protection naturelle du corps (il ne faut donc pas en abuser). Il est fortement conseillé d’effectuer le lavement avec de l’eau. Avant de pratiquer le fisting (ou toute autre pratique anale), il est recommandé d’attendre de une à quatre heures après le lavement anal afin que la couche de protection se soit recréée. Il est fortement déconseillé de partager le sac à lavement ou les canules de douche avec autrui. Assure-toi de bien nettoyer et désinfecter le matériel de lavement après l’utilisation. Si tu veux de l’information plus précise sur ce sujet, je te suggère cet article.

Ce qui est essentiel lorsqu’on a des pratiques pénétratives et, plus spécifiquement, anales, c’est de prendre son temps, de bien réchauffer la zone anale, d’avoir un bon lubrifiant et d’en utiliser beaucoup ! Il est aussi conseillé que ton partenaire se coupe et se lime les ongles. La peau du rectum est particulièrement sensible. Il peut facilement y avoir de micro-lésions, de petites fissures qui ne saignent pas et qui ne sont pas nécessairement visibles à l’oeil nu. Celles-ci peuvent être la porte d’entrée pour la transmission d’ITSS. C’est pourquoi il est aussi recommandé de porter des gants comme méthode barrière pour éviter la transmission des infections et de les changer souvent, question d’éviter qu’iInsertionls ne se brisent. Si tu utilises des gants de latex, de vinyle ou de nitrile, sois certaine d’avoir un lubrifiant à base d’eau ou de silicone. Un lubrifiant à base d’huile détruirait les gants.

Comme pour n’importe quelle pratique sexuelle, il est bien important que toutes les personnes impliquées donnent leur consentement libre et éclairé et il est recommandé de faire des check in fréquents pour s’assurer que tout le monde est à l’aise tout au long des rapports.

Pour débuter la pratique concrète, prends une position confortable : couchée à plat sur le dos les jambes légèrement écartées est une position recommandée pour les personnes débutantes. Commencer par insérer un doigt ou deux dans l’anus permet de réchauffer l’endroit. Ensuite, pour insérer la main, il est recommandé de joindre les doigts et, une fois à l’intérieur, lorsque tu seras prête, ton partenaire pourra serrer le poing. À ce moment, c’est le temps d’explorer les différentes sensations et de vous amuser !

Alors, je vous souhaite bien du plaisir ! En espérant que tu auras toutes les informations que tu souhaitais pour pratiquer le fisting anal de façon sécuritaire et excitante ! Si vous voulez plus d’informations sur les pratiques kinky, ce guide est très intéressant. Cette page anglophone donne aussi de l’information précise et claire sur le fisting anal (si tu comprends l’anglais, bien entendu). Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous réécrire à Parles-en aux experts !

Sarah G. pour AlterHéros.

 

Leave a comment