Je suis une fille hétéro en amour/admiration devant une fille…


Bien, bonjour.
Je viens ici du haut de mes 16 ans car cela fait maintenant 6 mois que je suis totalement perdue. En effet, depuis ma petite enfance je suis hétéro, attirée par les hommes et toujours sortie avec des garçon. Vers l’âge de 14 ans, j’ai commencé à traîner avec des gens de styles différent, et découvrir qu’il y avait une possibilités de se “démarquer” de la société. Je me suis donc mise à traîner avec énormément de gays.
Par la suite, j’ai rapidement commencé à me demander si je ne pouvais pas l’être non plus, sachant que je suis quelqu’un de très ouvert d’esprit. Il s’en est avéré que non car une fille qui avait tout pour me plaire a voulu sortir avec moi, et j’ai refusé car je ne ressentais rien.
Mais voilà qu’au début de mon année de 2nd, arrivée dans un nouvel établissement, de nouveaux gens, des nouvelles personnalités etc. Un jour, j’ai croisé le regard intimidant d’une jeune fille blonde,lesbienne, cheveux courts, percings, style garçon, opposée de moi qui suis brune, cheveux longs, vis avec mes parents… Bref, cette fille là m’a directement perturbée, et sans que j’en parle à mes amis, me voilà à vouloir en savoir plus sur elle, elle était comme un secret, je me devais de découvrir cette personnalité.
Sans attendre, et sans vraiment me contrôler, je lui ai parlé sur Facebook, ne sachant à quoi m’attendre. Mais alors que celle-ci m’apprend qu’elle va avoir 20 ans, et que j’en ai 16, je ne stoppe rien de ma volonté, et décide de la rencontrer un soir après le lycée avec son accord.
Nous voilà parties pour se voir quelques fois par semaines, et de longs messages pendant la durée de deux mois. Enfin, d’un jour à l’autre on ne se parlait plus, sans raisons apparentes, mais parce que on était trop différentes.
Dites-vous qu’elle vit seule, dans le monde de l’art (pensez à La Vie d’Adèle, c’est exactement pareil). Sauf que cette fille en question est très violente, et bipolaire. Elle est également toxicomane en soirée. De quoi me faire fuir mais non, pour moi elle était tellement… au-dessus de nous psychologiquement qu’elle représentait le dieu même.
Quelques mois sont passé mais ma “passion” pour elle est toujours là, je ne veux aucunement lui ressembler, avoir son style, sa mentalité ou quoi, rien de ça. Et je ne veux pas non plus sortir avec elle, elle ne m’attire pas dans le sens où je me sens hétéro.
Mais comprenez mon problème, je la vois chaque jour et pour moi, cette fille est tellement… wouw que je ferais tout pour elle, non pas par amour, mais parce qu’elle est tellement imposante et qu’elle a une place au sommet dans mon estime. Je n’ai jamais encore trouvé quelle émotion c’était, car c’est de l’admiration certes, mais bien plus encore, je pourrais mourir pour elle, je me soumettrais totalement à elle si elle me le demandais car dans un sens j’ai peur d’elle (elle a déjà tabassé des gens pour le plaisir…) mais.. j’en sais rien, c’est comme si j’avais besoin qu’elle me contrôle et j’aime ça.
Je pourrais écrire des romans sur elle car j’ai ce besoin constant de la connaitre, je pense pour la découvrir, et enlever ce “mystère” qu’elle a crée en parlant d’elle.
Aidez-moi, car je ne peux vivre sans elle alors qu’elle me déteste désormais.
Merci de votre lecture.xx