Je suis perdue, car je suis indécise entre mes trois amis


Salut Violette.

Je te remercie de t’être confiée à nous.

Dans ton message, tu nous expliques que tu sors avec un garçon, mais que, par ailleurs, tu te sens attirée par un autre garçon et que tu n’es pas insensible aux charmes d’une amie. En l’occurrence, tu nous dis que tu es indécise et te sens complètement perdue.

Tout d’abord, précisons que la situation que tu vis n’a rien d’anormal pour quelqu’un de ton âge. En effet, il arrive souvent, à l’adolescence, qu’une certaine confusion existe entre l’amour et l’amitié, entre les désirs et les sentiments. S’ajoute à cela un besoin tout-à-fait normal de faire de nombreuses expériences, histoire de mieux connaître nos aptitudes, nos valeurs et nos goûts. Je sais que cette période de la vie s’accompagne souvent de malaises et de frustrations. Cependant, il faut être patient : avec le temps, on y voit plus clair et tout rentre dans l’ordre.

Voyons maintenant en détail le cas que tu nous as soumis. Il y a un garçon qui te plaît, sans que tu ressentes de l’amour pour lui. Dans le cours d’une vie, il nous arrive souvent d’être séduits par telle ou telle personne. Cela n’implique pas forcément de sentiments amoureux. Par conséquent, il est normal de ne pas céder toujours à la première impulsion. Autrement dit, ce n’est pas parce que quelqu’un t’aime que tu dois te sentir obligé d’entrer en relation avec lui. Surtout si tu sors avec un garçon que tu qualifies toi-même de « merveilleux ». Dans les circonstances, si je peux me permettre de te donner un conseil, je te dirais de ne surtout pas précipiter les choses. Prend le temps de bien réfléchir à la situation, demande-toi pour quelles raisons tu devrais remettre en question la relation que tu as présentement avec ton copain et quelles seraient les conséquences d’une rupture. Tant que ton idée n’est pas faite là-dessus, je pense que, par pure délicatesse, il serait préférable de ne pas parler de tout cela à ton copain. Un tel aveu de ta part ne pourrait que lui faire de la peine.

Pour ce qui est de ton amie, celle qui te fait des avances et à laquelle tu n’es pas indifférente, je te conseille, aussi, de ne rien précipiter. Certes, il n’est pas impossible que tu sois une personne bisexuelle, c’est-à-dire que tu puisses éprouver de l’attirance à la fois pour les garçons et pour les filles, mais – encore une fois – est-il nécessaire de vivre une expérience intime avec tous ceux et toutes celles qui nous plaisent? Surtout que tu sembles accorder une certaine importance au sentiment amoureux, puisque tu nous as écrit, par rapport à ce que tu vis : « Comment savoir si ce n’est que physique, ou alors de l’amour? ». J’en conclus que, pour toi, il y a une différence entre aimer une personne et la désirer uniquement et qu’il t’importe d’être en amour pour t’épanouir dans une relation intime.

Or, comment faire pour savoir si on aime quelqu’un? Grosse question! Il n’est pas facile d’y répondre. Cependant, certains signes ne trompent pas : penser toujours à la personne qu’on aime; éprouver le besoin d’être proche d’elle, de la toucher, de l’embrasser; se sentir tout drôle sitôt qu’elle nous regarde ou nous adresse la parole; n’imaginer notre avenir qu’avec cette personne, alors qu’on sait que les flirts ne durent pas. Si tu es amoureuse de ton copain, c’est probablement ce que tu ressens pour lui. Est-ce que c’est ce que tu ressens, aussi, pour tes deux autres amis, le garçon et la fille dont tu nous parlais? Si oui, la situation se complique quelque peu, car cela signifierait que ton coeur balance entre plusieurs personnes et, à ce moment-là, il faudra que tu fasses un choix qui tienne compte de tes goûts et tes valeurs. Mais – encore une fois – rien ne presse. Prend bien le temps de réfléchir à cette situation avant de te prononcer. Si jamais, au contraire, tu devais réaliser que tu n’es amoureuse que de ton copain actuel et que le trouble que tu éprouves pour tes deux autres amis n’est que passager, cela voudrait dire que tu fais le bon choix en demeurant avec lui.

Peut-être aimerais-tu rencontrer des jeunes qui se posent des questions au sujet de leur orientation sexuelle ou qui explorent leur homosexualité afin d’en parler avec eux? Je te recommande alors de participer aux activités de Jeunesse Lambda (www.jeunesselambda.org), un groupe de discussion pour les jeunes allosexuels de moins de 25 ans. Tu pourrais aussi, dans un même ordre d’idées, visiter la « Zone des AlterHéros » sur notre site, t’y créer un profil et, ainsi, entrer en contact avec des jeunes qui vivent une situation semblable à la tienne.

Voilà! En espérant que j’ai pu nourrir ta réflexion, je t’invite à nous réécrire aussi souvent que tu le voudras : il nous fera toujours plaisir de te lire et de te répondre. Je te souhaite, par-dessus tout, Violette, d’être heureuse et de grandir dans l’amour.

Bonne chance!

Benoît

Leave a comment