Je suis intéressée envers des filles, mais j’ai plus l’apparence d’être hétéro, j’ai donc peur qu’aucune fille ne viendra m’aborder…


Bonsoir, je suis tombée sur ce site par hasard..
Pour m’expliquer un peu..
En fait, moi, je suis toujours sortie avec des garçons durant mes années de collège mais sans avoir le souvenir d’avoir ressenti quelque chose de fort et donc par conséquent d’avoir été amoureuse d’eux. Puis je me suis rendue compte que j’avais une énorme attirance pour les filles suite à un gros coup de foudre que j’ai eue pour une fille en 3 eme, dont je suis follement tombée amoureuse..

Par ailleurs, je ne suis absolument pas à l’aise à l’idée de me mettre dans des cases, parce que selon moi, on n’aime pas pour une personne pour son sexe selon moi mais pour ce qu’elle est, donc sa personnalité 🙂

Et depuis mon coup de foudre de la 3 eme, j’ai l’impression de préférer et avoir des attirances et/ou sentiments que pour les filles h24 et ce n’est absolument pas le problème dont je veux parler ahah mais juste, ça m’énerve parce que je sais que parfois, on le « sent », voit, remarque quand des filles pourraient être bi/lesbiennes, même si bien sûr je sais il n’y a aucune caractéristique précise obligatoire correspondant à chaque orientation.
Et justement, moi ce qui m’énerve, c’est que je sais que ça ne se voit absolument pas chez moi que je pourrai potentiellement être attirée par des filles, (ce qui m’arrive constamment en ce moment) parce que physiquement, j’ai plus l’apparence d’être hétérosexuelle, alors j’aimerais bien savoir comment le montrer aux autres avec signes vestimentaires par exemple, ou autre je ne sais pas trop, mais sans me mettre une grossse pancarte avec marqué dessus : « venez m’aborder les filles » mdrr 😉 mais au moins afin que je me fasse remarquer par des filles lesbiennes/bi par exemple
En plus, c’est beaucoup moins reconnu le fait qu’une fille puisse en aborder une autre :/ donc c’est compliqué, d’autant + que si on ne peut pas faire une petite déduction visuellement de son orientation sexuelle, c’est encore plus difficile.. 🙁 c’est pour ça que j’ai un peu peur de me dire qu’aucune fille ne pourrait m’aborder dans ces conditions-là..

Bonne soirée et merci de la réponse ^^

Nono

Bonjour Nono!

Merci de faire confiance à AlterHéros pour ta question 🙂

Si je comprends bien, tu aimerais avoir des pistes pour que les filles qui te croisent sachent que tu as une attirance envers les filles. Tu te demandes donc si tu pouvais en quelque sorte changer ton style vestimentaire ou faire quelque chose d’apparent pour qu’elles te remarquent.

Malheureusement, je dois te dire qu’il n’y a pas de guide 101 sur le style vestimentaire bi/lesbienne, car ton style est propre à toi et ce serait dommage de devoir s’habiller autrement pour pouvoir représenter notre orientation sexuelle et/ou romantique! Par contre, je comprends absolument ta situation! Tu n’es pas seule à vouloir montrer ton intérêt envers les filles au travers de ton apparence, en sachant comme tu dis si bien qu’il est difficile d’aller les aborder quand nous n’avons pas de signe visuel qui nous montre les attirances de l’autre personne.

En effet, il peut arriver parfois qu’une personne lesbienne, bisexuelle, pansexuelle ait un style vestimentaire avec des caractéristiques particulières se rattachant plus à l’expression de genre androgyne, mais cela n’a pas de lien automatiquement avec l’orientation sexuelle de ces personnes! L’expression de genre, qu’est-ce que c’est? Ce sont les caractéristiques physiques et comportementales, l’apparence d’une personne qui se rattache à un genre en particulier. L’androgynie, ce serait d’avoir une expression de genre qui n’est pas exclusivement féminine ou masculine. Toutefois, comme déjà mentionné, ce n’est pas nécessairement l’orientation sexuelle qui va venir influencer l’expression de genre. Une personne hétérosexuelle pourrait tout autant avoir une apparence androgyne.

Alors, chaque personne faisant partie de la diversité sexuelle s’habille comme elle veut et il n’y a pas vraiment d’indicatifs permettant de se mettre un signe flagrant qui ferait réaliser aux autres que nous sommes attiré·e·s par un genre en particulier. Les styles vestimentaires viennent dans toutes les variétés, une personne lesbienne pourrait s’habiller de manière catégorisée comme féminine selon les critères de la société, tout comme une autre pourrait s’habiller de manière considérée comme plus masculine, ou même entre les deux, et cela provient de leur propre choix! C’est donc une préférence, une manière de s’exprimer et d’être confortable dans comment nous nous présentons au monde. C’est alors ce que je te souhaite, de porter ce que tu veux et d’être bien dans ton style qui est propre à toi, à ce qui te représente le plus.

Un petit indicatif que je pourrais te donner, qui n’impliquerait pas de changer ta garde-robe, mais qui pourrait quand même signaler ton appartenance à la communauté 2SLGBTQIA+, pourrait être d’investir dans l’achat d’une petite pin (épingle) avec un drapeau de la fierté? Si c’est quelque chose qui te tente, tu pourrais l’accrocher sur ta veste, ou alors sur ton sac à dos 🙂

Pour revenir au fait que tu mentionnes que c’est compliqué pour une fille d’aborder une autre fille, parce que c’est moins reconnu, je suis d’accord, c’est difficile, mais faisable! Tu as toujours la possibilité de socialiser avec ton entourage, tu peux apprendre à connaître des personnes qui t’intéressent, sans nécessairement leur demander au premier abord si elles sont attirées par les filles, mais sait-on, peut-être que ça pourrait aboutir à autre chose. Si c’est quelque chose que tu es à l’aise de faire, tu peux discuter avec une fille et essayer d’en apprendre plus sur elle en partageant sur des sujets de la diversité sexuelle, je t’insère ici une réponse de ma collègue par rapport à une question sur comment savoir si une fille est lesbienne:

« Tu expliques que tu ne peux pas savoir si une fille est lesbienne ou pas. C’est vrai que la seule façon de connaître l’orientation d’une autre personne, c’est de l’écouter quand elle parle d’elle-même. Ce n’est pas quelque chose qui se devine. Étant donné que ça peut être très délicat de demander directement à quelqu’un « Es-tu lesbienne ou bisexuelle? » ou « C’est quoi, ton orientation? » (c’est possible que la personne à qui on s’adresse ne soit pas à l’aise et n’ait pas envie de répondre à ces questions très personnelles), je te propose de plutôt te concentrer sur deux types de questionnements : 

  • Est-ce que la fille à qui tu parles a une attitude positive face aux personnes faisant partie de la diversité sexuelle (personnes homosexuelles, bisexuelles, asexuelles, etc.)? 
  • Est-ce que tu plais à cette fille? Est-ce qu’elle te trouve, toi spécifiquement, de son goût?

En accumulant des indices concernant ces deux sujets, tu devrais être plus en mesure de saisir si une relation de couple est envisageable et souhaitable. Qu’en dis-tu? 

 

Voici quelques pistes pour sonder ton interlocutrice et voir si elle agit avec respect et bienveillance envers les gens qui ne sont pas hétéro : 

  • Tu pourrais tâter le terrain en mentionnant des célébrités qui ont fait un coming-out public et/ou qui ont été en couple avec une personne du même genre qu’elles (ex. : les musicien.ne.s Roxane Bruneau, Safia Nolin, Pierre Lapointe, Ariane Moffatt, King Princess, Kaytranada, Angèle, Lil Nas X, Troye Sivan, Demi Lovato, Lady Gaga, Miley Cyrus, Frank Ocean…; les humoristes Katherine Levac, Shirley Souagnon…; les comédien.ne.s Karelle Tremblay, Debbie Lynch-White, Félix-Antoine Tremblay, Guillaume Lambert, Ellen Page…; les personnalités YouTube Eugene Lee Yang, Lily Singh…; les athlètes de haut niveau Charline Labonté, Caroline Ouellette, Brianne Jenner, Megan Rapinoe, Adam Rippon…; les cinéastes Chloé Robichaud, Xavier Dolan…; les auteurs Simon Boulerice, Jean-Philippe Baril-Guérard…; etc.).
  • Tu pourrais mentionner des émissions, films et livres qui mettent en scène des couples formés de deux hommes ou deux femmes (ex. : séries Netflix Sex Education/Éducation sexuelle, Feel Good/Épicurienne, Easy, Pretty Little Liars/Les menteuses, Orange is the New Black, Degrassi, Queer Eye, Sense 8, Atypical/Atypique, Everything Sucks!/Tout est nul!…). »

Finalement, petit retour sur ta mention de ne pas être à l’aise à l’idée de te mettre dans des cases par rapport à ton orientation sexuelle et/ou romantique. En effet, tu as bien raison, ce n’est pas une nécessité! Tant que tu es bien avec ton ressenti et ce que tu es, c’est tout ce qui importe, pas besoin de se mettre une étiquette si on n’en ressent pas le besoin.

J’espère avoir pu donner quelques pistes, malgré le fait que je n’avais pas de conseils sur les styles vestimentaires! N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions 🙂

Émilie (elle/she), stagiaire à AlterHéros


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et féministe. Elle étudie présentement au baccalauréat en sexologie à l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.es la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment