#Acceptation de l'homosexualité
#Bisexualité
#bisexuelle
#Dépression
25 février 2024

Je suis mariée, mère de famille et je n'accepte pas mon attirance pour les femmes

Bonjour,
J’ai une quarantaine d’années, je suis mariée avec des enfants. J’ai fait une dépresson liée à l’homosexualité refoulée semble-t-il. Je m’en suis rendue compte il y a quelques mois. Je n’arrive pas a l’accepter. Mon conjoint l’a découvert. Il m’a posé des questions et je n’ai plus pu lui mentir. J’essayais de cacher ma souffrance et il l’a découvert par hasard. Je ne sais plus comment sortir de cette situation. J’avais déjà été attirée par les filles ça fait une vingtaine d’années mais je l’avais écarté et aujourd’hui ça a ressurgi et je ne peux plus rien contrôler. Merci pour votre aide. Pouvez vous m’aider à comprendre ? Merci beaucoup. Dois je accepter ? Je pense à mes enfants. Je fais tout pour ne pas y penser mais ça revient en permanence.
Votre aide me sera précieuse.

Pascale

Bonjour,
Merci beaucoup de nous avoir écrit. Plus jeune, vous avez été attirée par des femmes, mais par la suite, vous avez fait votre vie avec un homme et avez eu des enfants avec lui. Dernièrement, vous avez fait une dépression, selon ce que vous semblez avoir découvert, votre souffrance pourrait provenir de votre attirance refoulée pour les femmes. Votre mari s’en est aperçu et, aujourd’hui vous ne savez plus très ben quoi faire.

Je commencerais par vous poser une question. Êtes-vous toujours amoureuse et attirée par votre mari? Si oui ou si vous l’avez été pendant longtemps? Peut-être serait-il plus juste de dire que vous êtes bisexuelle plutôt qu’homosexuelle? Certaines personnes se choisisse un conjoint d’un autre genre malgré leur attirance inverse pour des raisons autres que l’attirance et l’amour, comme exemple: le désir d’avoir des enfants de manière spontanée, le fait de vouloir faire plaisir à son entourage ou de vouloir éviter de les choquer, la peur d’être jugée si on s’affiche avec quelqu’un du même sexe que nous, etc. Questionnez-vous sur les raisons qui vont ont amenée à ce mariage.

Pour le reste, vous vous demandez si vous devez « l’accepter » et vous dire que vous aimeriez essayer de ne pas y penser. Aimer les hommes, aimer les femmes ou aimer les deux, c’est au fond du pareil au même. C’est un humain qui s’intéresse et est attiré par d’autres humains. Pour ce qui est d’essayer d’oublier… Plus on essaie de ne pas penser à quelque chose, plus on y pense et plus ça devient obsédant. Pour certaines personnes, ça va jusqu’à envahir les rêves la nuit. L’exemple classique de ça est: « Ne pensez surtout pas à un marteau rouge. Je vous interdis de penser à un marteau rouge. » Et voilà, vous pensez à un marteau rouge.

Comme votre mari est déjà au courant de la situation, je crois que l’idéal pour vous serait d’essayer de prendre un temps d’arrêt pour réfléchir à ce que vous voulez vraiment. Rien ne vous oblige à quitter votre mari si vous l’aimez toujours. Si vous ne l’aimez plus, eh bien, c’est à vous de voir. Certains couples restent ensemble pour ne pas « perturber » les enfants (mais parfois c’est pire…) et se trouvent des arrangements du genre: tu vois qui tu veux, je vois qui je veux, mais on fait hors de la maison. D’autres se séparent et refont leur vie. Demandez-vous comment vous seriez la plus heureuse. Des enfants sont heureux lorsqu’ils ont des parents bien dans leur peau, qui les aiment et qui prennent soin d’eux. Au besoin, si votre mari est ouvert à l’idée et que vous désirez rester en couple avec lui, vous pourriez consulter un thérapeute conjugal.

J’espère que vous trouverez votre bonheur dans tout cela,
Pascale

Similaire