Je suis dépendant de la pornographie et de la masturbation. Comment m’en sortir ?


Bonjour,
Je suis un homme de 23 ans je me masturbe 5 à 8 fois par jour, depuis 7 ans, et je suis porno-dépendant , je n’arrive plus a décrocher, svp, est-ce que vous avez des solutions ou des traitements à me proposer pour arrêter la consommation de porno et diminuer la masturbation??
Merci
Jean-Pierre

Bonjour Jean Pierre, et merci de faire confiance à AlterHéros.

D’après ce que tu me dis, tu aurais une forte tendance à abuser de la masturbation et de la consommation de pornographie. Je me doute que cela n’a pas dû être facile de te confier à nous à propos de cela, mais rassure toi, il y a beaucoup de personnes qui se retrouvent dans ton cas, et malheureusement, ce phénomène va en  augmentant dans nos sociétés.

Nous allons donc essayer ensemble de trouver une solution à ton problème! Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de te prescrire ou de te conseiller des traitements particuliers, mais nous allons essayer  te t’informer et de t’orienter du mieux possible, afin que nous puissions ensemble trouver les ressources susceptibles de pouvoir t’aider de manière plus concrète et avisée.

Tout d’abord, j’aimerais faire un petit retour avec toi sur tes comportements répétitifs. Voici un énoncé. Lis-le attentivement, et demande-toi si tu te retrouves dans cette description :
« Est caractérisé par  l’incapacité de s’arrêter de répéter ces comportements. La personne qui subit cela perd donc littéralement le contrôle, ce qui génère chez elle une augmentation importante de sa charge émotive (anxiété, culpabilité, honte, etc.), ce qui paradoxalement la poussera inévitablement vers la répétition du comportement compulsif, car celui-ci permet de faire diminuer cette charge émotive qui s’est accumulée. Ce cercle vicieux est souvent source d’une profonde détresse chez l’individu, d’autant plus que ces activités compulsives nuisent très souvent à ses activités sociales, professionnelles, etc. »

Si tu te retrouves dans cette description, ce qui j’imagine sera le cas, il est très important que tu te prennes en charge, et le plus tôt sera le mieux. Cette définition est celle de la « compulsion sexuelle », celle-ci pouvant prendre plusieurs degrés, et différentes formes, comme la masturbation compulsive, l’excès de pornographie, mais également un excès de services sexuels ou des demandes sexuelles répétées et insistantes auprès de la partenaire.

Le plus efficace pour toi, serait je pense, de prendre contact avec un.e professionnel.le, comme un.e psychologue, un.e psychiatre ou un.e sexologue clinicien.ne, afin que cellui-ci puisse essayer de comprendre avec toi la cause de tes comportements : souvent, ces types de comportements ont une explication ou une origine plus profonde et sont souvent associés à certains troubles anxieux et/ou de l’humeur. La personne compulsive entretient également souvent une faible estime d’elle-même, et aurait de la difficulté à vivre de l’intimité. De ce fait, celle-ci exprime peu ses émotions et développe peu d’habiletés sociales. Elle commence donc à poser des comportements compulsifs (dans ton cas, masturbation compulsive et pornographie excessive), et ce dans plusieurs buts, comme par exemple : réparer une blessure narcissique, consolider son identité sexuelle, combler des besoins affectifs, fuir des états de détresse initialement présents, éviter l’intimité pour une quelconque raison, surmonter un certain sentiment d’inadéquation, ou se permettre de pouvoir ressentir un sentiment de puissance en effectuant le comportement (ces stratégies sont très souvent inconscientes!).

Chacune de ces raisons est envisageable, et c’est pour cela qu’il serait très bénéfique pour toi de rencontrer un.e professionnel.le, qui pourra sonder avec toi quels sont les points qui te rejoignent tout particulièrement. Et c’est en travaillant sur ces problèmes de fond, et en les réglant, que tes comportements compulsifs pourront diminuer, en conséquence.

Il y a une autre explication possible à la présence de ces comportements répétitifs, et celle-ci est de nature biologique : elle implique un dérèglement sur plusieurs plans (neurochimique, neurophysiologique, génétique, etc.), ce qui expliquerait que les personnes compulsives ne peuvent s’empêcher de poser un comportement (le processus chimique est assez compliqué, c’est pour cela que je ne te l’explique pas en détail, un médecin sera plus à même de t’expliquer cela de manière précise, mais globalement, cela agirait sur le système hypophysaire et génital). C’est une hypothèse plausible également, et cette éventualité impliquerait une médication particulière que ton médecin sera alors en mesure de te prescrire à ce moment-là.

Mais, concrètement, je te conseille d’abord de consulter un.e thérapeute, qui te réfèrera à un médecin pour prescription si nécessaire. De plus, un.e spécialiste devrait être en mesure de pouvoir trouver avec toi des organismes de support (« dépendants affectifs et anonymes » par exemple)  près de ton lieu d’habitation, car effectivement, le traitement d’un comportement compulsif doit souvent passer par un certain « sevrage » (en tout cas pour la pornographie), comme pour l’addiction aux drogues et à l’alcool.

Voici un site internet qui traite plus en détail des différentes étapes du traitement : http://www.oserenparler.com/?page_id=50 (ce site te permettra également de pouvoir rentrer en contact avec un conseiller en ligne si tu le souhaites – tu pourrais toujours lui demander qu’il te réfère à un.e thérapeute spécialisé.e sur le sujet, et se trouvant près de chez toi).

Voici un autre site qui te présente également le phénomène de la porno-dépendance en détail, et qui t’apporte toutes sortes de solutions pour y remédier. Cette page traite également de la question du choix, entre les différentes spécialités  disponibles (psychiatre, psychologue, sexologue): ainsi, tu seras en mesure de faire ton choix de manière éclairée. De plus, il est possible de trouver sur cette page des témoignages de personnes en cours de sevrage, ou en fin de sevrage, et qui témoignent des aspects très positifs que celui-ci a pu leur apporter (l’un d’eux n’est sevré que depuis une semaine et ressent déjà un impact très positif sur sa vie!). Bref, je te laisse découvrir le site en question : http://www.pornodependance.com/CommentS%27enSortir.htm.

Cependant, sache qu’il est extrêmement difficile, voire presque impossible, de se sortir d’une telle situation tout seul, car cela ne demande pas simplement de la volonté, aussi infinie soit-elle. Cela prend des techniques particulières pour te sevrer, et il est primordial que tu aies quelqu’un.e (un.e professionnel.le) à qui tu pourras confier ton cheminement, tes doutes, tes réussites, tes progrès, tes rechutes, et qui pourra t’aider en retour, en ayant comme objectif ultime TA guérison, et ce, même quand ta motivation fera défaut – car malheureusement, vouloir arrêter le sevrage fait souvent partie du sevrage! 🙂

En parallèle, il est certain que d’en parler à quelqu’un de ton entourage, un.e ami.e, ou un.e membre de ta famille, par exemple, pourrait être très aidant également : il est toujours mieux de se sentir épaulé et soutenu lorsqu’on traverse ce genre d’épreuve, qui n’est jamais facile. De plus, cela donne plus de force dans la réalisation et dans le respect des étapes du sevrage, puisqu’on sait que tôt ou tard, il nous faudra faire un compte rendu à cette personne en question! Cela pourrait être une force motivationnelle en plus, qu’en penses-tu ?

Mais quoi qu’il en soit, sache qu’AlterHéros sera toujours là si jamais tu as besoin d’une oreille attentive et compréhensive!

J’espère que ces quelques mots ont pu te rassurer et t’aider – car des solutions existent!! Il faut seulement que tu te donnes la chance de pouvoir envisager ces solutions. Prend un rendez-vous avec un.e spécialiste dès que tu as deux minutes, et ellui t’expliquera alors tout le cheminement que tu vas devoir effectuer pour être en mesure d’enrayer ta compulsion sexuelle de manière définitive. Cela peut sembler être une montagne à première vue, mais ne t’inquiète pas, beaucoup de gens sont passés par là, et ne regrettent absolument pas de l’avoir fait : beaucoup rapportent qu’iels sont très heureuxes d’avoir fait ces démarches, car ils sont maintenant en mesure de dépenser leur temps (et leur argent) de manière beaucoup plus enrichissante et réfléchie qu’auparavant.

Je te souhaite donc bon courage pour l’ensemble de tes démarches! Aies confiance en toi, je suis certaine que tu vas y arriver!

Encore une fois, n’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions, ou, si une fois ton problème résolu, tu veux poster un témoignage pour partager ton expérience avec d’autres personnes qui, dans le futur, pourraient venir nous consulter pour une situation similaire.

D’ici là, prend bien soin de toi! 🙂

Marion, pour AlterHéros


Leave a comment

One thought on “Je suis dépendant de la pornographie et de la masturbation. Comment m’en sortir ?