Je suis bisexuelle, mais je suis très gênée d’en parler…


Bonjour Hannah.

Merci de nous avoir contactés.

Dans ton message, tu nous indiques que tu t'identifies comme étant bisexuelle, mais que tu n'es pas à l'aise avec cette orientation. En fait, tu es indécise parce que tu n'as pas encore eu de relations sexuelles. Par conséquent, tu veux savoir comment surmonter ton malaise…

Tout d'abord, je tiens à te préciser que tu es loin d'être la seule à vivre une certaine ambivalence par rapport à ton orientation sexuelle. Beaucoup d'adolescents sont dans la même situation que toi. Le plus important, pour tout de suite, n'est pas de te coller une étiquette « hétéro », « homo » ou « bi ». Non, le plus important, c'est d'être à l'écoute de ce que tu ressens… et d'accepter dans la joie tous les désirs que tu éprouves, qu'ils concernent un garçon, une fille ou les deux à la fois. Nous ne sommes pas des machines et personne ne nous a programmés pour aimer avec la même intensité des garçons ou des filles. Chaque individu est unique et rien de ce qui vient de la Nature ne peut être mauvais lorsqu'il est question d'amour. Évidemment, je ne veux pas banaliser le malaise que tu ressens. Cependant, je crois que ce même type de malaise découle souvent du fait qu'on ne se sent pas normal. Or, l'homosexualité et la bisexualité, au même titre que l'hétérosexualité, sont des orientations parfaitement normales.

Il est vrai que trop de gens sont encore fermés à la différence et vont jusqu'à juger les gays et les bisexuels comme étant des êtres anormaux ou pervers. Peut-être y a-t-il dans ton propre entourage de ces gens intolérants, ce qui, bien sûr, ne fera rien pour te soulager de ton malaise… C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il serait très important que tu développes un réseau d'amis avec lequel tu te sentirais à l'aise, justement. Certes, tu nous as écrit que tu n'aimais pas fréquenter les bars et les clubs. D'une part, comme tu es encore mineure, tu dois savoir qu'il t'est interdit de fréquenter ces lieux; d'autre part, il n'est pas obligatoire de sortir dans les bars pour rencontrer des jeunes gays, lesbiennes et bisexuels.

À ce propos, est-ce que tu connais « Jeunesse Lambda » (www.jeunesselambda.org)? Il s'agit d'un un groupe pour les jeunes gais, lesbiennes, bisexuel(le)s ou en questionnement de 25 ans et moins qui se réunissent plusieurs fois par mois, à Montréal, afin de discuter de thèmes qui vous concernent et de participer à diverses activités. En échangeant avec ces jeunes, tu pourras apprendre à mieux te connaître toi-même et, surtout, tu auras plus de facilité à accepter ce que tu es en voyant que tu n'es pas seule dans cette situation. Par ailleurs, je t'invite à visiter la « Zone des AlterHéros » qui se trouve sur notre site. En t'y créant un profil, tu pourras facilement entrer en contact avec gars et des filles de ton âge. Ainsi, tu seras à même de constater qu'il existe des personnes ouvertes d'esprit et sympathiques qui t'accepteront telle que la Nature t'a faite.

Si jamais tu vivais des moments difficiles, la pire chose à faire serait de tout garder pour toi. Aussi, je t'incite, en pareille situation, à contacter Gai Écoute (tél : 514-866-0103) sans hésiter. Il s'agit d'une ligne d'aide gratuite et confidentielle qui offre un soutien à toutes les personnes qui éprouvent des difficultés avec leur orientation sexuelle. Bien sûr, je t'invite à nous réécrire si jamais tu en ressens le besoin : nous serons toujours là pour toi!

J'espère, Hannah, que mes commentaires t'aideront à y voir un peu plus clair dans ce que tu vis. Comme tu seras bientôt majeure et que tu as manifesté le désir de « commencer (ta) vie d'adulte du bon pied », c'est tout le bonheur que je te souhaite! Mes prières et mes pensées t'accompagnent en cette période difficile de ta vie.

Amitiés,

Benoît

Leave a comment