21 février 2024

Je suis attiré par les hommes et je me travestis. J'aimerais rencontrer un homme qui m'aime comme je suis...

Bonjour j’ai 54 ans depuis 2008 que j’ai des pulsions homosexuel. En 2009 j’ai commencé à écouter du porno homosexuel et me travestir.Je me suis travestis pendant 6 ans et un moment donné j’ai décider de rencontrer une femme sa na pas durer j’ai recommencé à porter des collants et avoir dés désir homosexuel. J’ai décider de découvrir amour entre homme et j’avoue d’avoir aimer mon expérience en 2015 j’ai continué par la suite à fréquenter des hommes ayant plus aucun désir des femme . Quand je rencontre des hommes 100 % du temps je suis travestis.J’aime cela je me sens bien ainsi . Là il a des prise de conscience qui se fond ses à dire j aime toujours me travestir mes Ont dirait que je voudrais avoir un partenaire régulier et qui m’aime comme je suis et qui acepte ma différence. Ses pour moi le temp d être avec une personne qui m aime pour moi. J’ai essayé d arrêter le travestisme mes sa rien donner Ont dirait que sa me torture et m’empêche de m’épanouir .Je suis en remise en question pas sur mon orientation en t’en que travestis gay mes des hommes.Je l’es aime bien mes je ne veux pas juste du sexe je voudrais plus .Je suis très terre à terre à ce niveau. Je ses qu il n’y a pas de relation qui sont simples surtout quand t’es désir sont vraiment différents des autre . Je voudrais avoir vont commentaires.

Maxim-e
Bonjour Ray,
Sincèrement désolé.e pour notre délai de réponse! Peut-être que tes réflexions ont avancées depuis l’envoi de ton message cet été, mais j’espère que notre réponse te sera tout de même utile.
Si je comprends bien, depuis plusieurs années tu t’identifies comme un homme attiré par les hommes. Tu rencontres principalement des hommes en te travestissant. Jusqu’à maintenant, ces relations ont été principalement sexuelles, mais aujourd’hui tu aimerais une relation romantique plus sérieuse, avec une personne qui t’aime pour qui tu es. C’est bien ça?
Je tiens à dire que tu mérites d’être aimé et de trouver une personne avec qui tu peux développer une relation romantique à plus long terme. Je comprends aussi que le fait d’être travesti complique un peu la façon dont tu entre en relation avec des hommes.

Il n’y a pas nécessairement de formule magique, de phrase clé ou de manuel d’instructions qui fonctionne avec tout le monde, car chaque personne est différent.e. Je dirais que c’est assez important de commencer par identifier le type de relation que tu cherches (une aventure d’un soir, un fuck buddy, un partenaire régulier, un amant, un amoureux, etc.) afin de l’exprimer clairement dès le début. Le rapport de séduction et les échanges ne seront pas les mêmes s’ils sont axés sur la sexualité ou sur la recherche de compatibilité sur le plan romantique. Une fois les présentations faites, c’est possible de discuter sur ce qui nous vient en tête, de trouver des points en commun et de montrer son intérêt pour l’autre dans le respect. Je ne dis pas que c’est facile, loin de là, ça prend de la pratique mais c’est une compétence qui se développe par essai et erreur, et par l’observation et l’imitation. N’oublie pas que l’ensemble de la responsabilité d’un échange ne repose pas entièrement sur tes épaules.

Si tu as la possibilité de t’impliquer dans un domaine qui t’intéresse, une activité artistique, sportive ou de loisir par exemple, ou encore de faire du bénévolat, cela pourrait aussi t’aider. Il est plus facile de commencer une conversation lorsque tu as déjà une passion en commun avec l’autre personne, ou lorsque tu la vois régulièrement. Il existe d’ailleurs plusieurs organismes, associations et ligues LGBTQ+ ou spécifiquement gaies. Tu n’est pas obligé de commencer par s’introduire comme travesti, mais si tu préfère être honnête dès le début ça reste possible.

J’ai l’impression qu’une fois que tu auras trouvé des hommes compatibles et pas seulement sur le plan sexuel ou l’aspect d’être travesti, les choses risquent de se faire plus facilement. Je doute que tu aies beaucoup de succès en cherchant à séduire des hommes hétéros, et tu mérites probablement bien mieux qu’eux de toute façon.

J’ai trouvé dans un zine appelé “L’Éthique du rave” un texte très intéressant concernant la façon de draguer lorsqu’on est dans une fête. Il a été créé en 2013 par Ian Good, Catherine Hilgers et Benjamin Inch. Même si le contexte, dans ce cas-ci, est une situation festive, ces règles s’appliquent aussi au quotidien. Aussi, même si on parle ici de draguer une fille, le tout s’appliquent aux personnes de tous les genres.

COMMENT DRAGUER UNE FILLE

(Oublie Roosh V et autres pick up artists, voici la vraie façon appropriée d’approcher une personne qui t’attire dans un party.)

Sois visible!

Tu n’as pas besoin de prendre qui que ce soit par surprise. Assure-toi que la personne t’a vu.e avant de t’approcher ou de lui parler.

Demande le consentement

Je pense que la chose la plus hot qu’on m’ait jamais dite c’est “Est-ce que je peux t’embrasser?”

N’interromps pas quelqu’un qui danse

Si la personne a l’air super concentrée sur la musique *ou sur son travail, ou sa lecture, ou autres*, elle n’est pas réceptive à ce qu’un.e étranger.e brise ce moment pour lui demander où est-ce qu’elle est allée au secondaire *(au lycée)*. Les femmes ont aussi le droit de profiter de la musique live.

Donne-lui des chances d’exprimer ses limites, et respecte-les. 

Une fille peut avoir envie de te sourire, mais pas de te parler. Elle peut avoir envie de danser avec toi pour quelques minutes, mais pas toute la nuit. Elle peut avoir envie de t’embrasser, mais pas de make-out *(avoir des rapprochements sexuels)* et de rentrer avec toi. Garde ça en tête, et mets tes intentions au clair avant de faire un move de plus *(d’aller plus loin)* . Assure-toi qu’elle a compris où est-ce que tu t’enlignes *(quels sont tes objectifs)* et prends un moment pour lui laisser la chance de se retourner / s’éloigner / dire non. Et évidemment, respecte ce qu’elle t’a exprimé. Ne t’inquiète pas; si elle s’est éloignée et que tu ne lui as pas couru après ou mis de la pression pour qu’elle reste, elle reviendra peut-être vers toi si elle a envie que ça aille plus loin.

Ne fixe pas

Tu peux regarder quelqu’un. Tu peux regarder souvent. Sauf que si ça fait cinq minutes que tu fixes sans arrêt, laisse-moi te dire que cette personne-là t’a très bien vu.e et t’ignore volontairement – arrête.

Ne suis pas

Si tu t’es approché.e d’une fille qui danse et qu’elle s’éloigne, ce n’est absolument pas une invitation à insister et la suivre.

Si une fille est déchirée, prends soin d’elle, ne couche pas avec.

Si elle n’est pas capable de s’occuper d’elle-même, est confuse, ou a du mal à communiquer, elle ne peut définitivement pas donner de consentement. C’est du viol. Tu veux pas ça. Garde un oeil sur les filles bourrées si tu peux, les prédateurs sont partout.

Prends les filles au sérieux quand elles te disent que quelqu’un les rend inconfortables et assure-toi que cette personne parte

Ne les laisse pas atteindre un point où elles doivent puncher le gars dans la face par elles-mêmes – et si elles le font, supporte-les. Promoteur.trices.s: assurez-vous d’avoir une discussion avec votre bouncer et qu’ille comprenne que sa job est de sécuriser l’espace pour tou.te.s et d’éviter que ce punch-là se produise.

 

J’espère que ces quelques conseils pourront t’aider à trouver une relation qui correspond à tes désirs!

Bon courage, et n’hésite pas à nous écrire si tu as d’autres questions,

Similaire